FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 mai 2008

Ivan Rioufol – La révolution conservatrice, apparue aux Etats-Unis dans les années 80, est un phénomène qui ne cesse de s’amplifier en Europe, depuis 1996. Après la victoire de Silvio Berlusconi et de la Ligue du Nord, en Italie il y a deux semaines, l’échec que viennent d’accuser les travaillistes britanniques aux élections locales annonce un probable retour des conservateurs, à l’issue des législatives de 2010. Les élections de Gianni Alemanno à la mairie de Rome et de Boris Johnson à celle de Londres sont symboliques de ce virage qui a amené Nicolas Sarkozy à l’Elysée, il y a un an. Mais si les droites italienne et britannique savent produire des personnalités non-conformistes, la droite française apparaît encore corsetée et soucieuse du qu’en-dira-t-on médiatique, qui ne fait pourtant pas mystère de ses penchants « progressistes ». Ainsi, dimanche, c’est le leader de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), Olivier Besancenot, qui veut créer le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), qui sera l’invité de Michel Drücker sur TF1.


  
 Cette empathie de la majorité des médias pour la gauche et ses extrêmes a pris des proportions inouïes avec le soutien apporté au candidat démocrate américain, Barack Obama, noyé sous les éloges pour son métissage, son pacifisme et sa vision multiculturaliste de la société.Si je n’ai pas vu dans les librairies une seule biographie du républicain John McCain (qui pourrait bien être pourtant le prochain président des Etats-Unis), celles sur Obama ne manquent pas. Or, son parcours n’est pas seulement celui d’une réussite sociale. Il a dû se séparer, la semaine dernière, de son ancien pasteur, Jeremiah Wright, dont il était proche. Il faut dire que Wright salue l’antisémitisme de Louis Farrakhan, chef du mouvement Nation of Islam, soutient les Palestiniens contre Israël, accuse le gouvernement américain d’avoir répandu le virus du sida dans la communuté noire et attribue le 11-septembre au « terrorisme » des Etats-Unis. Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es…

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz