FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 3 mars 2008
  
LA STRATÉGIE CONCERNANT LE LIBAN ÉVOLUE-T-ELLE ?
  
  
L’Institut « Politique arabe de la France » (PAF) a réalisé, une étude, intitulée « Après Gaza, vers une intervention américaine au Liban ? ». L’étude a été rendue publique le 2 février 2008.
    
  
undefined
  
A noter que « l’European Strategic Intelligence & Security Center » (ESISC), publiait, le 29 février, sur le même sujet, l’information suivante : « Washington (a) décidé d’envoyer le destroyer USS Cole au large du Liban en raison de la fragilité politique et sécuritaire du pays et de toute la région (…) Washington est, en effet, inquiète de la situation qui prévaut au Liban toujours sans président depuis le 23 novembre 2007 (…) Cette crise (…) menace de dégénérer en affrontements entre chiites et sunnites. Elle empoisonne également les relations entre les pays voisins du Liban (…) Par ailleurs, les Etats-Unis craignent également une dégradation des relations entre Israël et le Hezbollah ».
  
A noter également qu’en 2007, la « Foudation for Defense of Democraties » (FDD) publiait une étude recommandant l’envoi d’un navire de guerre américain au large du Liban afin de rééquilibrer les forces sur place, en clair, face à la légion du Hezbollah et face à la Syrie. Il est intéressant de constater que les recommandations de la FDD, recommandations que nous avions portées à la connaissance de nos lecteurs, se sont maintenant concrétisées.
  
L’Institut « Politique Arabe de la France » (PAF)mentionné en début d’article, quant à lui, révèle le 2 mars dernier, que « les autorités saoudiennes ont informés (…) leurs ressortissants de quitter le Liban au plus vite. Le Koweït aussi. (…) Le USS Cole est arrivé dans la région et croise le long de la zone maritime libanaise. (…) Que se passe-t-il (…) ? Le Hezbollah bloque depuis novembre 2007 l’élection du nouveau Président libanais, menace Israël de guerre ouverte (…) engendre des affrontements dans les rues de Beyrouth. Son désir de prendre le pouvoir au Liban n’est un secret pour personne. (…) Il semble que (les) menaces du Hezbollah (…) se focalisent dans le temps à la fin du mois (de mars) et géographiquement entre Damas et Beyrouth. D’où la crainte d’une crise dans la région à la fin du mois. La venue du USS Cole près des eaux maritimes libanaises est donc le signe que l’Oncle Sam veille ».
undefined 
 
En réalité, se sont quatre navires américains au total, qui ont été déployés en Méditerranée orientale, le USS Cole étant accompagné du USS Ross, du USS Nassau et du USS Philippine Sea.
  
Miguel Garroté
  
http://www.monde-info.blogspot.com
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz