FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 mai 2008

Quand le Nouvel Obs exagère

L’hebdomadaire publie cette semaine un « confidentiel » relatant l’entretien entre Nicolas Sarkozy et plusieurs correspondants français auprès de l’Union européenne.

Selon le Nouvel Observateur, le chef de l’Etat se serait livré au cours de cette entrevue à une série de sorties grossières, proposant à l’Assemblée : « putain les mecs, il fait chaud, on se fout sur la terrasse !”, ou fustigeant les « connards qui posent des questions à la con ».

Or, les informations de l’hebdomadaire semblent pour le moins exagérées. Du moins du point de vue de Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles. Sur son blog, ce dernier, qui était présent, explique que le président ne s’est jamais exprimé en ses termes, et assure que le Nouvel Observateur n’avait aucun journaliste sur place.

En lien avec : Le Nouvel Obs : nous mentons, mais ce n’est pas grave

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz