FLASH
Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 février 2008
  
Israël : sous le règne de la dictature gauchiste ?
  
Miguel Garroté, Journaliste
http://www.monde-info.blogspot.com
  
undefined  
Caroline Glick (1), dans le Jerusalem Post du 11 février (2), reproduit une étrange citation : « Je suis un élitiste. Quatre-vingt pour cent des décisions essentielles affectant Israël sont prises par peut-être 100, 200 ou 300 personnes. Ce sont mes clients ».
  
Caroline Glick mentionne l’auteur de cette citation bête et arrogante. L’auteur, ce n’est ni un officier de l’armée, ni un cadre du parti de droite Likoud. L’auteur, c’est, écrit caroline Glick, « le professeur Yehezkel Dror, la pipelette pensionnaire de la Commission Winograd, que le Premier Ministre Ehud Olmert a nommée à la suite de la guerre de 2006 avec le Hezbollah. Dror a fait cette déclaration dans son entretien avec le Jerusalem Post la semaine dernière ».
  
Et Caroline Glick précise : « Dans un autre éditorial de couverture du journal Haaretz, Dror s’est étendu sur ce thème. Il a expliqué que sur ces 300 décideurs qui prennent les décisions de vie et de mort en Israël, moins de trente sont des responsables élus ».
  
Outre le Jerusalem Post et Haaretz, l’ineffable prof. Dror a également déliré dans le journal Maariv. Caroline Glick résume le tableau : « Selon les préjugés déclarés de Dror, il est clair que quand il a dit au journal Maariv qu’à son avis, faire avancer le processus diplomatique avec les Palestiniens est plus important que de chasser Olmert et ses collègues du pouvoir pour leur incompétence, il est clair qu’il ne s’adressait pas au grand public qui s’oppose à la politique du gouvernement Olmert-Livni-Barak envers les Palestiniens. Il s’adressait à ses collègues élitistes non élus qui dirigent le pays et soutiennent leur politique ».
  
Caroline Glick poursuit : « Dror a déclaré Nous devons penser aux conséquences, si l’on chasse Olmert du pouvoir. Que préférez-vous ? Un gouvernement dirigé par Olmert et le ministre de la défense Ehud Barak ou de nouvelles élections qui donneront un gouvernement dirigé par le chef de l’opposition et président du Likoud Benyamin Netanyahou ? Le Nous auquel il pense n’est pas le Nous Peuple de l’Etat d’Israël. C’est le Nous les gauchistes non élus qui dirigent le pays. La conviction de Dror, c’est que comme lui et les autres membres de la commission Winograd font partie de l’élite gouvernant Israël, il est important de discuter la sagesse des opinions de ses membres et leur perception de la réalité, alors qu’ils sont informés selon leurs préjugés politiques de gauche ».
  
Dans ce contexte surréaliste, Caroline Glick confirme (3) une information intéressante à propos du Fatah palestinien : « Aujourd’hui, Olmert et la ministre des affaires étrangères Tzipi Livni conduisent des négociations secrètes avec les chefs du Fatah pour l’établissement d’un Etat palestinien. Dans le cadre de leurs négociations, ils discutent du transfert sous le contrôle du Fatah de la plus grande partie de la Judée et de la Samarie, et de quartiers à l’Est, au Nord, et au du Sud de Jérusalem (…) Et pourtant, le Fatah était parmi les groupes ayant pris à leur compte l’attentat suicide à la bombe de Dimona la semaine dernière. Les supports des médias dirigés par le Fatah ont glorifié les islamikazes comme des martyrs. Les forces du Fatah sont responsables de nombreuses attaques à la roquette, au missile et au mortier contre le Néguev occidental. Même les USA, qui cherchent à rebâtir les forces du Fatah en une gendarmerie contre-terroriste, pensent que cette transformation coûtera de 4,2 à 7 milliards de dollars sur 5 ans ».
  
Encore dans ce contexte surréaliste, Caroline Glick confirme une information intéressante à propos du Hezbollah : « Il y a l’avis de l’élite israélienne sur la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Comme représentante de cette élite, la commission Winograd a couvert d’éloges le gouvernement pour la résolution 1701 qui a posé les termes du cessez-le-feu (…) Avec la résolution 1701, le Hezbollah a réaffirmé son contrôle sur le Sud Liban. Au nez et à la barbe des forces de la FINUL censée être renforcée par la résolution 1701, le Hezbollah a déployé un arsenal massif de missiles antitanks dans le Sud. Il a aussi déployé des missiles et leurs lanceurs dans le Sud ».
  
Toujours dans ce contexte surréaliste, Caroline Glick confirme une information intéressante à propos des USA : « Aux USA, la publication de l’Estimation Nationale du Renseignement sur l’Iran a été qualifiée d’attaque contre l’autorité présidentielle par de hauts fonctionnaires de carrière du Département d’Etat, non responsables devant les électeurs, prêtés à l’agence du directeur du renseignement national (…) La semaine passée, l’Amiral Michael McConnell, directeur du renseignement national, a essayé de minimiser le dommage que l’Estimation Nationale du Renseignement a causé aux efforts des USA pour empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires (…)Alors que des rapports sortent au sujet de l’installation en Iran de centrifugeuses perfectionnées pour l’enrichissement de l’uranium dans son usine nationale, McConnell a déposé devant le comité du renseignement du Sénat, et déclaré que les Iraniens pourraient acquérir une bombe nucléaire dès 2009 (…) Il n’a reçu qu’une fraction de la couverture des médias comparée à celle de l’Estimation Nationale du Renseignement ».
  
Et Caroline Glick de tirer la leçon suivante : « Ce que l’expérience d’Israël avec la commission Winograd et ses élites non élues, et l’expérience des USA avec l’Estimation Nationale du Renseignement et ses élites non élues montrent très clairement, c’est que (…) ce qui détermine si oui ou non de bonnes politiques sont adoptées, c’est si les conceptions des dirigeants concordent ou entrent en conflit avec la réalité (…)nous avons besoin plutôt de moins de soi-disant professionnels, nous imposant leurs projets idéologiques au nom du soi-disant professionnalisme. Nous devons nous assurer que ceux qui prennent les décisions qui affectent des affaires de vie et de mort, soient responsables devant nous, et pas des élitistes non élus, généralement imprudents ».
  
Concluons. Le 15 janvier, il y a donc un mois, je m’étais permis d’écrire, un article, dans lequel j’affirmais, qu’Olmert n’est pas un démocrate (4). L’article en question, fut repris, sur une demi-douzaine de sites et de blogues. L’article suscita, cependant, quelques réticences convenables ; et quelques commentaires pas du tout convenables.
  
Avec les informations confirmées – et même aggravées – le 11 février, il y a donc trois jours, d’une part, par MeGilles William Goldnadel (3) ; et d’autre part, par Caroline Glick, j’ai la satisfaction – elle agacera certains – de constater : primo, que nos sources ne sont pas si mauvaises que cela ; et secundo, que rebelles.info, leblogdrzz et monde-info, nous ne sommes, justement pas, à côté de la plaque.
   undefined
Israël, au même titre que les USA et certains membres (guess who I mean) de l’Union Européenne, subissent, le même règne de la même dictature gauchiste. On pourrait jouer au Politpoly et appliquer, les propos de Caroline Glick, à d’autres pays qu’Israël, en changeant simplement, les noms, des protagonistes. Les jeux sont ouverts. Vous, je ne sais pas. Moi, je pense, en tout premier, à Condi. Mais des traîtres, il y en a plein d’autres.
  
Post Scriptum : A l’heure où je rédige le présent article, jeudi après-midi 14 février, des roquettes palestiniennes, tombent, sur le Néguev israélien, y compris sur la ville de Sderot, notamment près du collège Sapir…
  
(1) Deputy Managing Editor du Jerusalem Post et Senior Fellow au Center for Security Policy à Washington.
  
(2)http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1202742130552&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
  
(3) http://blognadel.over-blog.com/article-7372405.html
  
(4)http://monde-info.blogspot.com/2008/01/olmert-nest-pas-un-democrate.html
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz