FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 mai 2007

Christian Europe AssociationLa démocratie est ouverture, dit-on. Elle proclame la tolérance, accueille la contradiction, le débat, les avis contraires. En Occident, on se plaît à rappeler que nulle autre partie du monde n’autorise autant de liberté de conscience. 

Les esprits progressistes vont plus  loin : à les croire, nous aurions atteint un tel niveau d’opulence que les règles qui ont bâties nos civilisations n’auraient plus cours. Interrogez la gauche, dans n’importe quel pays : elle ne s’alarme pas du déficit démographique, des églises désertes et du patriotisme à l’agonie. En Europe et dans les villes américaines « branchées », cela va encore plus loin : on y prône la pacifisme, une haine sans limite de l’armée, devenue le symbole inutile d’une valeur tout aussi obsolète : l’auto-défense. Et si l’on refuse de parer le coup, pourquoi riposter ?

Pourtant, si la richesse s’étend chaque jour un peu plus sur le globe, elle n’est acquise nulle part. La liberté, que nos ancêtres ont obtenu difficilement en versant leur sang, n’a pas pris ses quartiers dans la Constitution pour l’éternité. Elle y loge à notre demande. Tout comme ses consoeurs, la liberté d’expression, la droit de propriété, l’égalité entre les sexes… Elle peuvent déménager. Si, si. 

L’histoire nous a démontré que n’importe quelle société peut basculer dans le n’importe quoi, surtout si elle a renoncé à distinguer le vrai du faux, le bien du mal, la démocratie de la dictature, la tolérance et l’intolérance… 

Si l’Europe va aussi mal aujourd’hui, c’est en grande partie parce qu’elle ne croit plus aux enseignements de l’histoire. Elle estime avoir fait son temps, et aspire à une retraite paisible sur une île lointaine appelée « Union Européenne ». Tout est affaire d’union, de dialogue, d’embrassades et de connivences, aussi longtemps que l’interlocuteur partage cette vision du monde… Dans le cas contraire, c’est le drame.

Ainsi, face au totalitarisme islamique, nous ne nous battons pas avec les mêmes armes. Cela fait 14 siècles que l’islam tel qu’il existe aujourd’hui fait plier des civilisations adverses. En 250 ans le wahhabisme s’est disséminé dans toutes les couches de la société musulmane. Avec les accord « euro-méditerranéens », l’Europe prône la soumission préventive depuis plus de trois décennies. Calculez les dommages. 

Daniel Pipesestimé que les armées du jihad comptaient de 200 à 250 millions de soldats répartis sur les cinq continents, sans inclure leurs sympathisants passifs, estimés à 500 millions de personnes . La plus large force totalitaire que nous n’ayons jamais connue. La plus ancienne également.  La plus répandue.

Pensez-vous réellement que nous puissions résister à une telle idéologie avec notre engagement actuel, au cours duquel on pleure chaque mort et on couvre chaque manifestation anti-guerre ? Pensez-vous réellement qu’Israël puisse tenir si ses habitants rangent le sionisme dans la malle de grand-père, oubliée au grenier ? Pensez-vous réellement que l’on puisse contrer le fanatisme religieux en prônant uniquement « la laïcité », c’est-à-dire, dans bien des cas, l’absence de toute conviction spirituelle ? 

Pensez-vous réellement que l’on puisse gagner cette guerre sans changer nous-mêmes ? 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz