FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 mars 2007

 J-3: les photos et le récit du voyage en Terre Sainte : en Israël -Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Nazareth, Qumran ; en territoires palestiniens – Jéricho, Bethléem, Ramallah 

Lucie Aubrac, la résistante, inhumée aux Invalides, aura-t-elle réalisé, avant de mourir, que son combat pour la liberté n’a pas atteint ses objectifs ? Que la France n’a été libérée que pour sombrer à nouveau ?

L’Europe se nazifie à toute vitesse depuis 1970. Nous ne reviendrons pas sur la désinformation quotidienne dont font l’objet les conflits israélo-palestiniens et irakien. Il est tout à fait commun, en France, d’exiger d’Israël qu’il se conforme à des "plans de paix" suicidaires. La viabilité de l’état hébreu, la survie de cette démocratie, seul peuple au monde à être composé majoritairement de Juifs, ne pose aucun problème de conscience aux Européens.

Lucide, le Grand Rabbin d’Allemagne notait : "Les Européens n’ont aucun problème à célébrer les Juifs morts durant la Shoah. C’est seulement avec les vivants qu’ils ont un problème."

"Plus jamais Auschwitz", tel a été le crédo des survivants de l’Holocauste. "Plus jamais la guerre", leur ont répondu les Européens, répétant tels des autistes les paroles ayant précisément conduit à la deuxième guerre mondiale.

Lucie Aubrac aura échoué, et avec elle Primo Levi, Elie Wiesel et toutes les autres personnalités qui ont écrit sur la Shoah et le nazisme en pensant ouvrir les yeux de leurs contemporains.

Depuis 30 ans, disais-je, nous assistons à une nouvelle nazification de l’Europe. Les rôles ont déjà été donnés : 

– La propagande néo-nazie pullule au Moyen Orient, avec la même intensité et la même ferveur que sous le Troisième Reich.

– La presse et les élites françaises s’aveuglent et collaborent avec la même intensité et la même ferveur que sous le régime de Vichy.

– Les peuples européens sont toujours autant bombardés de désinformation qu’en 1938. La majorité d’entre eux pense qu’Israël et les Etats-Unis sont les deux pays les plus dangereux de la planète. Si le terme "juif" a été remplacé par "sioniste", la cible demeure la même.

– Le ministre des affaires étrangères européenne, Javier Solana, milite avec la dictature syrienne contre la démocratie israélienne pour la restitution du Golan, de la même manière que la France et l’Angleterre militaient avec l’Allemagne nazie pour la restitution des Sudètes. Mêmes arguments. Même allégeance.

– L’UE est prête à financer l’Autorité Palestinienne et dialoguer avec le nouveau gouvernement palestinien dont les fonctions de  premier ministre et les portefeuilles ministériels de l’économie, de la justice, de l’éducation, des communications, des sports et de la jeunesse, de la condition féminine et des affaires religieuses ont été attribués au Hamas, le parti fanatique, antisémite, raciste, qui, dans sa charte, le nouveau Mein Kampf en arabe, explique méticuleusement comment anihiler le peuple juif.  

Nous n’allons pas seulement soutenir un gouvernement nazi, mais nous allons en plus lui donner l’argent nécessaire pour qu’il développe ses idées génocidaires, rebâtisse Auschiwtz, élargisse les fours crématoires. Sans doute verra-t-on prochainement des usines à martyrs germer, telles des cités champigons, à Naplouse, Gaza, Ramallah, Jénine. Que dis-je ? C’est déjà le cas ! Un clip  de la chaîne de télévision Al-Aqsa, organe du Hamas, montre le présentateur – tout sourire – demandant à deux frères et soeurs (qui sont  encore au jardin d’enfants soit entre 3 et 5 ans) où est leur mère. Les deux enfants répondent qu’elle est au paradis pour avoir tuer cinq Juifs.  Puis, payée par nos impôts, cette séquence digne des Hitlerjugend montre les deux enfants, enfoncés dans des chaises trop grandes pour eux,  en train de réciter des poèmes à la gloire de la mort et du jihad. "La cause palestinienne" dans toute son horreur.

Pensez-y quand vous verrez vos politiciens souiller le drapeau français en soutenant cette abomination.

– Les Juifs fuient l’Europe, et certaines entreprises n’arrivent pas à faire revenir des Juifs de New York, même en leur promettant des bonus.  Voyez-vous les Einstein qui fuient aux Etats-Unis, en Israël ? Les Anne Franck qui commencent à cacher leurs étoiles dans le métro parisien ? Ils sont là, pourtant.

Ca valait le coup d’être libérés par trois fois par les anglo-américains. Pas de doute. Ca valait le coup d’écrire tant de livres sur la Shoah, d’emmener les petits européens en pèlerinage au Struthof, à Auschwitz, à Dachau pendant que leurs aînés relançaient le processus avec plus d’enthousiasme encore.

Merci tout de même à Lucie Aubrac. Mais je ne suis pas sûr que votre sacrifice et votre combat ait servi à quelque chose sur le long terme.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz