FLASH
Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 février 2008

 

 

Tout ce qu’il vous faut savoir sur notre campagne présidentielle.

                                                                                  Par P.J. O’ROURKE

 

 

 décalé, pince-sans-rire, amical, un Américain nous livre ses réflexions  

 

 

 

 

        Traduction par Annika et Adamastor.
              A $penderz, merci pour ton humour, ainsi que pour ton fils qui sert sa patrie en Irak.

 

                            
                                                                                                                                                              fiche_presidentielle-copie-1.jpg    

L’Amérique est au beau milieu d’une campagne électorale des plus importantes. Mais en discutant avec des Européens, je me suis rendu compte qu’il y a confusion et désinformation sur votre continent au sujet de ce qui se passe sur le nôtre. Devant un système politique avec deux Maisons du Congrès et une Maison-Blanche, et personne à la maison dans aucune, on peut comprendre que les Européens soient désorientés.
Et il y a aussi que, pour un œil européen, les partis politiques américains sont impossibles à différencier. Un jour, un journaliste britannique a parlé des choses ainsi:
« l’Amérique est un Etat à parti unique, mais à la manière des Américains: chacun en a deux».
(Je ne sais plus quel journaliste britannique a dit cela, de toutes façons il y en a un bon nombre que l’on devrait oublier. Peut-être que c’était Alexandre Cockburn).
La différence entre les partis est d’une réelle simplicité. les Démocrates sont en faveur de taxes plus élevées afin de payer pour plus de dépenses, tandis que les Républicains sont en faveur d’une hausse des dépenses, pour lesquelles les contribuables paieront. En politique étrangère, les Républicains ont l’intention de poursuivre la guerre en Irak, mais avec un minimum de troupes sur le terrain. Ne pas confondre avec la politique désastreuse de Bush/Cheney/Rumsfeld où on utilise un minimum de troupes sur le terrain afin de poursuivre la guerre en Irak. Les Démocrates ont l’intention de mettre fin à la guerre, mais ils ne savent pas quand. Les Démocrates nous font le coup de la promesse sexuelle des ados : Je me retirerai à temps, promis!

Cela peut paraître étrange aux Européens, mais la politique américaine inclut deux éléments, la race et la religion. Vous êtes, bien sûr, des sans religions; sauf quand, de temps à autre, quelqu’un de récemment arrivé en Europe et musulman se fait sauter en petits morceaux. Mais je comprends que vous ayez du financement européen pour faire face à ces problèmes sociaux et aider les musulmans à construire des bombes qui dégagent moins d’agents polluants et de dioxyde de carbone: cela réduit ainsi la menace du réchauffement global.
Suite aux évènements du 20ème siècle, Dieu- il avait plutôt des raisons- quitta l’Europe. Mais il est toujours là aux Etats-Unis. La majorité des Américains sont chrétiens, et on peut séparer les chrétiens en deux types: le genre qui pense que vous devriez accueillir Jésus, et celui qui croit que Jésus va vous faire périr (durant Armageddon NDT).
Mike Huckabee est du deuxième genre. Ensuite il y a les mormons, comme Mitt Romney, qui croit à des choses étranges – des choses auxquelles aucun Européen sensé – tels Jean-Paul Sartre, Martin Heidegger, Bénito Mussolini, Karl Marx, Emanuel Swedenborg, Cherie Blair – ne pourrait croire.
En Amérique la question raciale est censée être un problème lié à l’apparence des gens. Mais il est difficile de comprendre comment un groupe d’intérêt politique comptant Al Sharpton et Halle Berry dans ses rangs pourrait être basé sur l’apparence. Barack Obama ressemble à quelqu’un qui a été élevé à Hawaï. Il est peut-être juste fort bronzé.
Le nombre de candidats présidentiels américains varie avec le cycle des tâches solaires et les phases de la lune. En tant que Républicain, je suis pour Hillary Clinton. Parce qu’elle pourrait perdre. Non pas parce qu’elle est une femme; mais parce qu’elle est cette femme exigeante qui enseigna dans cette classe, en CM2, durant laquelle tout homme en Amérique aurait voulu mourir. Hillary, c’est Lucy qui retient le ballon de foot de Charlie Brown. Hillary Clinton, c’est « l’ex-femme de l’Amérique ».
               20070418eddik2-a.gif
Un homme pourrait être Démocrate jusqu’à la moelle
, rentrer dans l’isoloir, tirer sur le levier* avec l’âne Démocrate sans se poser de questions. Et puis il voit le nom d’Hillary sur le bulletin de vote… et là tout lui revient… le premier mariage… le jour où il est rentré tard, il n’était même pas minuit, il n’avait pris que quatre ou cinq bières, et elle jeta sa boule de bowling dans le caniveau. Les Républicains auront du mal à trouver quelqu’un capable de ne pas battre Hillary Clinton.
Mais ils n’en sont pas incapables ; Peut-être vous rappelez-vous du Sénateur Bob Dole en 1996.
En ce moment, les votes des Républicains semblent se porter sur McCain. Tout le monde aime John McCain. Tout le monde respecte John McCain. Il est solide. Il est cohérent. Il est à côté de la plaque. Non que je sois personnellement d’accord avec vous, Européens, pour dire qu’il est à côté de la plaque, mais les électeurs le pensent, eux. John croit que la guerre en Irak est une bonne idée ; l’électorat pense que non. Slogan de la campagne électorale de John:« 
Il est Fort et Il a Tort 
».
Mitt Romney est censé être mon type de candidat, un vrai conservateur. Mais Mitt était gouverneur du Massachusetts
(un Etat de Démocrates NDT).  C’est comme postuler pour être pape et indiquer comme expérience antérieure « Rabbin en Chef de Jérusalem ».
Mitt Romney, c’est également le « candidat d’entreprise », avec promesse d’apporter à Washington les compétences organisationnelles et la discipline fiscale des entreprises américaines. Nous sommes au beau milieu d’un effondrement mondial du crédit et la baudruche des marchés mondiaux se dégonfle en sifflant. On a eu des scandales, il n’y a pas si longtemps parmi de grandes entreprises, Enron, WorldCom, Tyco. On pourrait avoir une profonde récession prochainement. Est-ce bien le moment de baratiner les électeurs sur l’avantage d’avoir de l’intuition dans les affaires?
Rudy Giuliani est une personne formidable, à avoir dans le coin lors d’une tragédie. Sa promesse électorale: il y aura une tragédie toutes les semaines.
Quant à Fred Thompson, il n’a pas beaucoup impressionné. Oui, bien sûr, c’est un Républicain qu’on a beaucoup vu à la télévision ; mais pareil pour Scooter Libby.
Mike Huckabee a perdu de ses appuis au sein du noyau dur des fondamentalistes quand les autochtones du Bible Belt**ont réalisé que John McCain était le seul candidat avec assez de tripes pour manipuler ces « serpents à sonnettes » assis à l’église. Le reste du public se rend compte du fait que le monde des chrétiens évangéliques a deux visages – le visage de la Majorité Morale
***
 et celui de Tammy Faye Bakker.
N’oublions pas Ron Paul, très populaire – chez les gens qui passent des nuits blanches sur les forums de discussion Ayn Rand, enterrent des Louis d’or
dans le jardin, et croient que la Trilatérale est derrière des saisies d’hypothèques.
Soit dit en passant, les candidats pourraient prendre une position pondérée sur le problème controversé de l’avortement. S’ils veulent des voix, ils ne devraient pas faire campagne pour rendre l’avortement légal ou illégal. Ils devraient chercher à le rendre rétroactif. Si un jeune arrive à l’âge de 25 ans toujours sans emploi, inapte, passant son temps à ne rien faire au café du coin comme un – d’avance, pardon – Européen, dans ce cas vlan! 
Pendant ce temps, du côté Démocrate, Barack Obama pourrait bien être en train de modifier notre équation politique nationale. En Amérique, Obama est un repère pour les relations raciales. En Amérique, c’est maintenant officiel: il est plus important d’être mignon que blanc. Barack Obama est mignon, et il est sympa. Cela faisait longtemps qu’un parti politique en Amérique ne s’était pas refait avec le « je vote mignon et sympa ». Rudy Giuliani? Pas aussi sympa. Bill Clinton? Vous êtes mignon là, mais arrêtez vos bêtises.
Pour Obama, le problème est que, jusqu’à présent, il a peu de stature politique. Mais bon, il y a un « facteur Disney » dans la politique américaine. En pensant aux politiciens américains, pensez « Sept Nains » car ils sont tous courts
– courts sur l’éthique, sur l’expérience, sur le bon sens.  Mais l’on s’acharne à croire qu’un de ces nains va sauver notre petit c..l blanc neige.
                   sept-nains.gif
De nos jours, c’est Simplet.  Avant, nous avions Douteux****.
 
Grincheux a échoué en 2004.  Dormeur était formidable dans les années 1980, mais il est décédé. Et Obama ?
Qui d’autre les Démocrates ont-ils?
Il y a bien sûr le lauréat du prix Nobel, Al Gore. Vous me permettrez cette question, Européens mais…vos Norvégiens sont-ils fous? Quel rapport entre le Nobel de la Paix et le réchauffement climatique? Al a permis une trêve dans la guerre avec les pingouins? Je tente d’adopter un mode de vie sans émissions de carbone. J’ai renoncé aux cigares. Je pense qu’Al Gore devrait cesser de faire de la fumée avec son…
John Edwards est un avocat s’occupant des affaires de dommage corporel, le genre de bonhomme étalant sa photo sur des panneaux d’affichage qui disent
« Votre Médecin a Peut-être Commis une Faute Professionnelle à votre Egard, et vous N’êtes Même Pas au Courant. Appelez 0-800-E-S-C-R-O-C. » 
La civilisation européenne comprend peu de membres de son espèce, et c’est une de ses dernières qualités. John Edwards devrait intenter un procès aux fabricants de beignets croustillants car ils ont tellement engraissé ses soutiens qu’ils ne peuvent plus rentrer dans les isoloirs.
Denis Kucinich a remporté les caucus de Mars.
Et puis il y a les candidats qui sont vraiment qualifiés pour être présidents – Bill Richardson, Joe Biden, Chris Dodd. Tous les trois ont laissé tomber la course. Mais avant cela, tous ensemble, ils ont réussi à collecter pratiquement 1000 dollars (2 euros 79 centimes) pour leurs campagnes.
Ce qui ne laisse qu’Hillary Clinton aux Démocrates. Elle va réformer le système de santé américain. Mémo pour Hillary:
Vous avez déjà réformé le système, il y a 15 ans. En 1993, l’ébauche de son programme d’assurance-maladie, rien que lui, faisait 1400 pages. Presque aussi long que ce texte réformateur tout autant couronné de succés, la constitution européenne.
De nombreux analystes politiques affirment que l’échec du plan d’assurance-maladie d’Hillary a presque coulé le premier mandat de Bill Clinton. Vous vous souviendrez qu’il a fallu que Bill Clinton aille chercher de l’aide auprès d’une autre femme pour presque ruiner son second mandat.
Mais peu importe qui sera élu prochain président américain. Que cela soit Barack Obama, John Mac Cain, Hillary Clinton ou encore Ron Paul. Il est important que les Européens soient rassurés sur un fait: les Américains moyens ne changeront pas leur façon de penser vis à vis de l’Europe. Ils continueront d’hésiter pour sa place sur la carte.


NDT: 

*allusion aux machines à sous de Las Vegas, et au pari.

**Bible belt = « Ceinture Biblique ».  Bande géographique d’états, éloignée des côtes, où les églises baptistes et pentecôtistes exercent une influence prépondérante et où la ferveur religieuse est grande.

***Moral Majority http://findarticles.com/p/articles/mi_g1epc/is_tov/ai_2419100827

****Sleazy (Douteux), un des Sept Nains dans « Blanche Neige », mais nommé différemment en français (Joyeux).

http://news.yahoo.com/s/weeklystandard/20080131/cm_weeklystandard/lettertooureuropeanfriends

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz