FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 25 juin 2008

  
  
  
  

  
On raconte ça et là que les frappes aériennes israéliennes contre les sites nucléaires iraniens ne sont plus qu’une question de temps – si l’Iran enrichit encore et toujours de l’uranium – ce qui du reste est précisément le cas. Du New York Times à l’Agence RIA Novosti de Moscou en passant par la presse israélienne et celle des Emirats, le sujet est si j’ose dire à la mode. Le récent exercice israélien – selon des officiels anonymes de l’administration américaine qui l’ont affirmé au New York Times – cet exercice disent-ils doit être considéré comme la répétition générale d’un bombardement de sites nucléaires iraniens. Il est vrai qu’ont participé à cet exercice militaire israélien 100 chasseurs F-16 et F-15, des hélicoptères et des avions ravitailleurs. Ils ont allègrement parcouru 1.500 km dans la Méditerranée. Soit la distance entre Israël et le complexe iranien d’enrichissement d’uranium de Natanz. Par exemple.

  
  
  
 

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert vient de s’entretenir avec le concepteur du raid israélien contre le réacteur nucléaire irakien Osirak en 1981. D’après l’Américain John Bolton – ancien secrétaire d’Etat adjoint – Israël frappera l’Iran cette année après l’élection présidentielle de novembre prochain aux USA pour ne pas embarrasser les Républicains. De facto Israël a rappelé à l’Iran et au monde qu’il est en mesure d’empêcher l’Iran de poursuivre son enrichissement d’uranium. Il ne reste en effet rien d’autre comme alternative avec un Guide suprême iranien et un Président iranien qui poursuivent leur programme nucléaire militaire tout en répétant sans cesse qu’il faut rayer Israël de la carte du monde et effacer Israël de la page du temps. On notera également le durcissement de discours du Premier ministre israélien Ehud Olmert sur l’Iran depuis sa dernière mission aux USA.
  

  
  

Solana :  « Juste ton genoux,  rien qu’une fois ».
Condi :  « T’arrête vieux cochon,  ouchtelesbrise ».
  

Mission au cours de laquelle Moâdame Clinton et – même – Obambi ont tout à coup emboîté le pas à McCain pour assurer Israël – la main sur le coeur – de leur soutien en cas de conflit armé avec l’Iran. Ehud Olmert s’est en outre assuré le soutien du Président français Nicolas Sarkouf et du Premier ministre britannique Gin Gordon Browning Street. La question de savoir qui bombardera l’Iran – les USA ou Israël – n’est apparemment plus à l’ordre du jour. C’est Israël qui fera 90% du boulot. De nouvelles propositions ont récemment été faites à l’Iran par le tragicomique « Haut Représentant de l’Union Européenne pour la Politique étrangère et de Sécurité », le ci-devant triste sire Javier Solagnagna. Mais l’Iran comme toujours s’en tape les roupettes par Allah et considère ses activités d’enrichissement d’uranium comme non négociables. Le seul clown qui ne l’a toujours pas compris c’est le « Haut Représentant » multirécidiviste sur la ligne aérienne Bruxelles – Téhéran. Le postulat reste donc bel et bien : bombarder le nucléaire iranien vaut mieux que la bombe iranienne. L’année 2008 pourrait finalement ne pas ressembler à l’année 1938. Par Toutatis.

  

Miguel Garroté

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz