FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 mars 2008

Après l’hystérie, place aux scandales pour Barack Obama.

Dans tous les débats, les candidats Clinton et Obama, fidèles à leur idéologie de gauche, ont affirmé être totalement opposés au NAFTA, un accord de libre-échange entre Washington, Mexico et Ottawa. Dans un Etat en difficulté économique comme l’Ohio, le protectionnisme est un argument de poids. Autant Obama que Clinton l’ont répété, encore et encore.

Mais voilà… Des journalistes ont découvert qu’un émissaire de la campagne de Barack Obama avait pris contact avec le consul du Canada à Chicago. Il lui avait dit, en substance : « ne vous faites pas de souci pour le NAFTA. Il s’agit seulement de promesses vides faites aux électeurs afin de remporter le Midwest. Barack Obama ne le remettra pas l’accord en question. » 

A l’heure où on sollicite les voix de l’Ohio, ce scandale met en lumière la rhétorique hypocrite de Barack Obama. Il ouvre, en outre, de jolies brèches dans lesquelles les Républicains ne manqueront pas de s’engouffrer. 

Flip-flop Obama
?

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz