FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 décembre 2007
  
Francyland : Nico and Carla.
  
ert.jpgOr donc, le président de la république française, s’est, paraît-il, trouvé une copine. Et sœur France qui, si souvent, m’irrite, aujourd’hui, me fait rire. La revue de presse, ce matin, fut un vrai régal. Mes amis les Français, ont vraiment l’art, de confondre, être sérieux et se prendre au sérieux. Ainsi, je lis, sur lexpress.fr, aujourd’hui mardi 18 décembre, ce commentaire pédant : « Aucun éditorialiste de la presse française ne conteste mardi les goûts de Nicolas Sarkozy, dont la relation avec la chanteuse et ex-mannequinCarla Bruni est désormais officielle ». Voyez-vous cela. Dans les hautes sphères de l’Express, on a, semble-t-il, distillé, de bonne heure – une fois n’est pas coutume – les propos, de toutes et tous les éditorialistes, de France et de Navarre.
  
« Aucun éditorialiste de la presse française ne conteste mardi les goûts de Nicolas Sarkozy, dont la relation avec la chanteuse et ex-mannequinCarla Bruni est désormais officielle ». Fort bien. Mais les constats médiatiques ne s’arrêtent pas là. Au contraire. Et voilà qu’on nous raconte : « Beaucoup trouvent la ficelle de cette annonce, juste après la tempête Kadhafi, un peu grosse ». Ah bon ? Cela veut donc dire, que pour effacer « l’échec » Kadhafi, le Sieur Sarko, Président des Francs, a fabriqué un « succès », en l’occurrence, une jolie petite pépée, racolée, dans les montagnes russes, de Paris Disneyland. Non mais franchement, vous y croyez ? Vous pensez Sarko assez con, pour créer un happening sentimental, dans le but de faire oublier, sa brève idylle, avec le Libyen mal rasé ?
  
Attendez. Ce n’est pas tout. On nous dit, encore, que Nicolas Sarkozy « l’avait promis, juré, craché : il n’étalerait plus jamais sa vie privée ». Mais, nous explique-t-on, « il lui faut une image glamour, il doit faire rêver ». Purée. Le citoyen Sarkozy et la signorina Bruni, « une ancienne top model, devenue chanteuse à succès, vedette internationale », un citoyen et une signorina, écrivais-je, jouent à Mickey et Minnie, mais c’est uniquement pour enterrer « l’affaire Kadhafi » et « faire rêver ». On notera, en passant, que quoi qu’il fasse ou ne fasse pas, Sarko ne peut pas cacher sa vie privée. Il ne peut pas cacher sa vie privée car, avec force hélicoptères et avionnettes, la camarilla médiatique immortalise le moindre de ses faits et gestes. Excepté lorsqu’il est assis sur le trône pour défèquer, Sarkozy a déjà été flashé, du large de Malte à l’Amérique profonde, dans presque toutes les postures possibles et imaginables.
  
Et ces messieurs mesdames de la presse en rajoutent une couche. Voilà qu’ils psychanalysent Sarko : « Qui peut lui reprocher d’avoir du goût pour la beauté et le talent ». Et encore : « Mieux vaut un chef d’Etat bien dans sa peau plutôt qu’un président mal dans sa peau ». Et le meilleur du pire : « Il y a surtout chez Nicolas Sarkozy comme un besoin d’épate, comme une nécessité un tantinet machiste de viriliser une fonction incompatible avec un célibat imposé » ( ???). Après la psychanalyse, nous avons droit à la prophétie : « Carla Bruni ne sera pas la dernière ». « N’en doutons pas, connaissant notre Président, il y aura d’autres Premières dames, et elles seront également belles et célèbres ». « C’est que Nicolas Sarkozy est jeune, il est vivant, il est heureux, il peut tout se permettre ». Mouais. Sauf qu’il bosse un max, contrairement à d’autres.
  
Le délire médiatique ne s’arrête pas là. Il y a, aussi, les jugements sans appel et leurs inévitables condamnations. Des coqs se dressent sur leur plume et assènent les sentences en toute modestie : « L’odieux comportement de Nicolas Sarkozy qui affiche ses relations devant la presse ». « Le président de la République devrait avoir un minimum de respect envers sa fonction. Un homme qui ne respecte ni sa fonction ni les femmes, respectera-t-il le peuple dont il a la charge ? ». Ouah ! Je rêve. Sarko s’est fait cocufier puis plaquer par Cecilia. Et maintenant, c’est Sarko « qui ne respecte ni sa fonction ni les femmes »…
  
Et les tribunaux médiatiques poursuivent leur guillotinage : « A côté du déshonneur pour la fonction de chef de l’Etat, on se demande si l’idylle présidentielle n’est pas, en fait politicienne. Carla Bruni, ex-compagne de Laurent Fabius, s’était engagée aux côtés de Ségolène Royal lors de la dernière présidentielle (…) elle critiquait la politique sarkozyste à propos des tests ADN ». Voui, voui. Et si Sarko sortait avec une nana de l’UMP, on aurait écrit la même chose. Le but étant de faire chier.
  
Vous savez, moi, en cette période de Papa Noël, j’ai décidé que je suis finalement content du cirque Knock kadhafique. Et que je suis aussi content du Disney cartoon Nico and Carla. Si la France n’a pas les moyens de loger 200000 SDF pendant les fêtes de Noël, mais que cette même France refile 300 millions d’euros pour Noël à des lanceurs de roquettes, autant ne rien prendre au sérieux. Le bédouin de Tripoli avec ses ninjahs s’est bien foutu de la gueule de tout le monde. Et puisqu’un max de démocraties font du pognon avec lui, alors pourquoi pas les Français ? De toute façon, le jour où les Libyens feront mine de passer du civil au militaire, du business au djihad, l’UE et les USA, comme d’habitude, prôneront des sanctions économiques, sur la scène, pour ceux qui exagèrent ; tout en suppliant Israël, dans les coulisses, de foutre une bordée à ceux qui exagèrent, justement.
  
Quant à la love story disneylandique, disons qu’après la tronchesarko-002.jpg divadépressive de Cecilia, le minois de Carla nous aidera à oublier les affres de 2007 ; et à nous tourner vers 2008, avec un petit sourire au coin des lèvres. Un petit sourire au coin des lèvres, comme Sarko et Carla, l’autre jour, à Disneymachin. Car le couple, un peu comme Kadhaf, s’est foutu de la gueule, de ces journalistayons, qui se la pètent, 365 jours par an. « Aucun éditorialiste de la presse française ne conteste mardi les goûts de Nicolas Sarkozy, dont la relation avec la chanteuse et ex-mannequinCarla Bruni est désormais officielle », ai-je donc lu ce matin. Pauvres types…
   
Miguel Garroté
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz