FLASH
2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 juin 2007

Par Ali Sina, Faith Freedom

On me demande souvent pourquoi j’ai quitté l’Islam. Aussi absurde que cela puisse paraître, des Musulmans ne peuvent même pas se permettre de penser que le fait de quitter l’Islam est un choix, ou que c’est même possible. Ils pensent que ceux qui quittent l’Islam sont des agents juifs payés plutôt que d’accepter le fait que les gens ont la liberté de penser et que certains peuvent même penser que l’Islam n’est pas pour eux. Voici mes raisons :

Jusqu’à il y a peu, j’avais l’habitude de penser que ma fois en l’Islam n’était pas basée sur l’imitation aveugle mais qu’elle était plutôt le résultat d’années d’enquête et de recherche. Le fait que j’avais lu beaucoup de livres sur l’Islam, écrits par des personnes dont j’approuvais les pensées et qui fouillaient dans des philosophies qui étaient à l’intérieur de ma zone de confort, flattait ma conviction que j’avais trouvé la vérité. Toute ma recherche avec parti pris confirmait ma foi. Tout comme les autres musulmans, j’avais l’habitude de croire que pour apprendre quelque chose on devait aller à la source. La source de l’Islam est bien entendu le Coran et les livres écrits par les érudits musulmans. Je ne ressentais donc aucun besoin de regarder ailleurs pour trouver la vérité, puisque j’étais convaincu que je l’avais déjà trouvée. Comme le disent les musulmans : « Talabe ilm ba’d az wossule ma’loom mazmoom » : la recherche de la connaissance après l’avoir obtenue est folie.

Bien entendu, c’est une idée folle. Et si nous voulons apprendre la vérité sur l’un de ces cultes dangereux ? Est-il suffisant de ne dépendre que de ce que le leader du culte et ses fidèles illusionnés disent ? Serait-il prudent d’élargir notre recherche et de trouver ce que les autres ont à en dire ? Aller à la source n’a de sens que dans le domaine scientifique, parce que les scientifiques ne sont pas des « croyants ». Ils ne disent pas quelque chose parce qu’ils ont une foi aveugle. Les scientifiques font une analyuse critique de l’évidence. Cela est très différent de l’approche religieuse qui est entièrement basée sur la foi et la croyance.

Je suppose que ce fut la connaissance que je fis avec les valeurs humanistes occidentales qui me rendit plus sensible et qui aiguisa mon appétit pour la démocratie, la libre pensée, les droits humains, l’égalité, etc. C’est alors qu’en relisant le Coran je rencontrai des injonctions qui n’allaient pas du tout de pair avec mes nouvelles valeurs humanistes, je fus affligé et me sentis très mal à l’aise en lisant des enseignements comme ceux-ci :

Coran 3-5

« Mais ceux qui rejettent la Foi après l’avoir acceptée et qui continuent à se défier de la Foi, leur repentir ne sera jamais accepté, car ils sont ceux qui se sont égarés. »

Coran 16-106
« Qui que ce soit qui, après avoir accepté la foi en Allah, exprime la Non-Croyance – sauf sous la contrainte, son coeur demeurant ferme dans la Foi – sur ceux de tels hommes qui ouvrent leur coeur à la Non-Croyance, sur eux est la Colère d’Allah, et une peine terrible sera la leur. »

On peut penser que la peine terrible mentionnée ici regarde l’autre monde. Mais Muhammad s’assure que ces gens recoivent tout aussi bien leur peine dans ce monde. Voyez ce qui suit :

Sahih Bukhari Volume 6, Book 61, Number 577:

J’ai entendu le Prophète dire : « Aux derniers jours (du monde), des jeunes apparaîtront qui auront des pensées et des idées folles. Ils feront de bons discours, mais ils sortiront de l’Islam comme une flèche sort de son jeu; leur foi ne dépassera pas leur gorge. Aussi, où que vous les trouviez, tuez-les, car au jour de la Résurrection il y aura une récompense pour ceux qui les auront tués. »

Sahih Bukhari Volume 4, Book 63, Number 260:

Ali brûla quelques personnes et cette nouvelle parvint à Ibn ‘Abbas, qui dit : 3Si j’avais été à sa place je ne les aurais pas brûlés, car le Prophète a dit : ‘Ne punissez pas (quelqu’un) par la punition d’Allah’. Sans aucun dout je les aurais tués, car le Prophète a dit : « Si quelqu’un (un musulman) abandonne sa religion, tuez-le. »

« Sahih Bukhari Volume 4, Book 63, Number 261:

Huit hommes de la tribu d’Ukil vinrent voir le Prophète, mais ils trouvèrent bientôt le climat de Médine ne leur convenait pas. Ils dirent alors : « O Apôtre d’Allah ! Donne-nous un peu de lait. » L’Apôtre d’Allah dit : « Je vous conseille de vous joindre au troupeau de chameaux. » Ils y allèrent donc et burent l’urine et le lait des chameaux (come médicament) jusqu’à ce qu’ils deviennent en bonne santé et gros. Puis ils tuèrent le berger, conduisirent les chameaux au loin et devinrent des non-croyants après avoir été musulmans. Lorsque le Prophète en fut informé par , il envoya des hommes à leur poursuite et avant que le soleil ne se lève, ils furent amenés et pon leur coupa les mains et les pieds. Puis il donna des ordres pour leurs ongles, qui furent chauffés et mis dans leurs yeux, puis on les laissa dans le Harra (une terre rocailleuse de Médine). Ils demandèrent de l’eau, mai spersonne ne leur en donna, jusqu’à ce qu’ils meurent.

Et de la Traduction partielle de Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4339

Aisha, Ummul Mu’minin:
L’Apôtre d’Allah (la paix soit sur lui) dit : « Le sang d’un musulman qui témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Muhammad est l’Apôtre d’Allah (la paix soit sur lui) ne doit pas être versé si ce n’est pour l’une de ces trois raisons : un homme qui a forniqué après le mariage, dans ce cas il doit être lapidé; celui qui va jusqu’à combattre Allah et Son Apôtre, dans ce cas il doit être tué ou crucifié ou exilé du pays; ou celui qui commet un meurtre, ce pourquoi il est mis à mort.

Le suivant est très inquiétant. J’ose dire que tout homme qui le lit et qui n’est pas décontenancé de dégoût à un long chemin à parcourir pour devenir un homme.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4348

« Raconté par Abdullah Ibn Abbas:
Un aveugle avait une mère-esclave qui avait l’habitude d’injurier le Prophète (la paix soit sur lui) et de le dénigrer. Il lui interdit mais elle ne s’arrêta pas. Il la réprimanda mais elle n’abandonna pas son habitude. Une nuit, elle commença à calomnier le Prophète (la paix soit sur lui) et à l’injurier. Il prit alors un poignard, le mit sur son ventre, appuya dessus et la tua. Un enfant vint entre ses jambes et fut maculé du sang qui s’y trouvait. Lorsqu’arriva le matin, le Prophète (la paix soit sur lui) fut informé de cela. Il rassembla les gens et dit : « Par Allah, j’adjure l’homme qui a fait cet acte, et je l’adjure par mon droit sur lui de se lever. » L’homme seleva en sautant sur les cous des gens et en tremblant. Il s’assit devant le Prophète (la paix soit sur lui) et dit : « Apôtre d’Allah ! Je suis son mlaître; elle avait l’habitude de t’injurier et de te dénigrer. Je lui avais interdit, mais elle ne s’est pas arrêtée; je l’ai réprimandée mais elle n’a pas abandonné son habitude. J’ai d’elle deux fils qui sont comme des perles, et elle était ma compagne. La nuit dernière, elle a commencé à t’injurier et à te dénigrer. Alors j’ai pris un poignard, l’ai mis sur son ventre, ai appyué jusqu’à la tuer.  » Là-dessus le Prophète (la paix soit sur lui) dit : « Oh sois témoin, il n’y aura aucune représailles pour son sang. »

J’ai ressenti que l’histoire ci-dessus était une inujustice flagrante.Muhammad pardonne à un homme qui tue une mère enceinte et son propre fils non encore né simplement parce qu’il a dit qu’elle l’avait insulté ?!

(Les Arabes avaient l’habitude de dormir avec leurs esclaves femmes. Le Coran perpétue cette tradition :

Coran 33: 52
« Il n’est pas légal pour toi (d’épouser plus) de femmes après celle-ci ni de les changer pour d’autres femmes, même si leur beauté t’attire, sauf celle que ta main droite doit posséder : et Allah voit toutes les choses. » (Muhammad dormait lui-même avec Mariyah, l’esclave de sa femme Hafsa sans l’avoir épousée.)

Pardonner à quelqu’un le meurtre d’un autre homme simplement parce qu’il a dit qu’il avait insulté Muhammad est inacceptable. Qu’en aurait-il été si cet homme avait menti pour échapper à la punition ? Que dit cette histoire sur le sens de la Justice de Muhammad ? Imaginez combien de femmes innocentes ont été tuées par leurs maris au cours de ces 1400 années, maris qui ont échappé à la punition en accusant leurs femmes assassinées de blasphémer le Prophète de Dieu, et cette Hadith a fait qu’ils s’en sont tirés.

Un autre :

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4349

Raconté par Ali ibn Abu Talib:
Une Juive avait l’habitude d’injurier le Prophète (la paix soit sur lui) et de le dénigrer. Un homme l’étrangla jusqu’à ce qu’elle meure. L’Apôtre d’Allah (la paix soit sur lui) déclara qu’aucune compensation n’était payable pour son sang.

Iln’a pas été facile de lire ces histoires sans être remué. Il n’y a aucune raison de croire que toutes ces histoires ont été inventées. Pourquoi des croyants, qui ont essayé de décrire leur prophète comme un homme plein de compassion, auraient inventé tant d’histoires qui pourraient le faire apparaître comme un tyran sans pitié ?

Je ne pouvais plus accepter le traitement brutal de ceux qui choisisse de ne pas accepter l’Islam. La foi est une affaire personnelle. Je nepouvais plus accepter que la punition de quelqu’un qui critique une religion soit la mort.

Voyez comment Mahomet traite d’autres non-croyants.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4359

Raconté par Abdullah ibn Abbas:
Le verset : « La punition de ceux qui font la guerre contre Allah et Son Apôtre, et qui cherchent de toutes leurs forces à faire du tort dans le pays, est l’exécution, ou la crucifixion, ou la section des mains et des pieds des côtés opposés ou l’exil du pays … très miséricordieux » fut révélé au sujet des polythéistes. Si l’un d’eux se repent avant qu’ils soient arrêtés, cela n’empêche pas qu’il lui soit infligé la punition prescrite, qu’il mérité. »

Comment un messager de Dieu pouvait-il mutiler et crucifier des gens parce qu’ils ne voulaient pas l’accepter ? Une personne comme cela peut-elle être un messager de Dieu ? N’y avait-il pas un homme meilleur avec plus de force morale et d’éthique pour porter cette grande responsabilité ?

IJe ne pouvais pas accepter le fait que Mahomet ait assassiné 900 Juifs en un seul jour aoprès les avoir capturé dans une attaque qu’il avait commencée. J’ai lu les histoires qui suivent et j’ai frissonné.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4390

Raconté par Atiyyah al-Qurazi:
J’étais parmi les captifs de Banu Qurayzah. Ils (les Compagnons)nous ont examiné, et ceux dont les poils (pubiens) avaient commencé à pousser furent tués, et ceux qui n’en avaient pas ne furen tpas tués. J’étais parmi ceux dont les poils n’avaient pas poussé.

J’ai aussi trouvé l’histoire choquante suivante :

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4396

Raconté par Jabir ibn Abdullah:
Un voleur fut amené devant le Prophète (la paix soit sur lui). Il dit : « Tuez-le. » Les gens dirent : « Il a volé, Apôtre d’Allah ! ». Il dit alors : « Coupez sa main. » On lui coupa alors la main (droite). Il fut amené une seconde fois et il dit : « Tuez-le. »Les gens dirent : « Il a volé, Apôtre d’Allah ! » Il dit alors : « Coupez lui le pied. » » Alors on lui coupa le pied (gauche). Il fut amené une troisième fois et il dit : « Tuez-le. » Les gens dirent : « Il a volé, Apôtre d’Allah ! » Il dit alors : « Coupez-lui la main. » (On lui coupa alors la main gauche.) Il fut amené une quatrième fois et il dit : « Tuez-le. » Les gens dirent : « Il a volé, Apôtre d’Allah ! ». Alors il dit : « Coupez-lui le pied. » Alors on lui coupa le pied (droit). Il fut amené une cinquième fois et il dit : « Tuez-le. » Nous l’avons alors emmené et l’avons tué. Nous l’avons traîné et nousl’avons jeté dans un puits et nous avons jeté des pierres sur lui. »

Il semble que Muhammad donnait la sentence avant d’entendre le cas. Aussi en coupant la main d’un voleur celui-ci n’a plus d’autre moyen de gagner son pain que la mendicité, ce qui est difficile car il est traité de voleur et donc haï par les gens. Alors le fait de pécher de nouveau devient son seul moyen de subsistance.

Après avoir vécu de longues années en Occident et avoir été reçu gentiment par des gens d’autres religions ou sans religion, qui m’ont aimé et accepté comme leur ami, qui m’ont gardé dans leurs vies et dan sleur coeur; je n’ai plus pu accepter les mandats du Coran comme paroles de Dieu.

Coran 58: 22
« Vous ne trouverez personne qui croit en Allah et au Dernier Jour qui se lie d’amitié avec ceux qui s’opposent à Allah et à son Messager. »

Coran 3: 118-120
« O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour bitaanah (conseillers, consultants, protecteurs, aides, amis, etc.) ceux qui sont en dehors de votre religion (paiens, Juifs, Chrétiens, et hypocrites) car ils ne manqueront pas de faire de leur mieux pour vous corrompre. Ils veulent vous faire beaucoup de mal. La haine est déjà montée à leurs lèvres, mais ce que cachent leurs poitrines est bien pire. Bien sûr nous vous avons éclairé sur les aayaat (preuves, évidence, verset), si vous comprenez. Voyez ! Vous êtes cerux qui les aimez mais ils ne vous aiment pas, et vous croyez dans toutes les Ecritures [c’est à dire vous croyez dans le Tawraat et le Injil, alors qu’ils ne croient pas ne croient pas en notre Livre (Le Coran). Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent : « Nous croyons ». Mais quand ils sont seuls, de rage ils se mordent le bout des doigts à votre sujet. Diters : « Mourrez dans votre rage. Certinament Allah connaît tout ce qui est dans le coeur.  » Si du bien vous arrive, cela les afflige, mais si du mal vous arrive, ils s’en réjouissent. »

Et :

Coran 5: 51
« O vous qui croyez ! Ne prenez pas les Juifs ni les Chrétiens pour awliya'(amis, protecteurs, aides, etc.) Ils ne sont awliya que l’un envers l’autre. »

J’ai aussi trouvé que l’affirmation ci-dessus était fausse. La preuve est la crise du Kosovo et de la Bosnie, où des pays chrétiens ont fait la guerre à un autre pays chrétien pour libérer des musulmans. Beaucoup de médecins juifs se sont portés volontaires pour aider les réfugiés Kosovars, malgré le fait que pendant la Seconde Guerre Mondiale les mêmes musulmans albanais se sont mis duj côté d’Hitler et l’ont aidé dans son holocauste contre les Juifs.

Il est pour moi devenu évident que les musulmans sont acceptés par tous les gens du monde et pourtant notre prophète veut que nous les haïssions, que nous nous dissocions d’eux, que nous les forcions à suivre notre manière de vivre ou que nous les tuions, les soumettions et leur faisions payer la Jizya. Quelle stupidité ! Comme c’est pathétique ! Comme c’est inhumain ! Pas étonnant qu’il y ait tant de haine inexpliquée de l’Occident et des Juinfs chez les musulmans ! C’est Muhammad qui a inséminé la haine et la méfiance des non-croyants chez ses fidèles. Comment les musulmans pourront jamais s’intégrer aux autres nations tout en tenant ses lmessages de haine du Coran pour être les paroles de Dieu ?

Il y a beaucoup de musulmans qui émigrent dans des pays non-musulmans et qui y sont reçus les bras ouverts. Nombre d’entre eux entrent en politique et fnissent par faire partie de l’élite gouvernante. Nous ne souffrons d’aucune discrimination dans les pays non-musulmans. Mais voyons comment notre saint prophète nous dit d’agir avec les non-musulmans lorsque nous sommes en majorité.

Coran 9: 29
« Combattez ceux qui ne croient pas en Allah ni au Dernier Jour, qui ne tiennent pas pour interdit de qui a été interdit par Allah et son Messager, et qui ne reconnaissent pas la religion de la Vérité, (même s’ils font partie) des Gens du Livre, jusqu’à ce qu’ikls payent la Jizya en se soumettant volontairement et se sentent soumis. »

Je trouve aussi que les versets suivants vont totalement contre ma conscience. J’aime l’humanité entière et souhaite à chacun d’être heureux en ce monde et pardonné dans l’autre. Mais mon saint prophète m’ordonne de ne pas rechercher le pardon pou rles non-croyants même s’ils sont mes parents ou des gens que j’aime.

(Interprétation du sens par Muhsin Khan):

Coran 9: 113
« Il n’est pas (convenable) pour le Prophète et pour ceux qui croient de demander le pardon d’Allah pour les (mushrikeen??), même s’ils sont parents, après qu’il soit devenu clair pour eux qu’ils résident dans le Feu (parce qu’ils sont mortsd en état de non-croyance). »

Quarn et Ahadith sont remplis de versets outrageux comme ceux-là qui, pour moi, sont des preuves évidentes que Muhammad n’était pas un prophète, mais un leader de culte. Obliger les gens à dénoncer leur propre famille est ce que fait le culte. C’était un imposteur qui mentait si fortement et si énergiquement que les gens ignroants de cette époque croyaient en lui.. Puis les générations suivantes ont répété ces mensonges et les ont passé à la suivante. Des philosophes et des écrivains sont nés dans cette atmostphère et ont élaboré là-desus, en l’embellissant et en le rendant crédible. Mais lorsque vous allez au coeur de cela, lorsque vous lisez le Coran et que vous étudiez la Ahadith, vous voyez que çà n’est que mensonge.

Je sais que ce que je dis peut bouleverser. Mais je vous conjure de contrôler votre colère, de lire mes autres articles et d’y réfléchir.

Comme vous le voyez, mon rejet de l’Islam n’est pas basé sur les mauvaises actions des musulmans mais sur les mauvaises actions de son auteur. Toutes les cruautés et les actions haineuse de violence, faites par les musulmans au cours des siècles ont été inspirées par le Coran et la Sunnah (l’exemple du prophète). C’est pourquoi je condamne l’Islam pour les mauvaises choses que font les musulmans. Je sais que tout effort pour humaniser la communauté islamique est une perte de temps. L’ennemi est l’Islam et c’est l’objet de mes attaques. Je fais cela malgré le fait tous les musulmans fanatiques aiment la haine. Il n’y a aucun bénéfice pour moi. L’unique raison pour laquelle je suis aussi intransigeant est la libération du monde des griffes de ce culte satanique et la restauration de la paix et de la propspérité, de l’amour et de l’amitié parmi les enfants de l’homme.

 

LISEZ LE rapport SUR L’ISLAM 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz