FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 juillet 2007
4638443_3bfba350f1_m.jpgCes journalistes qui aiment les islamistes.
 
La victoire électorale du parti islamiste au pouvoir en Turquie aurait dû créer un malaise chez les adeptes de l’adhésion de la Turquie dite laïque au sein de l’Union européenne. Les médias occidentaux qualifient le parti vainqueur des élections législatives turques d’islamiste modéré. Or, il n’y a pas d’islamistes modérés. Il y a un islam modéré. Mais il n’y a pas plus d’islamistes modérés que de communistes modérés, de fascistes modérés ou de nationaux-socialistes modérés.
  
  
Le parti islamique turc au pouvoir et réélu a progressivement étranglé la laïcité turque. Pourtant, celle-ci reste le credo des 53% d’électeurs turcs qui ont voté pour d’autres partis que le parti islamique. La laïcité est aussi le credo de l’armée turque. Le parti turc islamiste soit disant modéré n’accepte aucune liberté religieuse pour les 50’000 turcs catholiques. Il n’accepte aucune tentative de repentance concernant le génocide turc contre les chrétiens arméniens. Il n’accorde aucune autonomie aux Kurdes, qui représentent 30% de la population turque.
  
  
Au sein de l’Union européenne, la Turquie deviendrait le pays le plus peuplé, le mieux armé et le plus fécond, au plan démographique. La Turquie, géographiquement située en Asie mineure, donnerait à l’Union européenne une frontière directe avec l’Irak. La Turquie devenue « européenne » ferait de la question kurde une question non pas turque mais européenne.
  
  
Il est intéressant de noter, que les médias occidentaux ont tout fait, pour discréditer les partis turcs laïcs, notamment en insistant lourdement sur le fait que ces partis, n’excluaient pas, une intervention future de l’armée, pour défendre la constitution laïque du pays, constitution allègrement bafouée par le parti islamique au pouvoir et vainqueur des élections.
  
  
La mauvaise foi est du reste la même envers le Pakistan. Les médias occidentaux répètent à satiété que le président pakistanais est un militaire. Ils prédisent – qu’en savent-ils ? – qu’il arrive au bout de son parcours politique. A les lire et les entendre, mes confrères savent tout et préfèrent les mollahs intégristes aux présidents laïcs un brin autoritaires.
  
  
Il est vrai qu’au bout du compte, ce ne sont pas eux, mes chers confrères, qui devront vivre et exercer leur métier sous le joug islamique, la charia, la loi coranique et consorts. Pour mémoire, rappelons l’acharnement de la classe médiatique installée contre le Shah d’Iran. Résultat : les Iraniens se sont tapé Khomeiny et se tapent encore aujourd’hui les fils spirituels du guide suprême de la révolution iranienne. Miguel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz