FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 décembre 2007
  
AGENTS SECRETS ET BOMBE SECRETE
  
Mercredi 5 décembre 2007
Miguel Garroté, journaliste
http://monde-info.blogspot.com
  
Lundi 3 décembre, le renseignement américain, a donc publié, un rapport, sur l’Iran. Fort bien. Ce qui est moins bien, en revanche, c’est la précipitation et la légèreté, avec lesquelles, les médias d’une part, et la gauche d’autre part, ont tiré des conclusions.
  
citizens_flee_9_11_david_fr.jpgLe rapport publié, est un petit document, de huit pages. Il est une compilation sommaire, d’informations, glanées, par treize services différents. Par treize bureaucraties rivales et divergentes. Par treize bureaucraties qui, dans le passé, ont déjà fait la preuve, de leur politisation et de leur incompétence. Elles en ont donné la preuve, pour le 11 septembre 2001 ; et pour les armes de destruction massive.
  
Le rapport, du renseignement, revendique, l’allégation suivante: l’Iran, aurait gelé, son avancée nucléaire à des fins militaires, en 2003. Or, le même rapport avoue ne pas connaître, les intentions actuelles, de l’Iran. Le renseignement dit qu’il n’est pas renseigné. Le rapport avoue cela, alors que le président Bush, a récemment répété, que l’acquisition, de l’arme nucléaire, par les ayatollahs, pourrait déclencher une nouvelle guerre mondiale ; et mettre en péril l’existence même d’Israël.
  
Mais il est un autre fait, révélé, involontairement, par le rapport du renseignement. Ce fait, c’est que les différents services de renseignements, tant américains qu’israéliens, divergent, sur l’année, où l’Iran, détiendra, la bombe atomique. Le rapport du renseignement américain, dans un texte de compromis, effectué par treize agences, situe, l’année fatidique, entre 2010 et 2015. Le rapport ne connaît pas la situation présente et cependant il situe la situation critique vers 2010 ou 2015.
  
Autrement dit, le rapport, n’exclut aucunement, que l’Iran, possède la bombe atomique, dès 2010, soit dans trois ans. Le Mossad israélien avance l’année 2009, soit dans deux ans. Le renseignement militaire israélien, pense, que l’Iran, franchira le seuil technologique, dans six mois, soit en mai 2008.
  
En réalité, la question apparemment centrale, est de savoir, si oui ou non, l’Iran, a suspendu, son avancée, dans le nucléaire à but militaire. Or, sur ce point, le rapport susmentionné, diverge peu, des déclarations de Bush et des informations du renseignement israélien.
  
En effet, le renseignement américain, dans son récent rapport, déclare, ne pas connaître, nous l’avons écrit ci-dessus, les intentions actuelles, de l’Iran. Tout en situant, l’acquisition de la bombe atomique, par l’Iran, vers 2010-2015.
  
Autrement dit, les cachotteries et les mensonges, pratiqués par régime des mollahs intégristes iraniens, tant auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qu’auprès de l’Union européenne et du Conseil de sécurité de l’ONU, n’ont pas échappé, aux zélés rédacteurs, du rapport treizomique susmentionné.
  
De fait, les autorités concernées, aux USA, en Israël, en France, en Grande Bretagne, dans les couloirs de l’AIEA et à l’ONU, sont persuadées, que l’Iran, a feint, de suspendre, son programme militaire. Tout en poursuivant celui-ci, sous couvert d’un programme nucléaire, certes civil, mais civil en partie seulement. Puisque sur le fond, les autorités concernées, pensent, que l’Iran, poursuit, son programme nucléaire, à la fois civil et militaire, la question apparemment centrale qui demeure, n’est plus de savoir, si oui ou non, l’Iran, a suspendu, son avancée, dans le nucléaire à but militaire. La question vraiment centrale qui demeure est : en quelle année, l’Iran, deviendra-t-il, une menace nucléaire.
  
Les estimations, nous l’avons vu plus haut, varient, entre mai 2008 au plus tôt ; et quelque part, entre 2010 et 2015, au plus tard. Il est vrai, que chacun des treize services de renseignement américains et chacun des divers services de renseignement israéliens, ont, leurs propres sources d’information ; et leur propre façon de procéder.
  
Il est vrai, aussi, que les USA et Israël ont, chacun, des échéances, électorales et politiques, qui influencent, la divulgation ou la non-divulgation, d’informations stratégiques ; à tel ou tel moment ; sous telle ou telle forme ; dans tel ou tel but…
  
Au delà de ces considérations politiciennes, rappelons, qu’actuellement, l’uraniumiran-khamenei.jpg suffisamment enrichi pour fabriquer une bombe sale, circule, fréquemment, par-ci et par-là. L’autre jour, les services tchèques et hongrois ont saisi 500 g d’uranium enrichi à 90% pour une valeur d’un million de dollars. Avec ce genre de poudre, les ayatollahs peuvent déjà contaminer Tel Aviv aujourd’hui même, 5 décembre 2007. Mais cela, apparemment, le rapport treizomique n’en parle pas.
   
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz