FLASH
[29/06/2017] Paris attentat : des traces d’explosifs découverts dans une voiture – 3 suspects interpellés  |  Grande Bretagne : centre commercial Dockside bouclé : un homme a tranché la gorge d’une femme dans un parking  |  France, vous n’êtes pas les seuls : En irlande, un juge décide de donner « une dernière chance » à un prédateur sexuel condamné 34 fois  |  USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mars 2008

Les moines bouddhistes sont à l'origine de la plupart des manifestations. (AFP PHOTO/Mark RALSTON)

Le vieux marché de Lhassa est en feu, et plusieurs personnes ont été blessées dans les affrontements entre les manifestants indépendantistes et les forces chinoises.

Les manifestations continuent au Tibet à l’occasion du 49e anniversaire du soulèvement de Lhassa qui avait abouti à l’exil du dalaï lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains. Elles ont même pris une nouvelle ampleur, selon les informations parcellaires disponibles.

La très officielle agence chinoise Chine Nouvelle a pour la première fois fait état de ces troubles à Lhassa, l’ancienne capitale du Tibet occupé par la Chine depuis 1950, alors que plusieurs manifestations ont eu lieu les jours précédents. « Il y a eu des blessés lors des violences et ils ont été hospitalisés », a annoncé l’agence sans plus de précision sur leur nombre ou leur origine. Elle a ajouté que des incendies avaient été provoqués dans plusieurs boutiques de la ville en marge de ces affrontements.

Les témoignages de touristes étrangers présents sur place et d’ONG pro-indépendantistes lèvent le voile sur l’ampleur des évènements. Selon une organisation de défense des Tibétains, « Campagne internationale pour le Tibet », la situation s’est nettement dégradée vendredi dans la vieille ville. « Une voiture de police a été incendiée près du monastère de Ramoche et nous avons appris que les mouvements de population avaient été restreints par les autorités », a déclaré Kate Saunders, une responsable de cette organisation basée à Londres.

Selon les précisions d’un pompier de Lhassa, les feux se concentrent autour du Barkhor, le marché de la vieille ville qui entoure le principal monastère de la capitale tibétaine. Un touriste français a également décrit l’arrivée « en force » des policiers chinois qui ont fait évacuer la place centrale de Lhassa. « Tout est fermé à Lhassa: restaurants, bars, magasins. On n’y voit que des soldats et de la police, rien d’autre », a-t-il ajouté.

Le témoignage le plus inquiétant vient cependant de citoyens américains qui ont fait état, auprès de leur ambassade à Pékin, de « coups de feu et d’autres éléments de violence ».

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz