FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 mars 2008

En réponse aux insultes du monde musulman et aux menaces de Ben Laden, le pape Benoît XVI, que les amis de la liberté ont découvert résistant à l’automne 2006, a véritablement décidé de placer l’Eglise catholique du bon côté. La preuve le jour de Pâques.


La longue lettre que signe aujourd’hui en une Magdi Allam dans les colonnes du Corriere della Serra, au lendemain de sa conversion à la foi catholique avec six autres personnes, est une charge sévère contre l’islam. Auparavant de confession musulmane, Magdi Allam, 56 ans, écrit: «J’ai dû prendre acte que, au delà […] du phénomène des extrémistes et du terrorisme islamique au niveau mondial, la racine du mal est inhérente à l’islam, qui est physiologiquement violent et historiquement conflictuel.»

Connu pour ses prises de positions polémiques, Magdi Allam, éditorialiste proaméricain et proisraélien, qui a pris pour nom de baptême Cristiano, s’est longtemps défini comme «musulman modéré» et rappelle que ses points de vue lui ont valu des menaces de mort en Italie et à l’étranger le conduisant à vivre sous escorte depuis cinq ans.

Dans cette longue lettre adressée au directeur du Corriere, il raconte qu’au cours des années son «esprit s’est affranchi de l’obscurantisme d’une idéologie qui légitime le mensonge et la dissimulation, la mort violente qui conduit à l’homicide et au suicide, la soumission aveugle à la tyrannie, me permettant d’adhérer à l’authentique religion de la Vérité, de la Vie et de la Liberté».

Il estime qu’en acceptant de le baptiser publiquement, le pape «a lancé un message explicite et révolutionnaire à une Eglise qui jusqu’à présent a été trop prudente dans la conversion des musulmans», en «s’abstenant de faire du prosélytisme dans les pays à majorité islamique», «par peur de ne pas pouvoir protéger les convertis face à leur condamnation à mort pour apostasie».

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz