FLASH
83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 1 février 2008
  
Réchauffement stratégique de la planète
  
  
Miguel Garroté
http://www.monde-info.blogspot.com
  
  
undefinedComme c’est étrange ! Le réchauffement climatique, à la fois présumé et contesté, de la planète, continue, encore et toujours, d’envahir, les téléjournaux et, même, les feuilletons télévisés, du style, l’incroyablement nul « Plus belle la vie », sur France 3.
  
En revanche, le réchauffement islamique et stratégique de la planète ne mobilise pas grand monde. La résurgence du terrorisme d’extrême gauche en France laisse presque indifférent. Le retour de la Russie au totalitarisme semble un sujet tabou. Et l’expansion de la Chine totalitaire en Afrique n’est même pas mentionnée. Ci-dessous, on trouvera, quelques informations, sur ces vrais enjeux planétaires, qui viennent s’ajouter, à ce qui se trame déjà, au Moyen Orient et en Asie centrale.
  
undefinedAu total, cela nous fait un ensemble, considérable, de vrais problèmes. De vrais problèmes, un peu plus importants, que la température ambiante chez les phoques arctiques ; que la côte de Sarkozy selon les sondeurs et la sexualité de Sarkozy selon les branleurs ; que la pollution des eaux par capotes en latex à l’arôme vanille de synthèse ; que les poubelles maffieuses de Naples ; et que la survie, du socialocommunisme maisoixantehuitard, chez les intelloploucs, royalesques et hollandïaques.
  
Dans le quotidien parisien Le Figaro, édition du jeudi 31 janvier, la ministre française de l’Intérieur, Madame Michèlle Alliot-Marie, fait quelques confidences, sur le terrorisme, y compris d’extrême gauche. Madame Alliot-Marie déclare notamment : « Le terrorisme islamiste est bien sûr notre première préoccupation. Des groupes liés à al-Qaïda, au Maghreb, au Liban ou dans la zone pakistano-afghane (…) peuvent chercher à perpétrer des attentats sur notre sol (…) des fanatiques isolés et fragiles peuvent être manipulés en France (…) par les membres de réseaux, mais aussi par le biais d’Internet ».
  
Madame Alliot-Marie poursuit : « On y trouve aujourd’hui la propagande terroriste mais aussi des conseils pour fabriquer des explosifs ou même des armes chimiques (…) Il y a quelques jours, un groupe de jeunes, présentés comme des ‘anarcho-autonomes’, a été interpellé par les services de police qui les soupçonnaient de visées terroristes. Peut-on parler d’un retour du terrorisme d’extrême gauche ? C’est un phénomène limité mais incontestable ».
  
Madame Alliot-Marie conclut : « Depuis plusieurs mois (…) j’ai souligné les risques d’une résurgence violente de l’extrême gauche radicale. Le passé nous a montré que la faiblesse des partis politiques extrêmes ouvre souvent la voie aux groupuscules terroristes comme Action directe, les Brigades rouges ou la Fraction armée rouge (…) la situation évolue extrêmement vite. En quelques mois, depuis l’élection présidentielle, on est passé des slogans radicaux aux cocktails Molotov et aujourd’hui à la volonté de fabriquer de véritables engins explosifs ».
  
Le 14 octobre 2007, Le Figaro avait, déjà, publié un article, sur l’extrême gauche radicale, tentée par la violence. Le Figaro rapportait notamment cette réflexion, puisée, auprès des services français de police : « Cette poignée d’ultras, nous rappelle, de mauvais souvenirs. Dans les années 1970, les ‘autonomes’ ont commencé par des actions similaires et cela s’est terminé par des bombes et des assassinats ». Le Figaro ajoutait cette remarque d’un membre de la police : « la surveillance des groupes violents d’extrême gauche est redevenue une ‘priorité opérationnelle’ pour les renseignements généraux alors que la police judiciaire est saisie de plusieurs dossiers liés à cette mouvance ».
  
En outre, Le Figaro du 14 octobre 2007 révélait que «  ces militants sont plusieurs centaines en France (…) S’y ajoute plus d’un millier de sympathisants actifs (…) Changeant de stratégie, ces partisans de l’action directe ont tout d’abord privilégié l’attaque de locaux de partis politiques toutes tendances confondues (…) La section antiterroriste de la brigade criminelle est ainsi saisie de près de cent incendies (…) À cette violence, répond la radicalisation du discours dans les tracts et sur les blogs ‘amis’ où l’on trouve des formules comme ‘on l’a pas souhaité mais c’est la guerre. Le feu ne se propagera pas tout seul’ ou des hommages aux ‘rebelles enfermés’ comme Georges Ibrahim Abdallah, condamné pour les attentats de 1986 ou les militants d’Action directe ».
  
undefinedPar ailleurs, concernant la Russie, l’Agence France Presse (AFP), édition du jeudi 31 janvier 2008, informe que « Le président russe Vladimir Poutine a ordonné hier aux agents des services secrets russes d’intensifier leur travail pour empêcher toute ingérence ‘de l’extérieur’ dans la campagne présidentielle du 2 mars. Le président, lui-même ancien lieutenant-colonel du KGB à l’époque soviétique, a estimé nécessaire ‘d’intensifier le travail pour collecter à temps les informations sur les tentatives d’ingérence dans nos affaires intérieures’ ».
  
La dépêche de l’AFP poursuit : « En novembre, peu avant les législatives du 2 décembre, il (ndlr Poutine) s’était livré à une charge contre les ‘chacals’ de l’opposition subventionnés par l’Occident. ‘Il y a malheureusement dans notre pays des gens qui sont comme des chacals devant les ambassades étrangères. Ils comptent sur le soutien de fonds étrangers’, avait-il dit, reprenant des accusations classiques en Russie d’une tentative de coup d’État subventionnée par les Occidentaux ».
  
Enfin, concernant la politique de la Chine en Afrique, David Bescond, le jeudi 31 janvier 2008, sur rebelles.info, écrit : « les événements semblent se précipiter (…) l’alliance des rebelles tchadiens, formée en décembre sous la pression du Soudan (…) sont entrés au Tchad lundi (ndlr 28 janvier) depuis le Soudan. Cette offensive coïncide avec le lancement de l’Eufor (ndlr force européenne), censée protéger dans l’est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique les réfugiés soudanais du Darfour voisin ainsi que les déplacés internes tchadiens et centrafricains, soit 450.000 personnes ».
  
David Besond poursuit : « La Chine a entrepris depuis quelques années la ‘conquête’ du continent africain (…) Cette stratégie explique le rapprochement entre Pékin et Khartoum (ndlr capitale du Soudan) et l’incapacité de la communauté internationale à intervenir pour mettre fin à la tragédie du Darfour (…) Quant au régime tchadien d’Idriss Déby, il est politiquement soutenu par les Etats-Unis et la France ».
  
David Bescond conclut : « Pour pouvoir ‘obtenir’ le pétrole tchadien, le seul moyen des Chinois est de favoriser un changement de régime à N’Djamena (ndlr capitale du Tchad). Ils peuvent s’appuyer pour cela sur les rebelles tchadiens armés et équipés par les Soudanais qui souhaitent également le renversement du régime (ndlr tchadien) d’Idriss Déby (…) L’affrontement indirect entre les grandes puissances semble donc inévitable ».
  
Si maintenant, je tente de conclure, force est de constater, que le réel tableau planétaire, cuvée 2008, est assez déconcertant : renaissance du terrorisme gauchiste en France avec un millier de sympathisants actifs ; renaissance du totalitarisme kagébique en Russie ; impérialisme totalitaire chinois en Afrique. L’inquiétante réalité du monde, n’a pas grand chose à voir, avec les valeurs et les problèmes virtuels, que mes confrères nous assènent, sur le petit écran.
  
Du style, comme hier soir, au téléjournal de 20h00 sur TF1, PPDA (60 ans et implant capillaire) qui nous les brise avec le pseudo-drame, d’un enseignant, qui a flanqué une tarte, à un mioche, qui le traitait de connard. Ou encore, la mémé de service qui, sur Euronews, au téléjournal, nous a mis en garde contre le candidat uuultra-nationaliste (c’est ainsi que la mémé de service a prononcé le mot qui tue) aux élections en Serbie.
  
Le prof qui gifle un gamin on s’en fout. Quant auundefined principal problème balkanique, c’est non pas l’uuultra-nationalisme, mais l’éventuel rapprochement, de la Serbie, avec la Russie poutinisée ; et la création d’un Etat kosovar musulman venant s’ajouter à l’Albanie musulmane et la Bosnie musulmane, tout ceci avec la bénédiction de la Monarchie absolutiste d’Arabie saoudite. Ce soir, surtout ne ratons pas « Plus belle la vie », le film feuilleton d’horreur sur France 3. Il y va de l’avenir de la planète.
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz