FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 décembre 2007
L’IRAN FABRIQUE LA BOMBE ATOMIQUE
  
Mardi 4 décembre 2007
Miguel Garroté, journaliste
syria.jpghttp://monde-info.blogspot.com
  
Une opération, d’intoxication et de manipulation, de l’opinion publique, est en cours, actuellement. En effet, les médias, y compris francophones, et la gauche américaine, essayent, de déformer, d’une part, la réelle situation en Iran ; et d’autre part, le contenu, d’un tout récent rapport, du renseignement américain. Tout cela, dans le seul but, d’ôter de la table, l’option, d’une éventuelle frappe préventive, contre le nucléaire militaire iranien.
  
Concrètement, une dépêche, de l’Agence France Presse, reprise dans les médias francophones, le mardi 4 décembre 2007, annonce, que le renseignement américain, aurait affirmé, dans un rapport, présenté, par les 16 agences du renseignement, lundi 3 décembre, que l’Iran, aurait arrêté, ses plans d’armes nucléaires, en 2003. Toujours selon l’AFP, le renseignement américain, dans ce même rapport, a déclaré, ne pas connaître, les intentions actuelles, de l’Iran.
  
En revanche, le renseignement américain,anthrax.jpg dans ce rapport, précise, que l’Iran, entend, se réserver, l’option de l’arme nucléaire et pourrait être capable, entre 2010 et 2015, de produire assez d’uranium hautement enrichi, pour la fabrication de bombes atomiques.
  
L’Agence France Presse, allègue, que l’opposition démocrate au président Bush, se serait appuyée sur ce rapport, pour réclamer une nouvelle politique, envers l’Iran, selon les termes de la présidente de la Chambre des représentants,  la démocrate de gauche Nancy Pelosi, tandis que le chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid, en appelait à un sursaut diplomatique. De son côté, le conseiller de Bush pour la sécurité nationale, Steve Hadley, a dit espérer, que la Chine ou la Russie, ne seraient pas confortées, dans leurs réticences, à de nouvelles sanctions.
  
En réalité, le rapport, présenté, par les 16 agences du renseignement, indique : « Nous ne savons pas si (l’Iran) a actuellement l’intention de développer des armes nucléaires ». Le rapport ajoute que l’Iran, « au minimum, garde ouverte (cette) option ». Or, c’est précisément cette option qui inquiète, à juste titre, les USA, l’Union européenne et Israël.
  
L’enrichissement d’uranium, que l’Iran refuse de suspendre, peut parfaitement servir de matériel pour la fabrication de bombes atomiques. Le renseignement américain, juge, que l’Iran, devrait être en mesure, de produire suffisamment d’uranium hautement enrichi, pour une arme nucléaire, entre 2010 et 2015.
  
dsadasasd.jpgLe conseiller de Bush pour la sécurité nationale, Steve Hadley, a réaffirmé, la réalité, du péril iranien. Le renseignement américain révèle que l’Iran avait bel et bien des plans secrets et confirme que l’Iran continue à avoir des activités aux applications nucléaires, comme l’enrichissement. La communauté internationale doit augmenter la pression, en isolant diplomatiquement et en sanctionnant l’Iran, conclue le rapport du renseignement américain.
  
Notons, pour conclure, justement, que les auteurs du rapport, avouent, ne pas connaître, les intentions actuelles, de l’Iran. Autrement dit, le rapport, présenté, par les 16 agences du renseignement américaines, nous informe, que les 16 agences du renseignement américaines sont, en réalité, très mal renseignées. Mais en même temps, les 16 agences du renseignement américaines, nous confirment que l’Iran, entend, se réserver, l’option de l’arme nucléaire et pourrait être capable, entre 2010 et 2015, de produire assez d’uranium hautement enrichi, pour la fabrication de bombes atomiques.
  
En résumé, les 16 agences du renseignement américaines avouent, ne pas connaître, les intentions actuelles, de l’Iran, mais nous confirment, que l’Iran, pourrait, entre 2010 et 2015, produire assez d’uranium pour des bombes atomiques. Le renseignement américain est donc à la fois renseigné et pas renseigné. Et la communauté internationale doit augmenter la pression, en isolant diplomatiquement et en sanctionnant l’Iran, conclue le rapport du renseignement américain. Cela, ce n’est pas un renseignement. Cela, c’est une ligne politique. Le renseignement américain fait de la politique. Il fait la politique de la gauche démocrate américaine. Il fait cela parce qu’il y a des élections présidentielles en perspective. Parce que Bush est en train de gagner en Irak. Parce que les agents américains du renseignement, ne sont aujourd’hui, plus que des hauts fonctionnaires, qui veulent faire une carrière, politiquement correcte. On le savait depuis quelques années déjà. Maintenant c’est confirmé.
  
Le simple fait, que le jour même de la publication du rapport, lundi 3 décembre, Madame Pelosi et Monsieur Reid, sans prendre ne serait-ce que 48 heures, pour étudier le rapport et réfléchir, aient décidé (c’est repris dans la presse parue ce matin mardi 4 décembre), qu’il ne faut en aucun cas frapper l’Iran ; et bien, cela, démontre, en soi, qu’il y a actuellement, opération, d’intoxication et de manipulation, de l’opinion publique. Qu’il y a sabotage de la personne de Georges Bush. A cet égard, on relira, avec intérêt, le livre sur les magouilles politiques des services secrets américains, notamment de la CIA new look, livre intitulé « Sabotage », écrit par Rowan Scarborough.
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz