FLASH
83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 décembre 2007

Colloque international

MYTHE ET RÉALITE DU « PROCESSUS DE PAIX »
LE ROC DES REFUS PALESTINIENS

Lundi 10 décembre 2007 de 9h à 18h
Inscriptions : contact@france-israel.org

Depuis 40 ans, la communauté internationale a envisagé la solution du conflit du Moyen-Orient sur la base du modèle de «Deux peuples, deux États». Les Accords d’Oslo ont consacré ce principe mais les faits l’ont invalidé. Chaque nouvelle «initiative de paix» – la conférence d’Annapolis étant la dernière en date –, réitère épisodiquement ce critère.

L’échec du retrait de Gaza ne montre-t-il pas que le problème n’est pas l’occupation de territoires mais l’existence d’Israël? La «stratégie par étapes» conduisant à l’élimination d’Israël ne réapparaît-elle pas dans les discours à usage interne? Les médias palestiniens et arabes se feront-ils toujours l’écho d’un discours violent et antisémite? L’enseignement de la haine se perpétuera-t-il dans les écoles de l’Autorité Palestinienne ?

Chaque initiative de paix s’est heurtée à une fin de non recevoir des Palestiniens, depuis le projet de création de deux États par la Commission Peel de 1937. Autant la charte de l’OLP, jamais formellement révisée, que la charte du Hamas consignent officiellement ce refus. Le refus palestinien cessera-t-il dans les années à venir? Peut-on espérer que le réalisme l’emporte et qu’une politique adéquate soit mise en oeuvre?

Le présent colloque a pour ambition de contribuer à renouveler la vision des données fondamentales de la situation au Moyen-Orient.

Lundi 10 décembre 2007
de 9h30 à 18h
Maison du Barreau, 11 place Dauphine, Paris 1er. (Métro: Pont-Neuf, Cité)

Accueil
9h00 – 9h30

Matinée

9h30 – 9h45 Shmuel TRIGANO, Vers un nouveau paradigme de la crise du conflit israélo-arabe

La volonté de paix des Palestiniens à l’épreuve de l’expérience

9h45 – 10h15 Jean-Pierre BENSIMON, La quête d’un partenaire pour la paix dans un contexte de guerre asymétrique

10h15 – 10h45 Itamar MARCUS, L’opinion palestinienne face à Israël

10h45 – 11h00 Débat

11h00 – 11h30 Pascale ZONSZAIN, Le tournant politique des Arabes israéliens

11h30 – 12h00 Menahem MILSON, L’opinion arabe face à Israël

12h00 – 12h30 Débat

Après-midi

Le point de vue du chef de l’opposition israélienne

14h30 – 15h00 Benjamin NETANYAHOU

Les enjeux stratégiques

15h00 – 15h15 Gilles-William GOLDNADEL Le devoir de responsabilité

15h15 – 15h45 Moshé AYALON Les idées fausses de l’Occident face au conflit du Moyen-Orient

15h45 – 16h00 Débat – 16h00 – 16h15 Pause

16h15 – 16h45 Michel GURFINKIEL La perspective américaine

16h45 – 17h15 Yaakov AMIDROR, Un État palestinien : les conséquences stratégiques pour Israël, à la lumière de l’expérience d’Oslo
17h15 – 17h30 Débat

Conclusion
17h30 – 18h00 Gilles-William GOLDNADEL et Shmuel TRIGANO

Les intervenants

Yaakov AMIDROR, major-général (de réserve), 36 ans de service dans Tsahal, directeur de de l’Institute for Contemporary Affairs, ancien directeur du College de défense nationale de l’armée israélienne, ancien chef du département de recherche et d’évaluation de Tsahal, secrétaire militaire du ministère de la Défense. Actuellement, il est vice-président de l’institut Lander de Jérusalem, dirige l’institut pour les Affaires contemporaines (ICA) du Jerusalem Center for Public Affairs. Parmi ses publications, outre de nombreux articles sur la situation stratégique d’Israël, les livres : Réflexions sur l’armée et la sécurité et Intelligence : théorie et pratique.

Jean-Pierre BENSIMON, professeur de sciences sociales, consultant en organisation, président d’une association dédiée à la défense contre la désinformation, membre du Comité de rédaction
de Controverses.

Gilles-William GOLDNADEL, président de « France-Israël », président d’« Avocats sans frontières » et de la « Ligue internationale contre la désinformation ». Auteur d’Une idée certaine de la France, du Nouveau Bréviaire de la haine, des Martyrocrates et de nombreux articles de presse.

Michel GURFINKIEL, écrivain et journaliste, président de l’institut Jean-Jacques Rousseau, correspondant en France de Commentary et Weekly Standard, auteur de Israël, géopolitique d’une paix (1991), La cuisson du homard (2001), Le testament d’Ariel Sharon (2006), à paraître au début 2008 son livre sur l’histoire du sionisme et d’Israël.

Itamar MARCUS, spécialiste de l’analyse du contre-terrorisme, fondateur et directeur de l’Observatoire des médias palestiniens (Palestinian Media Watch). Les travaux de cet institut ont porté à la connaissance du monde entier ce qui se trame dans l’opinon de la société palestinienne. Ses recherches ont porté sur les livres de classe de l’Autorité palestinienne, de la Syrie et de la Jordanie. En 2007, il a présenté les résultats d’une enquête sur les récents manuels de l’Autorité palestinienne.

Menahem MILSON, professeur de littérature arabe à l’université hébraïque, spécialiste de l’antisémitisme et de l’intégrisme dans le monde arabe, auteur notamment de Najib Mahfuz : The Novelist Philosopher of Cairo (1988). Il fut l’aide de camp du président Sadate lors de sa visite à Jérusalem en novembre 1977. Anciennement doyen de la Faculté des Humanités et de l’École internationale Rothberg à l’université hébraïque, il est le cofondateur et le président de l’Institut de recherche sur les médias du Moyen Orient (MEMRI), basé à Washington.

Moshé YAALON, directeur de recherches à l’Institut Adelson pour les études stratégiques du Centre Shalem (Jérusalem). 17e chef d’État major de Tsahal (2002 à 2005), victorieux de la deuxième Intifada, il a été directeur de recherche à l’Institut pour la politique du Proche Orient de Washington (2005) et est actuellement président du Centre de Beit Morasha pour la culture et l’identité juives, président de Shekel, organisation au service des handicapés.

Shmuel TRIGANO, professeur des Universités, président de l’Observatoire du monde juif et directeur de la revue Controverses, parmi ses livres L’idéal démocratique à l’épreuve de la Shoa (1999), L’ébranlement d’Israël, philosophie de l’histoire juive (2002), Les frontières d’Auschwitz, le dérapage du devoir de mémoire (2005).

Pascale ZONSZAIN, journaliste et juriste. Correspondante de plusieurs médias francophones, elle suit depuis 1994 le processus diplomatique israélo-palestinien et ses effets sur la société israélienne.

Renseignements et inscriptions: Alliance France-Israël
Tel : 01 47 20 79 50
ou en cliquant sur contact@france-israel.org
P.A.F. : 15 € – étudiants, chomeurs : 8 €

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz