FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 mai 2008

Ivan Rioufol – La révolution conservatrice, apparue aux Etats-Unis dans les années 80, est un phénomène qui ne cesse de s’amplifier en Europe, depuis 1996. Après la victoire de Silvio Berlusconi et de la Ligue du Nord, en Italie il y a deux semaines, l’échec que viennent d’accuser les travaillistes britanniques aux élections locales annonce un probable retour des conservateurs, à l’issue des législatives de 2010. Les élections de Gianni Alemanno à la mairie de Rome et de Boris Johnson à celle de Londres sont symboliques de ce virage qui a amené Nicolas Sarkozy à l’Elysée, il y a un an. Mais si les droites italienne et britannique savent produire des personnalités non-conformistes, la droite française apparaît encore corsetée et soucieuse du qu’en-dira-t-on médiatique, qui ne fait pourtant pas mystère de ses penchants « progressistes ». Ainsi, dimanche, c’est le leader de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), Olivier Besancenot, qui veut créer le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), qui sera l’invité de Michel Drücker sur TF1.


  
 Cette empathie de la majorité des médias pour la gauche et ses extrêmes a pris des proportions inouïes avec le soutien apporté au candidat démocrate américain, Barack Obama, noyé sous les éloges pour son métissage, son pacifisme et sa vision multiculturaliste de la société.Si je n’ai pas vu dans les librairies une seule biographie du républicain John McCain (qui pourrait bien être pourtant le prochain président des Etats-Unis), celles sur Obama ne manquent pas. Or, son parcours n’est pas seulement celui d’une réussite sociale. Il a dû se séparer, la semaine dernière, de son ancien pasteur, Jeremiah Wright, dont il était proche. Il faut dire que Wright salue l’antisémitisme de Louis Farrakhan, chef du mouvement Nation of Islam, soutient les Palestiniens contre Israël, accuse le gouvernement américain d’avoir répandu le virus du sida dans la communuté noire et attribue le 11-septembre au « terrorisme » des Etats-Unis. Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es…

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz