FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 21 septembre 2007
Coup de gueule…
Liban : Aoun fout la merde
  
Michel Garroté, journaliste
http://monde-info.blogspot.com
  
fouet.gifFady Noun (à ne pas confondre avec Michel Aoun), dans le quotidien libanais L’Orient-le Jour, écrit, que les Libanais doivent « soit revoir à la baisse la volonté d’indépendance du Liban et sa soif de dignité soit réaliser qu’on ne fait pas de politique avec de bons sentiments et que si un nouvel équilibre mondial se met en place, il faudrait savoir exactement la place qu’on souhaite y occuper et se doter des moyens d’y parvenir ». En ce qui me concerne, cette remarque de Fady Noun tombe à pic. Car j’avais justement envie de vider mon sac à ce sujet. Il doit s’agir de ma dernière montée de testostérone avant le week-end…
  
Selon la chaîne libanaise de télévision OTV, le député chrétien fraîchement assassiné Antoine Ghanem se trouvait au centre d’une négociation entre deux candidats aux élections présidentielles de ce mois : d’une part l’ancien président de la république, le chrétien Amine Gemayel ; et d’autre part, le Général « chrétien » Michel Aoun du CPL allié au Hezbollah. L’assassinat de Ghanem a donc visiblement pour objectif de bousiller les pourparlers en cours et de provoquer ainsi une guerre fratricide de plus entre chrétiens libanais.
  
Il se trouve, en effet, que le Hezbollah s’allie à des  chrétiens libanais menés par l’ex Général Michel Aoun. Politiquement, Aoun et le Hezbollah n’ont rien en commun. Simplement, Aoun veut devenir président. Aoun croit que l’Iran et la Syrie peuvent l’aider à y parvenir. Le Hezbollah utilise Aoun pour ne pas paraître anti-chrétien et pour augmenter son assise populaire. Mais le support populaire à l’alliance contre nature entre Aoun et le Hezbollah fout le camp. Le chaos souhaité par le Hezbollah et Aoun ne s’est pas réalisé.
  
Le choix d’un nouveau président débute le 23 septembre et s’achèvera d’ici deux mois. Suivant une coutume orale, le président doit appartenir à la communauté chrétienne maronite et doit être élu par la majorité du parlement. Aoun a lâchement abandonné le long combat qu’il a mené contre la tutelle  syrienne. Pourquoi ? Pour gagner la présidentielle. Il semblerait que la coalition qui soutient le gouvernement Siniora a la majorité pour choisir le nouveau président, sans Aoun et sans le Hezbollah.
  
Faut-il permettre à Aoun, au Hezbollah et à leurs maîtres iraniens et syriens d’éviter la défaite ? La majorité gouvernementale peut proposer une liste candidats à la présidentielle et la soumettre au Parlement en décrétant président celui des candidats qui obtiendra la majorité simple. Disons-le clairement, le choix d’Aoun d’aider la minorité putschiste hezbollïaque est une trahison. L’attentat perpétré contre Ghanem à une semaine des présidentielles a fait baisser à 68 les députés de la majorité sur un total de 127.
  
Le plus tragicomique, c’est que l’Iran, la Syrie et le Hezbollah peuvent parfaitement 1501iranb.jpgflinguer Aoun le jour où celui-ci ne leur sera plus utile. « Soit revoir à la baisse la volonté d’indépendance du Liban et sa soif de dignité soit réaliser qu’on ne fait pas de politique avec de bons sentiments et que si un nouvel équilibre mondial se met en place, il faudrait savoir exactement la place qu’on souhaite y occuper et se doter des moyens d’y parvenir », écrit donc Fady Noun. Concrètement : Michel Aoun, le « chrétien » de trop…
   
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz