FLASH
Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 juin 2008

« […] On jugera le film de Laurent Cantet lors de sa sortie en salles. Peut-être sera-t-on intéressé, voire captivé par cette chronique d’une année scolaire dans une classe de quatrième à travers les tensions, les drames, les problèmes et les imprévus du cours de français. Mais s’il est vrai qu’après s’être vainement employé à corriger la syntaxe défaillante d’adolescentes qui se plaignaient d’avoir été « insultées de pétasses », l’enseignant finit par utiliser certaines tournures du langage des élèves, « plus efficace que le sien », alors on n’aura aucun motif de se réjouir.

Car la civilisation ne demande pas à la langue d’être efficace, d’être directe, de permettre à chacun de dire sans détour ce qu’il a sur le coeur ou dans les tripes, à l’instar de ce magistrat qui a conclu son réquisitoire contre un accusé terrifiant par ces mots : « A gerber ! » La civilisation réclame le scrupule, la précision, la nuance et la courtoisie. C’est très exactement la raison pour laquelle l’apprentissage de la langue en passait, jusqu’à une date récente, par les grands textes.

Naguère aussi, on respirait dans les oeuvres littéraires ou cinématographiques un autre air que l’air du temps. Sean Penn, le président du jury, a remis les pendules à l’heure en déclarant, dès la cérémonie d’ouverture du Festival et sous les applaudissements d’une presse enthousiaste, que seuls retiendraient son attention les films réalisés par des cinéastes engagés, conscients du monde qui les entoure. Sarabande, Fanny et Alexandre, E la nave va, In the Mood for Love, s’abstenir. Un conte de Noël, ce n’était pas la peine. Le monde intérieur, l’exploration de l’existence, les blessures de l’âme sont hors sujet. Comme si l’inféodation de la culture à l’action politique et aux urgences ou aux dogmes du jour n’avait pas été un des grands malheurs du XXe siècle, il incombe désormais aux créateurs de nous révéler que Bush est atroce, que la planète a trop chaud, que les discriminations sévissent toujours et que le métissage est l’avenir de l’homme.

L’art doit être contestataire, c’est-à-dire traduire en images ce qui est répété partout, à longueur de temps.
Big Brother est mort, mais, portée par un désir de propagande décidément insatiable, l’idéologie règne et veille à ce que notre vie tout entière se déroule entre les murs du social ».

Alain Finkiekraut

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/06/03/palme-d-or-pour-une-syntaxe-defunte-par-alain-finkielkraut_1053101_3232.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz