FLASH
2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 mars 2008

FOX News a appris que le FBI avait maintenant quatre suspects dans l’affaire des lettres d’anthrax, quatre employés de Fort Detrick – la première base de recherches de l’armée en matière d’armes biologiques. La base avait déjà fait l’objet d’une enquête en 2001-2002 mais la piste avait été écartée.

Un des premiers suspects, le biologiste Steven Hatfill, avait dit à la chaîne de télévision ABC que le FBI « perdait son temps en soupçonnant des scientifiques américains » alors que les attaques d’anthrax « avaient un lien avec Saddam Hussein et l’Irak », un lien que le Dr Hatfill prétendait « pouvoir prouver ». Mis en garde à vue et accusé d’être le cerveau derrière l’attaque biologique, il a été relâché. Aujourd’hui, il porte plainte contre le FBI pour diffamation.

Dans l’article très complet du Journal du renseignement et du contre-espionnage, de mars 2007, la piste de Fort Detrick est décrite en ces termes :

L
e chef du groupe de recherche des Armes de Destruction Massives irakiennes, le Dr Kay, a affirmé : « l’Irak a réussi à créer de l’anthrax d’une pureté inégalée, que ce soit aux Etats-Unis ou en Union Soviétique, ce qui fait du régime de Saddam Hussein le meilleur producteur d’anthrax au monde. » […]

La piste domestique privilégiée par le FBI est ridicule. Elle s’éteint, lentement mais surement – particulièrement depuis qu’il a été démontré que les vieux stocks d’anthrax de l’armée américaine
[à Fort Detrick] ne contenaient pas de silicone [au contraire de la poudre des lettres de 2001].  

 Si, par tous les hasards, vous vous interrogez sur la tournure ridicule que prend cette enquête (six ans et demi après les faits !), c’est que vous commencez à comprendre l’Irak d’avant-guerre.

Bienvenue dans l’ombre du 11 septembre.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz