FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 août 2007
On a rarement fait mieux dans l’encouragement au meurtre et à la haine raciale. 

« Le Monde » est en train de voler la vedette aux journaux pétanistes et à l’extrême droite. 

VOIR ICI 

Le Monde

21 août 2006

Article de Benjamin Barthe.

La star d’Al-Aqsa TV est une abeille géante nommée « Nahoul ». Chaque vendredi après-midi, un acteur revêtu d’une panoplie en peluche jaune et noir incarne ce personnage dans une émission pour enfants intitulée « Les Pionniers de demain ». Durant une demi-heure, « Nahoul » et la jeune présentatrice Saraa interprètent une série de sketchs entrecoupés d’interventions de spectateurs par téléphone. Les scénarios mêlent devinettes, conseils pratiques (« Les bienfaits de l’ananas ») et morale familiale (« Pourquoi il faut aimer sa mère ») à une forte dose de propagande islamiste, truffée d’apologie du « martyre » et d’incitation à la haine des « juifs ».

 A ce titre, « Nahoul » est le digne remplaçant de « Farfour ». Ce personnage en forme de Mickey avait suscité l’ire du gouvernement israélien, à la mi-mai, pour quelques phrases au ton quasi djihadiste, où il était question de libérer « les pays musulmans envahis par les assassins ». Accusés par les médias du monde entier d’endoctriner les enfants, les dirigeants d’Al-Aqsa TV avaient d’abord fait front, avant de céder devant la crainte d’un procès de la compagnie Disney, scandalisée par la récupération à des fins politiques de son personnage fétiche. La décision du gouvernement israélien de réduire la puissance d’émission de la chaîne sur le bouquet satellite Nilesat les avait également incités à faire profil bas.

Al-Aqsa TV a donc sacrifié « Farfour », mais à sa propre manière : la souris intégriste a succombé, dans une scène pleine de cris suraigus, aux coups de poing d’un interrogateur israélien, désireux de lui voler sa propriété. « Farfour est mort en martyr en protégeant sa terre, a commenté Saraa en conclusion de ce pied de nez aux détracteurs de l’émission. Il a été tué par les tueurs d’enfants. » « Nous n’aimons pas les juifs, car ce sont des chiens, a ajouté une spectatrice. Nous les combattrons. » 

« COMBATTANTE DU DJIHAD »

 Le concepteur des « Pionniers de demain », Hazem Sharawi, est un jeune trentenaire, diplômé en sciences de l’éducation. Assailli depuis le début de l’affaire de demandes d’entretien, il persiste, dit-il, à ne pas comprendre les raisons de l’émoi occidental.

« Nous ne faisons que refléter la réalité, plaide-t-il. Regardez ce qui est arrivé à Mohamed Al-Doura (un gamin tué par des tirs israéliens au tout début de l’Intifada), à Hoda Ghalia (une fillette tuée avec six autres membres de sa famille dans le bombardement d’une plage de Gaza, en juin 2006) et plus récemment à Emad Ghanem (un cameraman d’Al-Aqsa TV, amputé des deux jambes après avoir été fauché par les tirs d’un char israélien, en juillet). Pensez à l’enfermement dont nous sommes victimes depuis des années, aux bombardements, à l’embargo. Nos programmes n’incitent pas à la haine. Les pratiques israéliennes suffisent largement pour cela. »

Fort de ce principe, « Nahoul » poursuit sur la lancée de « Farfour ». Dans un épisode diffusé fin juillet, l’abeille islamiste parle de libérer la mosquée Al-Aqsa, dans la Vieille Ville de Jérusalem, des « impuretés des juifs criminels ».

A une petite spectatrice qui explique par téléphone vouloir devenir « journaliste », « Nahoul » conseille de « photographier les juifs quand ils tuent les enfants ». Puis une autre fillette appelle et clame que, une fois grande, elle sera une « combattante du djihad ». « Si Dieu le veut », répond Saraa, comblée par la ferveur islamiste de son très jeune public. Un discours aliénant, à l’image des conditions de vie des Palestiniens dans la nasse gazaouie.


Vous avez bien lu ! « Le Monde » excuse les appels au meurtre et le racisme enseignés aux enfants. Nous y sommes 

 

 

western-semantics.jpg 

 

 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz