FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 juin 2008
  

Y a-t-il des sujets tabous en France ?  Parlons-en. Sans Le Pen.
  
Le Juif de 17 ans a été attaqué samedi dans le 19e arrondissement de Paris. Il est dans un état stationnaire avec un pronostic réservé. Le Crif a dénoncé dimanche une agression antisémite après qu’un adolescent a été grièvement blessé samedi soir à Paris par un groupe de jeunes, le chef de l’Etat et la ministre de l’Intérieur ont exprimé leur indignation et leur soutien à la victime et sa famille ainsi qu’à la communauté juive. Le jeune homme, âgé de 17 ans, a été agressé en plein jour. Cinq mineurs ont été placés en garde. L’enquête a été confiée à l’Unité de soutien et d’investigation territoriale de la police urbaine de proximité. Pour Ariel Goldmann, vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France, « il n’y a aucun doute qu’il s’agit d’un acte antisémite. Le jeune homme de 17 ans qui a été sauvagement agressé cette nuit et qui est actuellement dans le coma, portait une kippa ». La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a réaffirmé dans un communiqué « sa détermination à lutter sans relâche contre toutes les manifestations de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie, qui bafouent les valeurs de la République ». Elle a assuré que « tout serait mis en oeuvre pour élucider les circonstances de cet acte et présenter ses auteurs devant la justice ».
  

Les Juifs n’ont-ils même plus droit au jour du Shabbat ?   
  
De son côté, Rachida Dati, la Garde des Sceaux, a « condamné avec la plus grande fermeté la violente agression », dont « le jeune homme de confession juive » a été victime. Exprimant à « l’ensemble de la communauté juive sa compassion et sa vive sympathie », elle a demandé au procureur de la République de « donner des instructions pour que les auteurs de cet acte inqualifiable » soient « poursuivis avec la plus grande rigueur ». Sammy Ghozlan, président du Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA) a affirmé à qu’il s’agit d’une agression contre « un jeune Juif de 17 ans, agressé à coups de barre de fer par un groupe de 6 ou 7 jeunes qui lui ont fracassé le crâne alors qu’il se promenait rue Petit à Paris 19e ». Le jeune homme aurait été trouvé gisant sur le sol. Selon M. Ghozlan, la victime était démunie de papiers d’identité en raison de l’observance du Shabbat et était connue « de la communauté juive du quartier » même si, juste après l’agression, « personne ne connaissait son identité ». Selon Haïm Musicant, directeur général du Crif, qui a eu un contact avec les parents du jeune homme, il s’agit d’une famille pratiquante. M. Musicant, « effaré par cette agression antisémite qui a eu lieu en plein jour, en plein Paris », a fait remarquer que ce quartier du 19 ème était « un quartier difficile qui a été l’objet de plusieurs incidents allant des insultes à des agressions ». « Cela crée beaucoup d’anxiété chez les gens de la communauté juive, notamment chez les enfants », a-t-il déploré.  Miguel Garroté
  

Faudrait regarder la réalité en face bling-bling…
  
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz