FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 février 2008


Par Guy Millière

Voici quelques années encore, on pouvait publier des livres philosophiques précis et argumentés, voire des livres où des journalistes imprégnés d’une ancienne culture pouvaient proposer une vision du monde porteuse d’assez de profondeur pour inciter à la méditation. Nous sommes à l’ère de la philosophie moribonde où celui qui se prétend penseur disserte d’entités vides telles que Cécilia Sarkozy ou François Hollande, et à l’ère où une culture qui eût ses heures de gloire et de grandeur n’en finit pas de ne pas discerner qu’elle est épuisée.

J’écris en langue française, et j’écris donc en ce contexte qui, bien souvent, me semble désespérant. J’ai, dans mes tiroirs, une dizaine de manuscrits qui relèvent pleinement du travail de la pensée. Je publie les livres qu’il m’est donné de pouvoir publier. J’écris des articles aussi, en français et en anglais, que je publie en divers lieux. Je reste fidèle aux « 4 vérités » parce qu’Alain Dumait est un ami et que je suis fidèle en amitié, et aussi parce qu’il me laisse ce bien, rare et infiniment précieux, qu’est la pleine liberté de parole.

Les thèmes que j’aborde sont liés, souvent, à l’actualité, et il peut arriver que certains événements n’évoluent pas pleinement comme j’aurais pu l’anticiper ou le souhaiter. Mes réflexions sont guidées par des principes auxquels je resterai fidèle, quoi qu’il advienne. Il existait autrefois une collection appelée « Ce que je crois », et les auteurs y exposaient, souvent avec brio, leurs convictions. Je pourrais m’inscrire dans la continuité : au mot croyance, je préférerais ceux de « principes », de « valeurs », d’« éthique », mais qu’importe.

L’histoire du XXe siècle que Robert Conquest a appelé un « siècle ravagé », montre que l’être humain, qui est capable du meilleur, peut se révéler aussi capable du pire. J’ai en moi une aversion absolue pour toute forme de totalitarisme et une préférence absolue pour la liberté et l’affirmation de la nécessité du respect principiel de la dignité de l’être humain.

Je suis, sans concession, du côté de ceux qui affirment la liberté de parole et d’entreprise, la liberté d’aller et venir, et même de se tromper. L’idée de « droits naturels » de l’être humain telle qu’elle a avancé dans la réflexion occidentale depuis le temps de Thomas d’Aquin, et l’idée de « rule of Law » définie par John Locke sont des remparts essentiels et indispensables contre toute forme de barbarie.

Les principes fondamentaux du judaïsme, que le christianisme a repris à son compte, sont, par les idées de Loi et de transcendance, ce qui définit l’accès même à la civilisation. Je pense que lorsque les idées de Loi et de transcendance sont absentes ou éclipsées, le chaos le plus innommable s’installe.

La science et les technologies modernes sont nées des idées de Loi et de transcendance puisqu’elles impliquent l’idée de maîtriser la nature et de servir la dignité de l’être humain. Parce que j’ai examiné l’histoire du XXe siècle à la lumière de la pensée de mes maîtres, qui, au-delà de Locke, incluent
Karl Popper ou Friedrich Hayek, et parce que j’ai scruté l’histoire aussi précisément que possible, je sais quelles monstruosités ont été le nazisme et le communisme. Le socialisme est totalitaire par essence. L’Europe a enfanté le meilleur, mais aussi des monstruosités.

Ma défense des États-Unis vient de ce qu’ils sont à mes yeux, selon la belle expression d’Yves Roucaute, la « puissance de la liberté » : celle en laquelle les hommes libres au fil du temps se sont reconnus, et celle qui, par-delà les vicissitudes, a préservé la liberté sur terre. Ma défense d’Israël est liée tout à la fois à mon amour du peuple juif à qui nous devons la Loi et la transcendance, à la légitimité pour ce peuple de disposer d’une patrie, au fait que la Shoah, cet immense crime commis en commun, devrait inciter nombre d’Européens à davantage de dignité s’ils entendent montrer qu’ils n’ont pas pleinement trahi la civilisation, à mon refus de voir l’histoire du Proche-Orient falsifiée, car j’ai en horreur la falsification, et à mon désir d’œuvrer pour que les peuples musulmans avancent vers la liberté et la civilisation.

Il existe un totalitarisme islamique. Il existe aussi, selon l’expression de Daniel Pipes, une bataille pour l’âme de l’islam, et je veux et j’espère l’intégration des musulmans modérés à la modernité. Je veux penser cette intégration possible et j’œuvre pour qu’elle le soit.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz