FLASH
[18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  |  Le frère du dictateur coréen Kim Jong Un a été assassiné par deux femmes (aiguilles empoisonnées) en Malaisie  |  [13/02/2017] Le Figaro : 50 attaques dans 30 communes la nuit dernière (confidentiel intérieur pas si confidentiel)  |  Houston Texas : avalanche d’appels à la police (911) suite à odeurs suspectes  |  La Corée du nord a lancé un nouvelle missile balistique  |  France, guérilla urbaine qui ne dit pas son nom: policiers pris dans un guet-apens hier soir à Mantes-la-jolie  |  Attentat déjoué : c’est à la Tour Eiffel ou près de militaires que le couple de Français musulman voulait se faire exploser  |  Egypte : double attentat de l’Etat islamique près du passage de Rafah avec Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 juillet 2007
IRAN :
diplomatie ou
frappes militaires ?
17 juillet 2007
Miguel Garroté
Journaliste d’investigation
Monde-Info
http://monde-info.blogspot.com/
miguel.garrote@yahoo.fr
  
Le 11 septembre 2001, a fixé, le début de la Quatrième Guerre mondiale, la Guerre contre le Terrorisme islamique. La Troisième Guerre mondiale, pour ceux qui ne l’ont toujours pas réalisé, étant la Guerre froide, et ses 120 millions de victimes à travers le monde.
  
Certains milieux français, prétendent, que se sont les autorités américaines, qui ont commis, les attentats, du 11 septembre 2001, à New York et Washington. Dans le but de justifier, les deux interventions américaines, depuis 2001 en Afghanistan, et depuis 2003 en Irak.
  
C’est un peu, comme si certains milieux américains, prétendaient, que les attentats antisémites de la Rue des Rosiers, à Paris, avaient été commis, par les autorités françaises et israéliennes, pour justifier, la lutte, contre le terrorisme palestinien.
  
L’islamisme, c’est la renaissance, de la pieuvre totalitaire, jadis éradiquée, en tant que national-socialisme, fascisme et communisme. La Quatrième Guerre mondiale a une vocation universelle. Elle utilise des armes militaires et idéologiques, plutôt que religieuses au vrai sens du terme. Elle risque de se prolonger pendant 10, 15, 20 ans ou plus encore.
  
Dans ce cadre, on ne devrait pas considérer les guerres d’Afghanistan et d’Irak comme des guerres distinctes. Ces guerres sont des avant-postes de la Quatrième Guerre mondiale. Même chose pour l’Iran, grand artificier du terrorisme, arme fatale, arme absolue, de l’islamisme.
  
L’Iran arme les terroristes chiites (Hezbollah) et sunnites (Hamas). Le développement iranien d’armes nucléaires, fait de l’Iran, notre principal ennemi dans la Quatrième Guerre mondiale. Le premier objectif iranien, comme le répète, encore et toujours, le président Mahmoud Ahmadinejad, est de « rayer Israël de la carte ».
  
Les autres objectifs d’Ahmadinejad sont le contrôle du Moyen-Orient, du pétrole, du Golfe Persique ; et la propagation de l’islam radical, de la guerre sainte, en Europe. Ahmadinejad n’hésite pas à écarter les différences confessionnelles, entre chiites et sunnites, pour constituer des alliances, dans le cadre du djihad, contre les juifs et les chrétiens.
  
L’Iran déploie d’importantes batteries de missiles dans la région. L’Iran a collaboré avec la Corée du Nord, grand proliférateur de missiles. L’Iran sera bientôt armé de missiles à longue portée.
  
D’éminents experts en questions stratégiques ne cessent de le répéter. En admettant que les USA renoncent à bombarder les sites nucléaires iraniens, chose que personne ne peut affirmer avec certitude, il reste la possibilité que cette mission soit prise en charge par Israël. Jusqu’à présent, le président Ahmadinejad, a dit et a fait, tout ce qu’il fallait, pour provoquer, de telles frappes aériennes. La question est de savoir s’il calmera le jeu avant qu’il ne soit trop tard.

uzt.jpg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz