FLASH
[30/03/2017] L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 janvier 2008
  
Ils détruisent Israël à petit feu

Miguel Garroté
  
Le 23 décembre 2007 j’écrivais : « Comme le rappelle pertinemment notre ami drzz, la période de Noël est particulièrement importante pour notre foi chrétienne. C’est donc, aussi, l’occasion pour nous, de faire une trêve, une Houdna, dans notre résistance rédactionnelle au terrorisme islamique. Eux posent des bombes et nous pondons des articles. Pendant une dizaine de jours nous allons nous calmer. Eux je ne sais pas ». Voilà ce que j’écrivais il y a une dizaine de jours.
  
Nous sommes aujourd’hui le jeudi 3 janvier 2008. Je mets donc fin à notre Houdna, à notre trêve. Et je constate – cela ne m’étonne absolument pas – que le camp arabo-musulman, lui, n’a pas respecté la Houdna, n’a pas respecté la trêve.
  
undefinedEn Effet, outre les habituels tirs de roquettes palestiniennes sur Israël, on apprenait, mardi 2 janvier, que deux des quatre terroristes responsables de l’attentat, survenu il y a quelques jours, près de Hébron, dans lequel deux Israéliens, Ahikam Amihai, 20 ans, et David Ruben, 21 ans, ont trouvé la mort, sont membres du Fatah, le mouvement de Mahmoud Abbas. Les deux terroristes palestiniens responsables de l’attentat, Ali Dandis, 24 ans, et Amar Taha, 26 ans, tous deux résidents de Hébron, se sont livrés aux forces de police de l’autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, par peur d’être capturés par les services israéliens.
  
En clair, nous avons pratiqué la Houdna, la trêve, de l’écriture. L’ennemi, lui, à poursuivi, sans Houdna, sans trêve, la terreur islamique, notamment contre Israël, sans parler du Pakistan et autres pays.
  
Dans ce contexte, Martin Birnbaum, sur LibertyVox (1), se demande, à juste titre, ce que la France attend d’Israël ? Et Martin Birnbaum donne la seule réponse qui colle à la réalité : la France veut l’apaisement. La France veut qu’Israël rende les territoires qui permettraient, de créer, un Etat palestinien, avec la bande de Gaza réunie à la Cisjordanie, chose jamais faite dans l’histoire de la région. La France veut, aussi, qu’Israël aide Mahmoud Abbas, chef de l’autorité palestinienne.
  
Martin Birnbaum constate – et c’est la triste réalité – que la realpolitik de la France « la pousse à tenter de rallier à sa position tout ceux qui, en Europe, penchent depuis longtemps du côté des palestiniens, des pays arabes et, tout dernièrement, du côté de l’Iran ». Et Birnbaum de poser la question suivante et d’y répondre : « Mais comment peut-on faire la paix avec des gens qui veulent vous tuer ? Réponse : on ne peut pas. Et tant pis si l’Europe et le reste du monde font semblant de ne pas comprendre les objectifs de l’Iran, du Hezbollah et du Hamas qui se résument à vouloir la destruction d’Israël ».
  
Et Birnbaum touche le point sensible en demandant : « La peur (ndlr de la France) de perdre certaines de ses positions économiques dans le monde arabe ou le souhait (depuis De Gaulle) de s’associer au monde arabo-musulman pour faire pièce à l’empire américain, valent-ils le prix de la disparition d’Israël ? ».
  
Après une analyse très documentée de la capitulation des démocraties occidentales, européennes et nord-américaines, face au monde musulman, face à la Russie et face à la Chine, Birnbaum conclut : « Que faire ? La logique froide de la tragédie annoncée laisse, en réalité, une sombre alternative à Israël : Massada ou Samson. Il est fort peu probable que dans ce pays libre et démocratique (ndlr Israël), ses six millions d’êtres vivants, qui ont remplacé les six millions détruits par la barbarie nazie, accepteraient un nouveau Massada. Et pour le deuxième terme de l’alternative il s’agit de ne pas s’endormir … au moins jusqu’en 2009, année la plus probable de l’accession de l’Iran à la bombe ».
  
En ce qui me concerne, j’ai publié, entre mai et décembre 2007, 185 articles, repris, occasionnellement ou quotidiennement, sur 12 sites et blogues. Presque tout mes articles ont traité du Proche et du Moyen Orient. Dans chacun de ces articles, j’ai mis en garde, preuves à l’appui, contre le péril islamo-terroriste, Al-Qaïda, le Hezbollah, le Hamas, la Syrie, l’Iran, etc. ; et j’ai inlassablement répété, que lâcher Israël, était la pire erreur, que puissent commettre, les sociétés libres, de culture judéo-chrétienne. Cela m’a valu des injures et même des menaces de mort.
  
L’article de Birnbaum, cité ci-dessus, avec cette conclusion : « il s’agit deundefined ne pas s’endormir … au moins jusqu’en 2009, année la plus probable de l’accession de l’Iran à la bombe », l’article de Birnbaum cité ci-dessus, écrivais-je, résume, les analyses et les points de vues, valorisés, sur la toile, sur le net ; mais interdits de séjour dans les médias européens. Nous allons suivre le conseil de Birnbaum en 2008 et ne pas nous endormir. Nous allons continuer de diffuser nos propres analyses ; et aussi celles de Martin Birnbaum (1), David Bescond et son équipe (2), drzz et son équipe (3), Daniel Pipes, Caroline Glick, Walid Pharès (4), les éditorialistes de Front Page Magazine, du Weekly Standard, de The New Republic et tant d’autres. En clair, c’est fini, la Houdna.
  
(1)http://www.libertyvox.com/article.php?id=291
(2)http://www.rebelles.info/
(3)http://leblogdrzz.over-blog.com/
(4)http://www.defenddemocracy.org/
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz