FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 juin 2008

  
Je publie ci-dessous un article concernant la liberté menacée sur le Web. Rebelles.info avait déjà récemment mis en garde contre cette menace. Sans porter à ce stade un jugement personnel sur la réalité de cette menace, j’ai tout de même reproduit en caractères gras certains passages de l’article ci-dessous. Je vous laisse méditer sur cette affaire. J’aurais certainement l’occasion d’y revenir. Et vous aussi.
  
Miguel Garroté
  
  

La France prochain trou noir du Web ?
  
  
« La liberté du Web (de nouveau) menacée? ».
Publié par La rédaction du Post le 6 juin dernier. 
 
Un document fuité de l’Intérieur propose une Charte « confiance en ligne » qui ravive des mauvais souvenirs chez certains internautes.
 
C’est quoi ce texte ?
Le ministère de l’intérieur a soumis un projet charte appelée « Confiance en ligne » aux principaux acteurs du web : fournisseurs d’accès internet (FAI),
opérateurs télécom et éditeurs. PC INpact s’est procuré une copie du texte. Que propose la charte ? Voici l’essentiel, mais on voit déjà revenir certains principes qui avaient suscité une levée de bouclier d’internautes dans le passé: en gros, une plus grande responsabilité des acteurs du web, dont on protège jusqu’ici la liberté en tant qu' »hébergeur » mais seraient désormais plus chargés de faire la police sur le réseau.
 
1. Faire de la « veille active »
Concrètement, par exemple, les signataires pourront donc bloquer certains ports – en clair: fermer une partie de la connexion web d’un internaute –
s’ils estiment la sécurité du réseau menacée. Toutefois,le texte ne précise rien sur les limites de ce filtrage.
  
  

bloquer et fermer dans quelles limites ?
  
  
2. Créer un règlement intérieur
Les FAI ou opérateurs devront afficher une « charte de l’utilisateur. Elle indiquera quels sont les contenus interdits (comme la pédophilie) et
encouragera les internautes à « modérer les contenus » sur les forums et autres blogs. Surtout, les internautes qui produisent du contenu sensible devront installer un filtre pour en empêcher l’accès aux mineurs.
 
3. Supprimer les contenus de plus de 3 mois
Les signataires pourront suspendre, voire supprimer, des textes, vidéos ou images qui n’ont pas été remis à jour depuis moins de 3 mois.
 
4. Contrôler les contenus des sites destinés aux mineurs
Ils devront contrôler « a priori », les « espaces interactifs » destinés aux moins de 18 ans, en clair les blogs et forums. Contrôler tous les billets des
Skyblogs avant qu’ils soient publiés, cela semble une tâche colossale.
 
5. Signaler activement les internautes et contenus illicites
Les FAI et opérateurs télécom devront signaler les contenus menaçants « pour la sécurité des personnes et des biens ». Ils devront aussi livrer aux
autorités les informations qui pourraient aider à identifier les auteurs, comme donner l’adresse IP. Mais ceci de façon volontaire, ou sur notification de quelqu’un qui s’estime lésé, mais sans forcément l’intervention d’un juge, nécessaire aujourd’hui.
  
  

sans forcément l’intervention d’un juge ?
  
  
6. Conserver les données d’identification des internautes
Les signataires devront conserver pendant un an « toutes les données de connexion » si celles-ci peuvent être utiles dans le cadre de recherches
(comme les adresses IP).
  
  


Vite Milou, allons sur le Web avant qu’il ne soit censuré !
  
  
Quelles sont les réactions?
Elles sont très vives, et c’est une véritable traînée de poudre depuis la publication de ce pré-document sur PC INpact. A 18h50, plus de 1400
internautes avaient commenté l’article! La plupart s’inquiètent de la restriction des libertés.
 
(Source: PCINpact)
 
A lire aussi :
– L’antisèche Sarkozy et Internet
– CSA du Net: le projet serait prêt
Par La rédaction du Post , le 06/06/2008
   
  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz