FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 juin 2008

 
  

  
  
Un groupe de généraux et d’officiers a lâché jeudi une salve de critiques contre le Livre blanc sur la défense, annonciateur, d’un déclassement militaire de la France, une accusation vigoureusement récusée par le ministre Hervé Morin. Autobaptisé Surcouf, du nom du légendaire corsaire malouin, ce groupe d’officiers étoilés et galonnés des trois armes (terre, air et mer) fustige sur une pleine page des « Débats » du Figaro les incohérences du Livre blanc. Le réquisitoire paraît 48 heures après la publication de la nouvelle « bible » des priorités stratégiques de la France à l’horizon de 2020, solennellement présentée mardi par Nicolas Sarkozy devant 3.000 militaires. Pour « Surcouf », la volonté présidentielle aurait été largement dénaturée par ceux, politiques, militaires ou personnalités qualifiées, qui avaient la charge de la mettre en oeuvre. Le porte-parole du ministère de la Défense Laurent Teisseire a affirmé qu’il n’avait pas la moindre idée de l’identité des auteurs de ce texte.
  
  

  
  
Le groupe dénonce une longue série d’incohérences : réduction de l’effort de défense de l’Europe et de la France quand les dépenses militaires mondiales ont progressé de 45% en dix ans, diminution des effectifs de l’armée de terre, report de la décision sur un second porte-avions… « Nous baissons la garde », déplorent-ils. « Nous abandonnons aux Britanniques le leadership militaire européen, alors que nous connaissons la nature particulière de leurs relations avec les Etats-Unis. La France jouera désormais dans la division de l’Italie. Il est inutile de se payer de mots ».  Dès la mi-mai, le chef d’état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin, avait lancé une critique sibylline à la priorité donnée par le Livre blanc au renseignement quand les effectifs des armées seront réduits: « Savoir sans pouvoir n’est jamais d’une grande utilité ». Mais la charge la plus violente était revenue au général Jean-Claude Thomann, ancien para familier des terres africaines, qui affirmait au même moment que l’armée de terre ne pourrait « même plus remplir les gradins du Stade de France ».  Inquiétude fondée ou fausse alerte ?
  
  

  
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz