FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 mai 2008

Un ouvrage qui vient de paraître, L’islam radical à la conquête du monde, expose la pensée de cet historien américain (bio) comptant parmi les meilleurs experts du Moyen-Orient et de l’Islam. En voici les grands thèmes:

L’islam est-il une menace?
Non, mais. Daniel Pipes fournit ici les principales clés de compréhension permettant de distinguer l’origine des vrais dangers de l’Islamisme et d’en reconnaître les manifestations dans la pratique.

Le péril vert imaginaire
Non, l’islam n’a pas remplacé le communisme comme menace existentielle pesant sur l’Occident. D’abord, le communisme n’a pas disparu. Et surtout la menace de l’islam radical est très différente de celle du bloc communiste d’antan. Mais elle n’a rien d’imaginaire non plus et elle ne disparaîtra sans doute pas à force de l’ignorer en tant que telle. Pour Daniel Pipes,

La question cruciale est de savoir si les musulmans vont se moderniser ou pas. Et la réponse à cette question ne se trouve ni dans le Coran ni dans la religion musulmane, mais dans la pensée et les actes de plus d’un milliard d’individus.

Si les musulmans ne se modernisent pas, leurs lancinants problèmes d’analphabétisme, de pauvreté, d’intolérance et d’autocratie persisteront, voire s’aggraveront. Les crises militaires du type de celles provoquées par Saddam Hussein pourront se reproduire. Mais si les musulmans se modernisent, l’espoir est permis. Les musulmans auront alors, en effet, de bonnes chances de devenir cultivés et de connaître la prospérité économique et la stabilité politique. Et ils n’auront plus besoin de former des terroristes, de diriger des missiles contre l’Occident, d’émigrer en Europe ou en Amérique, ou de résister à l’intégration dans les sociétés occidentales.

La bataille pour le coeur de l’islam
Le monde musulman connaît un affrontement décisif entre les partisans d’un islam des origines, incarné notamment par le gouvernement iranien actuel, et un islam qui résiste activement à cette évolution et dont on peut voir les éléments les plus vigoureux en Turquie (où hélas l’islamisme semble s’imposer de plus en plus). Quel doit être le rôle de l’Occident dans cette confrontation? À propos de la Turquie, où la situation a fortement évolué depuis la rédaction de la version originale de l’ouvrage, il faut absolument, pour comprendre la pensée de Daniel Pipes, lire aussi les articles suivants:

La Turquie sur la voie de la radicalisation?
La Turquie devient-elle islamiste?
Un moment crucial pour la Turquie
La Turquie est-elle encore un allié de l’Occident?

Existe-t-il des islamistes modérés?
En substance: non. Les différences ne résident ici que dans les méthodes, pas dans les objectifs, pas dans ce qui compte vraiment. Daniel Pipes analyse la pensée islamiste, met en exergue les principales erreurs d’appréciation en la matière et esquisse les axes d’une politique correcte à cet égard.

L’islam radical est-il le fruit de la pauvreté?
Non, d’aucune manière. Si la prospérité et l’instruction ont une influence sur le phénomène, c’est souvent plutôt pour l’aggraver. Daniel Pipes fait le tour des éléments de preuve et montre les vrais ressorts de l’islamisme.

La splendeur de l’économie islamiste
Une démonstration des origines politiques (essentiellement marxistes-léninistes) de l’islamisme moderne, en opposition avec l’influence du monde musulman traditionnel, basée sur l’analyse d’un ouvrage décrivant les beautés d’une hypothétique civilisation islamiste.

L’esprit occidental de l’islam radical
L’Islam radical doit beaucoup aussi aux réussites culturelles de la civilisation occidentale. Souvent, les islamistes connaissent fort bien la culture occidentale, beaucoup mieux que l’Islam traditionnel. Daniel Pipes réunit les indices les plus révélateurs de cette situation et met en lumière les différences entre l’approche des islamistes et des Musulmans traditionnels.

Les échos du débat de la guerre froide
Face à l’Islam radical, on retrouve en Occident les mêmes clivages et les mêmes types de réaction, notamment entre les socialistes et les conservateurs, qu’à l’époque de l’affrontement entre le bloc communiste et le monde libre. Daniel Pipes examine les analyses et les propositions de solutions des uns et des autres dans cette perspective très révélatrice.

Qui est l’ennemi?
Daniel Pipes taille dans les euphémismes et autres raccourcis pour mettre en évidence la nature précise du danger et les éléments qui permettent d’y répondre correctement.

L’ouvrage est complété par un choix d’articles qui éclairent et complètent différents autres aspects de la question. Visiter aussi le site de l’auteur, en anglais et en français (avec près de 400 articles traduits).

Note: Daniel Pipes et moi ne sommes pas d’accord sur tout. Voir Interdire ou ne pas interdire? et Ni Europe ni Eurabia — la pagaille

— ajm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz