FLASH
[25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 février 2008
  
Miguel Garroté, Journaliste
http://www.monde-info.blogspot.com
  
  
QUI PROFITE DE LA BÊTISE OCCIDENTALE ?
  
  
undefinedLe Parlement européen a demandé jeudi 21 février à Israël de mettre fin au blocus de la bande de Gaza. Le Parlement européen s’est dit convaincu que la politique d’isolement de la bande de Gaza a échoué. Le parlement européen ignore sans doute qu’Israël fournit l’électricité à la bande de Gaza malgré la présence sur ce territoire du mouvement terroriste Hamas.
  
En revanche, le général égyptien Hussam Sweilem, dans une récente interview (1), sur la chaîne de télévision arabe Al-Mihwar, a déclaré, à propos de la bande de Gaza : « Le problème le plus important aujourd’hui est le crime organisé (…) ces membres du Hamas au Hamastan ». L’Europe condamne Israël qui pourtant fournit l’électricité à une enclave terroriste. L’Egypte condamne le crime organisé dans cette même enclave terroriste. Les Egyptiens sont moins tartes que les Européens. C’est comme ça.
  
Albert Soued (2) nous livre une traduction française de l’article ‘Les Etats-Unis financent la terreur’, de Rachel Ehrenfeld, paru dans Front Page Magazine (FPM) du 8 février : « …L’administration Bush prévoit de donner 150 millions de dollars en espèces directement au trésorier de l’Autorité Palestinienne, avance sur une aide globale de près d’un demi milliard de dollars (…) Ceci s’ajoute aux 86,5 millions de dollars autorisés par le Congrès en avril 2007 pour la ‘formation à la sécurité’ par la CIA. La CIA prend apparemment le relais de l’ex URSS dans cette formation de terroristes. Depuis 1994, la CIA a armé et formé des milliers de personnes des ‘forces de sécurité palestinienne’, qui ont rejoint par la suite les différentes milices terroristes ».
  
« Le succès de cette formation est tel qu’il a été ainsi vanté en août 2007 par Abou Youssef, officier de la Force 17, celle qui protège le président palestinien : ‘les opérations de la résistance palestiniennes n’auraient jamais été aussi brillantes, tuant plus de mille Juifs depuis l’an 2000, et ayant défait les Israéliens à Gaza, sans l’aide à la formation des Américains’. Selon le rapport du Fonds de la Coalition pour la Paix du Parlement américain, depuis les Accords d’Oslo, l’Autorité Palestinienne a reçu entre 14 et 20 milliards de dollars en aide internationale. Ainsi, chaque Palestinien a reçu entre 4000 et 8000 dollars par an ».
  
« L’Autorité Palestinienne reçoit le montant per capita le plus élevé du monde, dans l’histoire de l’aide internationale, selon Nigel Roberts, directeur local de la Banque Mondiale (…) En mars 2007, Salam Fayad, Premier ministre de l’Autorité Palestinienne et ex-officiel de la Banque Mondiale a dit au Daily Telegraph: ‘Personne ne peut donner l’assurance aux pays donateurs que les fonds atteignent leur destination finale. Il n’y a aucune transparence et contrôler les finances locales est pratiquement impossible’ (…) Selon le rapport de la Banque Mondiale, les Saoudiens n’ont donné que 84 millions de dollars (…) contre les 660 millions de dollars promis (…) Il est grand temps pour le président Bush d’ôter le bandeau et d’arrêter d’envoyer l’argent du contribuable à des terroristes. Il est temps que le Congrès réagisse et donne l’ordre de contrôler l’usage qui est fait de l’aide américaine aux Palestiniens ». C’est sûr qu’entre les démocrates gauchistes au Congrès américain et les ex-républicains à la botte de l’ex-républicaine Condi, il devient difficile de gérer le bateau.
  
Les apparatchiks de la nomenklatura palestinienne profitent donc de la bêtise occidentale sans que cela ne dérange grand monde. Il faut dire que les démocraties occidentales souffrent actuellement de quelques maladies persistantes semble-t-il plus importantes que les enjeux planétaires au Moyen Orient et en Asie centrale. Ainsi, le dossier judiciaire de Jacques Chirac, mis en examen pour détournement de fonds publics, ce dossier s’alourdit. Avec un nouveau dossier qui concerne la rémunération frauduleuse par la Ville de Paris dans les années 90 de personnes travaillant en réalité comme cadres au RPR, le parti de Jacques Chirac. Ces faits viennent donc s’ajouter au dossier qui concerne plusieurs dizaines de salaires de complaisance versés à des proches de Jacques Chirac dans les années 80 et 90 au titre de ‘chargés de mission’ (terme à la con) au cabinet du même Chirac à l’époque maire de Paris. Salaires de complaisance versés sans contrepartie réelle, notamment à Jean de Gaulle, petit-fils du général Charles de Gaulle, François Debré, frère du président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré et Michèle de Charette, épouse de l’ex-ministre des Affaires étrangères Hervé de Charrette (3). Debré ou de Gaulle, ils s’en sortent bien nom d’une charrette !
  
Ce n’est pas tout. Jeudi 21 février, une dépêche d’agence revient sur la polémique concernant Christine Ockrent, « dirigeante de média et femme de ministre ». En effet, future numéro deux de l’audiovisuel extérieur de la France, Christine Ockrent, est au centre d’une polémique, ses critiques jugeant incompatible cette fonction avec son statut de compagne du chef des affaires extérieures françaises Bernard Kouchner. Il est vrai que cela fait beaucoup d’extérieur pour un seul et même couple. Le risque ? La crédibilité et l’indépendance de la future holding France Monde. Christine Ockrent rejette ces critiques comme étant ‘sexistes’, argument peu extérieur. La holding France Monde regroupera Radio France Internationale (RFI), la chaîne de télévision francophone TV5Monde et la chaîne d’informations internationales en continu France 24. C’est sûr que pour couvrir les nombreuses missions extérieures de son Kouchner de mari, RFI + TV5Monde + France 24, cela fait de jolis relais d’information dans les mains innocentes de Christine Ockrent (63 ans). Madame est « exaspérée », trouve ça « injuste » et « humiliant ». Madame Ockrent a en outre perçu 120000 euros par an, pour une courte chronique hebdomadaire, à France 24. Ce qui nous fait 2’400 euros par courte chronique hebdomadaire. Plus son salaire et celui de son compagnon de route ministériel. Cela se passe donc plutôt bien pour l’ex-docteur et sa compagne belge (4).
  
En dernier, signalons que 10’000 soldats turcs ont pénétré le nord de l’Irak dans la nuit de jeudi 21 au vendredi 22 février pour y chasser des kurdes turcs communistes du PKK. Depuis décembre 2007, l’armée turque mène des offensives aériennes et terrestres en Irak. Le conflit opposant les rebelles kurdes au gouvernement turc a déjà coûté la vie à plus de 37’000 personnes (5).
  
Avec le Parlement europalestinien de Strasbourg, les casserolesundefined toujours plus tonitruantes du visiteur Chiracouille et « Plus belle la vie » version Christine Ockrent, avec tout ça, qui profite actuellement de la bêtise occidentale ? Ces jours-ci, les Palestiniens et les Turcs, apparemment. Au revoir. A lundi.
  
  
Sources :
 
(1)  
MEMRI, 6 février,
www.memritv.org/newsletter/clip1685.htm
 
(2)  
FPM sur
www.chez.com/soued et www.nuitdorient.com
 
(3)  
Thierry Lévêque, Reuters
 
(4)  
AFP
 
(5)  
ESISC vendredi 22 février
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz