FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juin 2008

  

ATTENTION !  Si vous souhaitez recevoir un mail d’alerte à chaque publication d’un nouvel article sur Monde Info et leblogdrzz vous devez envoyer un mail précisant simplement « mail d’alerte » à :

 monde.info@yahoo.com

   

Mon adresse e-mail antérieure – miguel.garrote@yahoo.fr N’EST PLUS valable.

  

  

—————————————————————————————————–

  

  

Proche et Moyen Orient :  bazars et bobards.

 

Je reprends dans mon article ci-dessous les récentes dépêches – révélatrices – de l’AFP et de Reuters sur le conflit israélo-arabe. En fin d’article je tire quelques conclusions qui selon mois s’imposent. Les lecteurs pressés n’ont qu’à sauter la première partie de cet article et lire directement les conclusions.

 

Première partie : l’AFP et Reuters.

 

Hier soir mercredi 4 juin à 23:46 l’AFP nous raconte que « Le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé mercredi à un ‘dialogue national’ (…) une proposition accueillie favorablement par le mouvement islamiste (ndlr : le Hamas). ‘J’appelle à un dialogue national, global sur la base de l’initiative yéménite’, a déclaré Mahmoud Abbas. (…) Par ailleurs, les propos du candidat démocrate à la présidentielle américaine Barack Obama sur le caractère ‘indivisible’ de Jérusalem ont provoqué mercredi la colère des Palestiniens. (…) Le président Abbas a expliqué faire cette proposition (ndlr : de dialogue avec le Hamas) ‘par souci d’unité et à la suite de plusieurs appels en provenance de pays arabes et amis pour mettre fin aux divisions et pour un retour à une situation qui prévalait à Gaza’ (…) ».
  
  

dialogue national
  

 

« Il (ndlr : Abbas) a aussi affirmé qu’à l’issue du dialogue national, il entendait organiser des élections présidentielle et législative, des scrutins prévus par l’initiative yéménite. Le président palestinien a également appelé ‘la communauté internationale à intervenir pour obtenir la levée du blocus imposé à notre peuple à Gaza’. (…) Israël a imposé un blocus sur la bande de Gaza en réponse à la prise du pouvoir du Hamas dans cette région et aux tirs de roquettes par les groupes armés palestiniens sur des localités du sud de son territoire » conclut à sa manière la dépêche de l’AFP.

 

Ce matin jeudi 5 juin  à 07:26 Caren Bohan sur Reuters affirme que « Dans son premier discours de politique étrangère depuis sa victoire dans la course à l’investiture démocrate, Barack Obama a durci mercredi le ton à l’égard de l’Iran et s’est rangé aux côtés d’Israël en ce qui concerne l’avenir de Jérusalem. (…) le sénateur de l’Illinois (ndlr : Obama) s’est engagé à empêcher la République islamique de se doter de l’arme nucléaire et a assuré que la ville sainte était et resterait la capitale indivisible de l’Etat juif. La position d’Obama à l’égard d’Israël a suscité des doutes au sein de la communauté juive américaine, doutes alimentés par des rumeurs selon lesquelles il serait de confession musulmane et son équipe aurait un penchant pro-arabe (…) ». Notons qu’ici Reuters énonce des faits que l’AFP – elle – passe sous silence.
  
  

    Monsieur Mensonge suscite des doutes chez les Juifs   
  

 

« S’exprimant devant le Comité américano-israélien des affaires publiques (AIPAC), un lobby pro-israélien, Obama a promis de ne ménager aucun effort pour faire aboutir ce processus, sans transiger sur la sécurité de l’Etat hébreu. ‘Que ce soit clair: la sécurité d’Israël est sacro-sainte. Elle n’est pas négociable. Les Palestiniens ont besoin d’un Etat contigu et unifié qui leur permette de prospérer. Mais tout accord avec le peuple palestinien doit préserver l’identité d’Israël en tant qu’Etat juif doté de frontières sûres, reconnues et défendables. Jérusalem restera la capitale d’Israël et ne doit pas être divisée’, a-t-il affirmé. (…) Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, en visite pour trois jours à Washington, a (…) fait part de sa satisfaction (…) ».

 

« En ce qui concerne l’Iran, McCain a fustigé ces dernières semaines l’appel d’Obama en faveur du dialogue avec le président Mahmoud Ahmadinejad, qui a souhaité voir l’Etat d’Israël ‘rayé de la carte’. Le sénateur métis (ndlr : Obama) a, depuis, expliqué qu’il ne pourrait, une fois élu, garantir une rencontre avec son homologue iranien. Il est allé un peu plus loin mercredi en posant de strictes conditions à une telle entrevue. (…) ‘Le danger de l’Iran est grave, il est réel et mon but sera d’éliminer cette menace. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher l’Iran d’obtenir une arme nucléaire, tout’, a insisté le futur candidat démocrate » conclut la dépêche de Reuters.

 

Toujours ce matin jeudi 5 juin à 08:03 l’AFP déclare : « Le président George W. Bush et le Premier ministre Ehud Olmert ont discuté mercredi de la ‘menace’ (ndlr : c’est l’AFP qui ajoute des guillemets à menace…) posée selon eux (ndlr : selon eux ajoute l’AFP…) par l’Iran. (…) ‘L’Iran est une menace existentielle pour la paix. Et il est très important que le monde prenne au sérieux la menace iranienne, comme le font les Etats-Unis’, a déclaré M. Bush lors d’une brève apparition au côté de M. Olmert. Celui-ci a qualifié l’Iran de ‘principale menace pour nous tous’ ».
  
  

                 L’Iran constitue une menace sans guillemets                
  

 

« Plus tard, M. Olmert a dit être ‘venu à cette rencontre avec plusieurs points d’interrogation et en (être) reparti avec beaucoup moins sur la manière et la méthode’ pour régler la question iranienne. L’un des plus proches conseillers de M. Bush, Stephen Hadley, a éludé différentes questions de la presse qui voulait savoir si M. Olmert avait demandé à M. Bush d’agir militairement contre l’Iran ou de permettre à Israël d’acheter des avions de combat furtifs américains. (…) selon M. Olmert, l’Iran a occupé la plus grande part des conversations (ndlr. avec Bush) ».

 

« Les deux hommes (ndlr : Bush et Olmert), en se contentant de quelques mots sur les discussions pour un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens, ont pris le risque d’accréditer le soupçon qu’ils dictaient de moins en moins le cours des choses et qu’un tel accord était de moins en moins probable avant la fin de l’année. (…) Tous les regards étaient fixés mercredi, non sur une rencontre qui semblait peu susceptible de produire des résultats spectaculaires (ndlr : la rencontre Bush – Olmert), mais sur les candidats à la présidence américaine, appelés à s’exprimer sur l’avenir de la relation entre les deux grands alliés (ndlr : USA et Israël) et sur la future politique américaine face à l’Iran. (…) La porte-parole de M. Bush, Dana Perino, paraissait nettement moins confiante qu’avant dans les chances d’un accord (ndlr : entre israéliens et palestiniens) avant fin 2008 ».

 

Deuxième partie : conclusions.

 

Concluons. Abbas appelle à un dialogue avec les terroristes du Hamas qui eux disent accueillir favorablement cette proposition de dialogue. Abbas appelle à un dialogue sur la base – dit-il – d’une initiative yéménite. Abbas fait cette étrange proposition au moment où le chef du gouvernement israélien se trouve aux USA. Un pur hasard bien entendu. Cette proposition est d’origine yéménite nous dit Abbas. Mais Abbas explique aussitôt qu’il fait cette proposition de dialogue avec les terroristes du Hamas à la suite de plusieurs appels en provenance de pays arabes. Autrement dit le petit Yémen Abbas s’en moque et ce qui l’incite à traiter avec les terroristes du Hamas ce sont les pressions en provenance des grands pays arabes. C’est bon à savoir. Les leaders du monde arabe sont favorables au dialogue avec les organes de terreur.
  
  

            des dizaines de milliers d’engins depuis deux ans           
  

 

Abbas appelle à la levée du « blocus imposé » par Israël à Gaza. Et l’AFP précise  qu’Israël a imposé un blocus sur la bande de Gaza en réponse à la prise du pouvoir du Hamas dans cette région et aux tirs de roquettes par les groupes armés palestiniens sur des localités du sud de son territoire. Notez le style employé par l’AFP : « tirs de roquettes par les groupes armés palestiniens sur des localités du sud de son territoire ». Non. La formule réaliste est : tirs incessants de roquettes Qassam et des missiles Grad par des groupes terroristes sur la population civile de la moitié sud d’Israël. En outre, la bande de Gaza dispose d’une frontière commune avec l’Egypte et c’est donc d’abord à l’Egypte de lever son blocus sur la bande de Gaza au nom de l’amitié arabe. Blocus égyptien de la bande de Gaza qui pour l’instant concerne toutes les marchandises exceptées les armes livrées par l’Iran au Hamas et qui transitent par l’Egypte.

 

Concernant le problème iranien l’AFP est tout aussi originale dans ses formulations : « Le président George W. Bush et le Premier ministre Ehud Olmert ont discuté mercredi de la ‘menace’ (ndlr : c’est l’AFP qui ajoute des guillemets à menace…) posée selon eux (ndlr : selon eux ajoute l’AFP…) par l’Iran. Etrange. Un certain nombre de chefs d’Etat, de chefs de gouvernements, de ministres, de chefs de services de renseignements et d’intellectuels parlent de la menace iranienne sans mettre de guillemets. Mais l’AFP met des guillemets et l’AFP précise que la « menace » c’est « selon eux » c’est à dire selon Bush et Olmert uniquement. Voilà.
  
  

 Menace iranienne :  les preuves ne manquent pas 
  

 

Concernant un accord global entre israéliens et palestiniens l’AFP nous explique : « Les deux hommes (ndlr : Bush et Olmert), en se contentant de quelques mots sur les discussions pour un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens, ont pris le risque d’accréditer le soupçon qu’ils dictaient de moins en moins le cours des choses ». Notez bien le vocabulaire utilisé par l’AFP : «…accréditer le soupçon qu’ils dictaient de moins en moins… ». En temps normal « le soupçon » est plutôt le fait du policier et non pas du journaliste fut-il scribouille à l’AFP.

 

Notez également la formule « qu’ils dictaient de moins en moins ». L’AFP allègue ainsi que Bush et Olmert dictent de moins en moins le cours des choses entre israéliens et palestiniens. Mais cela sous-entend également que selon l’AFP jusqu’à présent Bush et Olmert ont dicté le cours des choses entre israéliens et palestiniens. Or, ni les USA ni Israël n’ont réussi à dicter quoi que ce soit ces dernières années dans les rapports entre israéliens et palestiniens.
  
  

Israël :  rayé de la carte et effacé de la page du temps…
  

 

Ce qui a dicté et dicte encore le cours des choses c’est l’alliance entre l’Iran, la Syrie, le Hezbollah, le Hamas et une frange du Fatah. Ce qui a dicté et dicte encore le cours des choses ce sont les dizaines de milliers de roquettes et de missiles lancés par le Hamas et ses groupes divers et variés sur les civils de la moitié sud d’Israël ces deux dernières années. Ce qui a dicté et dicte encore le cours des choses c’est la volonté iranienne verbale, concrète et nucléaire de rayer Israël de la carte. A propos de farces, les sondages israéliens donnent Benyamin Netanyahu vainqueur en cas d’élections anticipées. Mais nos médias donnent gagnante Tzipi Livni. Aujourd’hui jeudi 5 juin un Israélien a été tué et deux autres blessés par une roquette Qassam tirée – par des palestiniens depuis la partie nord de la bande de Gaza – sur le kibboutz de Nir Oz situé dans l’ouest du Néguev israélien.

  

Miguel Garroté, jeudi 5 juin 2008.

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz