FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 juin 2008

  
  

  
  
Une nouvelle loi sanctionne les Vénézuéliens qui refusent de devenir informateurs des nouveaux services secrets de Monsieur Chavez. Monsieur Chávez a promulgué la loi par décret présidentiel. Les Vénézuéliens qui refusent de devenir des indics sont passibles de quatre ans de prison. Les forces de sécurité peuvent en outre opérer des écoutes téléphoniques et autres surveillances électroniques sans mandat d’un juge.
  
  

  
  

Les forces de sécurité peuvent également retenir des preuves sollicitées par les avocats de la défense en vertu de la soi-disant sécurité nationale. Toutes ces mesures sont condamnées par les organisations des droits de l’homme, notamment par Carlos Correa, responsable de Provea, un groupe de défense des droits de l’homme au Vénézuéla. En vertu de la nouvelle loi, deux services de renseignements – la DISIP (police secrète) et la Direction Militaire du Renseignement – sont désormais remplacés par quatre nouvelles agences, deux sous contrôle du ministère de la Justice et deux sous contrôle de l’armée.
  
Miguel Garroté
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz