FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 août 2007

La blogosphère révolutionne totalement la politique, les médias et les informations transitant de par le monde.

Vous voulez un exemple ? Le blog drzz, géré par un jeune Européen  sans autre contacts que son clavier et sa souris, a écrit à David Horowitz, l’une des personnalités conservatrices les plus connues des Etats-Unis. 

Il a permis de créer le contact avec M. Guy Millière, éminent scientifique universitaire que l’on ne présente plus. Il accueille aujourd’hui les écrits de Miguel Garroté, quadrilingue et ancien porte-parole du PDG de Nestlé, l’une des multinationales les plus puissantes du monde.

Rien qu’en écrivant, le blog drzz re reçu des réponses de David Frum , ancien écrivain des discours du Président Bush, Laurie Mylroie, ancienne conseillère du Président Bill Clinton sur l’Irak et Melanie Phillips, prestigieuse journaliste britannique au Spectator et auteure à succès.

Dernier coup au but : cela fait longtemps que je pense que le GOP réagit naïvement à l’offensive démocrate au sujet de Hillary Clinton. Bien des commentateurs conservateurs ignorent le fait que les stratèges démocrates utilisent le prénom de leur candidate pour masquer le nom de famille, « Clinton », véritable bombe à retardement puisqu’il est entaché de l’affaire Levinsky et de manquements graves ayant conduit au désastre du 11 septembre. 

On sait dans les rangs démocrates que le nom « Clinton » suffit à lever des boucliers parmi les votants indépendants, et provoquer une véritable hystérie parmi les conservateurs. 

D’où le glissement auquel on assiste depuis plusieurs années maintenant, depuis 2003 pour être exact. La sénatrice « Clinton » se mue en « Hillary » par-ci, « Hillary » par-là, comme si la candidate ne maintenait aucun lien véritable avec les deux mandats nullissimes remplis par son mari.

Fort de ce constat, j’ai ouvert ma boîte mail et ait envoyé le message ci-dessous au Republican National Committee, ainsi qu’à une multitude d’écrivains conservateurs, à Frontpagemag, au Weekly Standard, à la National Review, au comité de campagne de Rudy Giuliani ainsi qu’à la centaine de milliers de lecteurs du site Free Republic…

Tel était le texte

Dear GOP officials,

I don’t understand why conservatives and GOP strategists keep on calling Senator Clinton « Hillary ».  

It gives strength to the DNC strategists.

The word « Clinton » is an insult to many Americans, and Hillary is trying to get away from the catastrophic legacy of felony and incompetence of her husband.

By calling Senator Clinton « Hillary », conservatives permit her to show up as a new candidate, although we all know she will do exactly what her husbdand did : 4 years of tax-payed vacations, transforming the White House into an after-party bungalow, getting America weak on economy and defense and, of course, on moral values.

 GOP strategists should ABSOLUTELY keep on repeating « Senator Clinton » in every debate, every occasion.

My advice : get Senator Clinton a nickname : like « BB » = « Blond Bill ». Keep on making Senator Clinton the reincarnation of Bill.

 Voters will be horrified. Will ask for something new. And GOP will keep the White house.

 Thanks for reading,
 
Sincerely Yours,

Et une demi-heure plus tard, James S. Robbins, un 
analyste en sécurité nationale et rédacteur pour la National Review, l’une des plus influentes revues du conservatisme américain :  

De : Jim Robbins (melos777@hotmail.com)

Envoyé : vendredi, 24. août 2007 17:24:18

À : drzz (drzz7@hotmail.com) 

thanks for your inputs. I am not a GOP official, and have no influence over such party matters. But I will take it under advisement for my own writing.
 
Regards, Jim
 

Comme quoi, il suffit de vouloir se lever pour changer le monde.

 

SENATRICE CLINTON !

 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz