FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 mars 2008
  
France – Hezbollah :
   
undefined
  
Sur le site « Le Lien Israël-Diaspora », http://lelien.a7fr.com , un article intitulé « Martinon aurait-il des liens avec le Hezbollah et la Syrie ? » par Robert Cotta. « De nouvelles révélations koweïtiennes pourraient faire l’effet d’une bombe en affirmant que le Hezbollah tisse ses réseaux en France et que David Martinon, l’ex porte-parole de Sarkozy, vient d’en faire les frais… 
  
Le journal koweïtien Al Seyassah mène depuis plusieurs mois une campagne contre le Hezbollah et son allié le CPL du chrétien Michel Aoun qui a fait une scandaleuse union contre nature avec le Hezbollah et la Syrie. Il accuse Michel Aoun, manipulé par le Hezbollah, de tisser ses réseaux en France grâce essentiellement à un maronite , Simon Albiramia, marié à une française liée à l’UMP, qui collabore avec Jean Aziz et Tony Nasrallah du site Tayyar.org et de la télévision d’Aoun, Orange-TV. Avec quelques autres arrivistes, Ziyad Abess et Liwaa Chakour, financés largement par le Hezbollah et plus encore par l’Iran, ils ont pris en main le CPL d’Aoun vieillissant.  Simon Abiramia et son épouse auraient eu selon Al Seyassah, plusieurs réunions avec des responsables du Hezbollah, dont Ghaleb Abou Zeinab, Mahmoud Kemati, et Nawwaf Al Moussaoui pour obtenir la réhabilitation du parti chiite en France et aux Etats-Unis, afin qu’il soit reconnu en tant que « mouvement de résistance », et non comme « organisation terroriste ». Selon le journal, « Abiramia fait miroiter au Hezbollah ses relations intimes avec l’Elysée et notamment avec le porte-parole du président Sarkozy, David Martinon, un ami de Fabienne Blineau Abiramia, son épouse ».
  
Al Seyassah écrit que « David Martinon, un ami de Simon Abiramia et de son épouse Fabienne Blineau Abiramia, responsable de la section libanaise de l’UMP, a été éjecté de son fauteuil de porte-parole de l’Elysée en raison de cette proximité, profitable au Hezbollah ». Martinon serait convaincu de « la justesse du combat du Hezbollah, au point que le désormais ancien porte-parole de l’Elysée a rapproché Simon Abiramia de Claude Guéant, secrétaire général de la présidence de la République française ». Al Seyassah relate que « le remaniement gouvernemental qui doit intervenir après les élections municipales en France pourrait écarter certains responsables de l’Elysée, et des ministres qui ont exploité leurs fonctions pour s’ouvrir sur certains pays arabes de façon opposée à la politique étrangères de Paris ». Le quotidien cite le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, qui avait effectué plusieurs missions au Liban et en Syrie. « Le limogeage de Martinon vient sanctionner son ouverture sur le CPL et à travers lui sur le Hezbollah…  en flagrante contradiction avec la ligne stratégique tracée par le Président Sarkozy et qui consiste à soutenir la Révolution du Cèdre dans sa revendication de la souveraineté et de l’indépendance du Liban ».
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz