FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 avril 2008

 

Vous vous souvenez de ce billet du blog drzz, le 8 avril dernier ?  

L’Europe de la Renaissance ne devait rien à l’Islam mais bien plutôt aux copistes du Mont Saint-Michel, aux chrétiens d’orient et aux Byzantins qui n’avaient jamais rompu le fil de la connaissance antique. Plus étonnant encore, cette rupture vient du journal Le Monde, ou plutôt de l’historien Sylvain Gouguenheim, dont les plumitifs font ici l’apologie à mille lieux de leur habituelle momophilie…

Ivan Rioufol rapporte :

Or, pour avoir choisi de rééquilibrer cette historiographie moderne faisant des arabes musulmans les inspirateurs de l’âme européenne, l’historien Sylvain Gouguenheim est au centre d’une polémique qui dépasse l’analyse historique pour rejoindre des préoccupations politiques. Professeur d’histoire médiévale à l’Ecole normale supérieure de Lyon, l’auteur soutient (Aristote au Mont-Saint-Michel: les racines grecques de l’Europe chrétienne, Seuil) que les couvents du haut Moyen-âge et notamment les traducteurs du Mont-Saint-Michel surent garder les liens avec la Grèce et que ce furent les arabes chrétiens qui traduisirent les textes antiques.

Ce mercredi, dans Libération, un « Collectif international de 56 chercheurs en histoire et en philosophie du Moyen-âge » instruisent contre l’historien incorrect un authentique procès en sorcellerie. Ce dernier est accusé de proposer « une relecture fallacieuse des liens entre l’Occident chrétien et le monde islamique » et de tenir « une série de raisonnements fallacieux » au profit de « thèses qui relèvent de la pure idéologie », puisant dans un « présupposé identitaire », un « racisme culturel  » et une inspiration « proche de l’extrême-droite ». Bref, pour ces Fouquier-Tinville, la démarche de Gouguenheim « relève d’un projet idéologique aux connotations politiques inacceptables ».

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz