FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mars 2008
  
LA STRATÉGIE CONCERNANT LE LIBAN ÉVOLUE-T-ELLE ?
  
  
L’Institut « Politique arabe de la France » (PAF) a réalisé, une étude, intitulée « Après Gaza, vers une intervention américaine au Liban ? ». L’étude a été rendue publique le 2 février 2008.
    
  
undefined
  
A noter que « l’European Strategic Intelligence & Security Center » (ESISC), publiait, le 29 février, sur le même sujet, l’information suivante : « Washington (a) décidé d’envoyer le destroyer USS Cole au large du Liban en raison de la fragilité politique et sécuritaire du pays et de toute la région (…) Washington est, en effet, inquiète de la situation qui prévaut au Liban toujours sans président depuis le 23 novembre 2007 (…) Cette crise (…) menace de dégénérer en affrontements entre chiites et sunnites. Elle empoisonne également les relations entre les pays voisins du Liban (…) Par ailleurs, les Etats-Unis craignent également une dégradation des relations entre Israël et le Hezbollah ».
  
A noter également qu’en 2007, la « Foudation for Defense of Democraties » (FDD) publiait une étude recommandant l’envoi d’un navire de guerre américain au large du Liban afin de rééquilibrer les forces sur place, en clair, face à la légion du Hezbollah et face à la Syrie. Il est intéressant de constater que les recommandations de la FDD, recommandations que nous avions portées à la connaissance de nos lecteurs, se sont maintenant concrétisées.
  
L’Institut « Politique Arabe de la France » (PAF)mentionné en début d’article, quant à lui, révèle le 2 mars dernier, que « les autorités saoudiennes ont informés (…) leurs ressortissants de quitter le Liban au plus vite. Le Koweït aussi. (…) Le USS Cole est arrivé dans la région et croise le long de la zone maritime libanaise. (…) Que se passe-t-il (…) ? Le Hezbollah bloque depuis novembre 2007 l’élection du nouveau Président libanais, menace Israël de guerre ouverte (…) engendre des affrontements dans les rues de Beyrouth. Son désir de prendre le pouvoir au Liban n’est un secret pour personne. (…) Il semble que (les) menaces du Hezbollah (…) se focalisent dans le temps à la fin du mois (de mars) et géographiquement entre Damas et Beyrouth. D’où la crainte d’une crise dans la région à la fin du mois. La venue du USS Cole près des eaux maritimes libanaises est donc le signe que l’Oncle Sam veille ».
undefined 
 
En réalité, se sont quatre navires américains au total, qui ont été déployés en Méditerranée orientale, le USS Cole étant accompagné du USS Ross, du USS Nassau et du USS Philippine Sea.
  
Miguel Garroté
  
http://www.monde-info.blogspot.com
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz