FLASH
[20/02/2017] L’ambassadeur Russe auprès de l’ONU Vitaly Churkin est décédé  |  Argenteuil, un jeune de 14 ans invente une agression par des policiers en s’inspirant de Théo  |  Sondage présidentiel : Marine Le Pen 44%, Fillon 56%, Macron en baisse à cause d’internet  |  Une pétition demande à JK Rowling qui veut une migration illimitée, d’accueillir des réfugiés musulmans dans sa demeure de 18 chambres  |  Un musulman de 35 ans a été condamné pour avoir planifié avec l’Etat islamique un attentat dans un bus de Tel Aviv  |  Trump : « Ils prennent les gens pour des idiots ! Les médias Fake News font croire que l’immigration de masse en Suède marche à merveille »  |  Philippines: un navire vietnamien attaqué, 1 mort, 6 otages  |  Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 octobre 2007
Pour Israël, rester au point mort serait mortel
  
Miguel Garroté
  
israel-1.jpgDans le Jerusalem Post du 11 octobre, Daniel Pipes écrit que le sionisme est au point mort. Daniel Pipes regrette notamment « une population juive de plus en plus désenchantée, déçue et même embarrassée par l’idéologie fondatrice du pays ». Daniel Pipes souligne que « le sionisme répondait au contexte politique et à l’humeur de son temps. Si les Chinois, les Arabes et les Irlandais voulaient établir leur nation, pourquoi pas les Juifs? (…) Le sionisme offrait un moyen d’échapper à cette histoire tragique (le massacre de masse) en se dressant l’arme à la main (…) Pire encore pour Israël, le nationalisme juif a perdu le soutien quasi automatique dont il jouissait autrefois parmi les Juifs laïques (…) Je me rassure en me rappelant que bien peu des problèmes actuels étaient évidents en 1989. Peut-être que d’ici 2025, les perspectives du sionisme se seront à nouveau largement ouvertes, à mesure que les Occidentaux en général et les Israéliens en particulier s’éveilleront enfin aux dangers engendrés par les irrédentistes palestiniens, les djihadistes et autres moyen-orientaux extrémistes ». (v.o. sur http://www.danielpipes.org/article/4997)
  
Guy Millière, sur Metula News Agency, le 14 octobre, écrit, à propos de l’article de Daniel Pipes : « Dans un article récent, Daniel Pipes constatait que le sionisme était ‘au point mort’. Un retour vers la vigueur, vers la vérité, vers ce qui a si longtemps fait la force d’Israël, s’impose. D’urgence ». (l’article intégral de Guy Millière, intitulé ‘Vers un cycle de logique suicidaire ?’ est en accès libre sur http://www.rebelles.info/article-13087148.html en date du 15 octobre). A propos des concessions envisagées par le Premier ministre israélien Ehud Olmert, en vue de la conférence de paix israélo-palestinienne, prévue aux USA le mois prochain, Guy Millière, toujours dans le même article, rappelle judicieusement : « A-t-on oublié que les Hachémites avaient transformé l’unique lieu saint des Juifs en urinoir public ? Faut-il aussi rappeler que, bien plus récemment, le Tombeau de Joseph à Naplouse, sitôt remis à la garde de l’Autorité Palestinienne, a été transformé en dépôt d’ordures ? ». Guy Millière ajoute : « …les négociations en cours n’aboutiront pas parce que le monde arabe est incapable de se désengluer de ses fantasmes ‘antisionistes’ (…) Netanyahu a prononcé un discours très clair sur le sujet ».
  
israel_tank_victory.jpgRésumons. Daniel Pipes – à l’instar de Jérémie – se lamente. Mais aussitôt – toujours à l’instar de Jérémie – Daniel Pipes se ressaisit. Daniel Pipes dit, d’abord, que « le sionisme est au point mort » (Jérémie regretta, un instant, d’être né). Mais Daniel Pipes écrit en suite que les personnes concernées « s’éveilleront enfin » (Jérémie, après ses jérémiades, renouvela sa confiance en Dieu). Si le Prophète Jérémie a pu se lamenter, puis se ressaisir, de quel droit interdirions-nous à Daniel Pipes de se lamenter, puis de se ressaisir ? L’étape suivante, après la lamentation, puis la confiance retrouvée, cette étape est résumée par Guy Millière : « Un retour vers la vigueur, vers la vérité, vers ce qui a si longtemps fait la force ». Sans forcément le savoir, Daniel Pipes et Guy Millière, s’expriment, en termes prophétiques. Il y a une continuité frappante entre les remarques du premier et les réactions du second. Cette continuité résume de façon remarquable l’anthropologie judéo-chrétienne.
  
En effet, notre nature humaine, parfois, nous pousse au découragement. C’est ce qui me touche dans les articles – et pas seulement ceux cités ici – de Daniel Pipes et Guy Millière. C’est dans leur pauvreté que je me reconnais le plus facilement. Mais ni l’un ni l’autre ne s’arrêtent au découragement. Daniel Pipes, dans l’espérance renouvelée, se ressaisit et croit que les personnes concernées « s’éveilleront enfin ». Guy Millière, lui aussi dans l’espérance, nous invite à « un retour vers la vigueur, vers la vérité, vers ce qui a si longtemps fait la force ». En tant que néoconservateur catholique philo-sioniste, je vois, je lis, dans les propos cités ci-dessus, le fruit de l’anthropologie judéo-chrétienne.
  
Que nous soyons Juif ou Chrétien, pratiquant ou non pratiquant, croyant ou non croyant, nous partageons tous le même sort, la même condition humaine. Nous aspirons tous à vivre dans la même société libre de culture judéo-chrétienne. Nous voyons tous de nos yeux et nous entendons tous de nos oreilles que l’islam radical est incompatible avec cette société libre de culture judéo-chrétienne. Dans ce contexte, la question-clé est posée par Guy Millière : « A-t-on oublié que les Hachémites avaient transformé l’unique lieu saint des Juifs en urinoir public ? Faut-il aussi rappeler que, bien plus récemment, le Tombeau de Joseph à Naplouse, sitôt remis à la garde de l’Autorité Palestinienne, a été transformé en dépôt d’ordures ? ».
  
israel338.jpgL’anthropologie judéo-chrétienne, c’est l’étude théologique et philosophique de la personne humaine sous le regard de Dieu. Que nous soyons Juif ou Chrétien, pratiquant ou non pratiquant, croyant ou non croyant, cette anthropologie s’incarne, aujourd’hui, dans une société libre de culture judéo-chrétienne à laquelle nous sommes tous attachés. Et c’est pour cela, qu’au-delà du droit de vivre dans une société libre de culture judéo-chrétienne, nous avons tous le devoir de défendre et valoriser cette société. Car à chaque droit est assorti un devoir. Et c’est aussi pour cela, que nous devons tous, Juifs de la diaspora et Chrétiens, réaffirmer notre soutient à Israël, au-delà de nos doutes, de nos découragements. C’est parce que l’unique lieu saint des Juifs à Jérusalem peut devenir un urinoir que le Tombeau de Joseph à Naplouse peut devenir une poubelle et inversement. Le jour où Israël tombe aux mains de l’islam radical – celui qui sévit actuellement au Sud-Liban, à Gaza et en Judée-Samarie – ce jour-là, la chrétienté d’Orient tombera, elle aussi, aux mains de l’islam radical.
  
Ce n’est pas en soutenant les Palestiniens, que l’Eglise catholique améliorera leseglised.jpg conditions de vie des chrétiens d’Orient. La preuve, les conditions de vie des chrétiens d’Orient sont catastrophiques, alors que l’Etat du Vatican ne soutient pas publiquement le droit d’Israël à des frontières réellement défendables. En donnant l’impression, à tort ou à raison, d’être plutôt pro-palestinienne que pro-israélienne, l’Eglise catholique n’a pas pour autant amélioré le sort des chrétiens d’Orient. Pour Israël, rester au point mort serait mortel. Pour les Chrétiens, la mort d’Israël, ce serait le saint Sépulcre transformé en poubelle et en urinoir. Juifs et Chrétiens, réveillons-nous enfin.
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz