FLASH
[23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 mai 2007

Après la déroute et la "crise d’identité du parti démocrate" relevée au lendemain de la victoire de George W. Bush en 2004 – Président le plus massivement élu de l’Histoire de son pays, tout comme Sarkozy – une nouvelle crise identitaire secoue la gauche, française cette fois-ci.

 

Henri de Villemissant disait : "Ce à quoi tiennent les gens de gauche, ce n’est pas à avoir raison, mais à être libres d’avoir tort." Profitant de la crise de confiance d’une droite molle rattrapée par la tentation totalitaire (le pétainisme en France, les années 60 aux Etats-Unis), la gauche a pu faire de ses rêves des dogmes, et de ses dogmes de lois universelles.

Mais la contre-attaque s’est organisée à mesure que l’utopie socialiste échouait dans tous les pays où elle était proposée. On réalise aujourd’hui le gouffre intellectuel où sont tombés les gens de gauche, réduits à contrer le projet des autres ("tout sauf Bush", "tout sauf Sarkozy") plutôt que de proposer de réelles alternatives. Vieille idéologie en voie d’extinction, la gauche séduit de moins en moins. Les bien-pensants ont beau matraquer les médias, traiter les leaders de droite de "fachos", de leur inventer des moustaches de Hitler, de briser des vitres et d’intimider les électeurs, les résultats des urnes confirment la chute.

A droite, les journaux comprennent qu’ils ont là une opportunité à saisir. Le lendemain de l’élection de Sarkozy, on a pu lire des louanges sur "la révolution néoconservatrice" dans deux des quatre éditoriaux proposés dans Le Figaro, chose qui aurait été impensable deux mois plus tôt, et qui n’existait en France que dans quelques livres et blogs, dont le blog drzz. Un signe qui ne trompe pas.

 

La culture est-elle de gauche ? L’ampleur des ventes de livres appellant à la fierté française (Gallo) ou au retour de la morale (Sévillia) démontrent le contraire. Le cinéma doit-il être nécessairement de gauche ? Les succès foudroyants de films comme "300" ou de la série "Napoléon" avec Christian Clavier,  insupportables pour les bobos, démentent l’idée reçue. Ce n’est pas que les Français ne veulent pas de films véhiculant des valeurs de droite, c’est que personne ne les leur propose.

Aujourd’hui, il y a une réelle opportunité pour renverser la vapeur. Si Le Figaro, Le Point et l’Express prennent la balle au bond, ils pourraient faire changer le paysage médiatique français, avec les bénéfices financiers qui suivront. Quelques articles ici et là montrent qu’ils y réfléchissent sérieusement.

Le Mur de Berlin est enfin tombé en France. Il est temps de faire fructifier la victoire.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz