FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 septembre 2007

L’Allemagne a refusé de maintenir les sanctions contre l’Iran. Cette décision, qui a surpris les diplomates américains, a amorcé un tournant majeur dans la gestion du dossier iranien par l’administration Bush.

En conséquence, Washington parle ouvertement de frappes contre l’Iran, ayant conclu que le système des sanctions ne fonctionnera pas. 

FOX News annonce que les experts militaires et même les conseillers du Département d’Etat, la diplomatie américaine, conseillent désormais à Condoleezza Rice de préparer activement des frappes stratégiques contre le régime de Téhéran. 

Selon un officiel de l’administration Bush, « tout le monde a Washington » est engagé dans le débat sur les conséquences d’un tel bombardement. Au bureau du Vice-Président Cheney, on se moque de Condoleezza Rice, partisane de la solution diplomatique – laquelle était pourtant condamnée à l’échec dès le départ. 

La fenêtre d’opération s’étendrait sur 10 mois, et devrait être close avant les élections présidentielle de 2008.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz