FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 27 juin 2008

  
  
  

  

ISRAEL. Pour la Ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni le Gouvernement palestinien Hamas de la bande de Gaza est seul responsable des attaques qui se poursuivent contre Israël. Etant donnée la nouvelle violation du cessez-le-feu par les Brigades des martyrs d’Al Aqsa – la branche armée du Fatah – Brigades qui tirent joyeusement à la roquette depuis la bande de Gaza vers la ville israélienne de Sderot, Tzipi Livni se moque du nom du groupe qui revendique telle ou telle attaque et estime qu’à toute rupture de la trêve il s’agit d’opposer une réplique militaire adéquate et immédiate.

 

Tzipi Livni fait part une première fois de sa position au Premier ministre israélien Ehud Olmert et au Ministre israélien de la Défense Ehud Barak après les tirs palestiniens de mardi dernier  contre le Néguev. Elle a maintenant l’intention d’en débattre avec des représentants étrangers. Avant même l’entrée en vigueur de l’accalmie Tzipi Livni a affirmé que la trêve doit être réciproque et que si des attaques sont lancées contre le sud d’Israël le Gouvernement israélien ne cherchera pas à savoir qui en est l’auteur et tiendra pour responsable le seul groupe qui contrôle la bande de Gaza à savoir le Hamas.

 

La position de Tzipi Livni – pour autant qu’elle soit non pas électoraliste mais sincère – est cent pour cent réaliste étant donné qu’avec ou sans trêve le Hamas a lancé des milliers de roquettes sur Israël ces deux dernières années ce qui constitue une forme de guerre au sens du Droit International Public tel que défini par l’ONU. Une forme de guerre qui du reste ne se limite pas à Israël, à la Judée Samarie et à la bande de Gaza.

  
  
  

  

PAKISTAN. Ainsi au Pakistan des Talibans afghans ayant passé la frontière exécutent allègrement deux Afghans accusés de soi-disant espionnage au profit des USA. L’exécution publique se déroule devant 5.000 personnes déchaînées. Des terroristes afghans passent donc au meurtre en territoire pakistanais. C’est encore un acte de guerre au sens du Droit International Public tel que défini par l’ONU.

  
  
  

  

GAZA. Etonnamment Israël fournit 600.000 litres de carburant à la Bande de Gaza – la quantité nécessaire pour faire fonctionner la principale centrale thermique de la bande de Gaza pendant plusieurs jours. Ce n’est pas un acte de guerre. C’est un geste de paix en temps de guerre. Imagine-t-on un seul pays islamique fournir du carburant aux civils d’un pays ennemi en temps de guerre ? Songe-t-on que l’Egypte – pays limitrophe de la bande de Gaza elle-même autrefois territoire égyptien – laisse transiter vers le Hamas les armes mais pratique le blocus pour les vivres, les médicaments et le carburant ?

  
  
  

  

SYRIE. Sur un autre champ de bataille toujours de cette même guerre Israël sait que la Syrie a été en mesure de fournir du matériel nucléaire à l’Iran. Israël sait que la Syrie a projeté la fourniture à l’Iran de combustible nucléaire pour être transformé en plutonium à but militaire. Les USA également savent que la Syrie a été sur le point de terminer la construction d’une centrale avec l’aide de la Corée du Nord. L’Iran a été impliqué dans ce programme nucléaire syrien. Et maintenant le dictateur syrien Bachar Al-Assad envisage soi-disant de stopper son soutien au programme nucléaire iranien. Alors que la Syrie et l’Iran entretiennent des rapports toujours plus étroits depuis la Révolution islamique des mollahs iraniens de 1979 et alors que la Syrie et l’Iran fournissent et financent le groupe terroriste chiite Hezbollah.

  
  
  

  

IRAN. A propos de l’Iran Moshé Yaalon – ancien Chef d’Etat major de Tsahal – rappelle judicieusement dans JCPA que l’Iran parraine des opérations terroristes dans des Etats importants pour les démocraties occidentales notamment au Liban, en Irak, en Afghanistan et dans les émirats du Golfe afin de déstabiliser les gouvernements de ces Etats. L’Iran intensifie ses opérations à travers des organisations qu’elle soutient – en argent, en formation et en armes – comme par exemple la branche militaire du Hamas et le Hezbollah, deux spécialistes en coups d’Etat. L’Iran élargit également ses alliances avec de nombreux groupes terroristes palestiniens et s’en sert comme tremplin pour renforcer ces attaques contre Israël.

 

L’Iran accélère la réalisation de ses objectifs pour une suprématie régionale par la mobilisation et le recrutement de terroristes chiites et sunnites, notamment au sein du Hezbollah libanais, des milices chiites en Irak et dans le Golfe, au sein du groupe Taliban en Afghanistan, dans les rangs du Hamas, du Jihad islamique et des Brigades des Martyrs al Aksa dans les territoires palestiniens. Moshé Yaalon pose dans ce contexte la question clé : les puissances occidentales ont-elles exagéré l’importance du conflit israélo-palestinien et minimisé l’importance du nouveau rôle iranien dans la région ?

   
  
  

  

EUROPE. Pour tout arranger, la quatrième guerre mondiale se rapproche toujours d’avantage de nous, les Européens. Ivan Rioufol vient de l’écrire dans Le Figaro : «…s’indigner de la ‘montée de la violence dans nos quartiers’ après l’agression antisémite d’un jeune de 17 ans samedi dans le XIXe arrondissement de Paris illustre l’irresponsabilité des immigrationnistes (…) Rudy qui portait la kippa a été lynché par de jeunes Africains (…) Une étude de la police judiciaire, publiée mardi par Le Figaro, dévoile que les XVIIIe, XIXe, XXe arrondissements concentrent le tiers des violences parisiennes. La Seine-Saint-Denis affiche les sept premières places au palmarès des villes les plus dangereuses » poursuit Ivan Rioufol.

 

« Un processus de substitution de population y est à l’œuvre (…) ces phénomènes de repliement qui font craindre pour demain une libanisation de la société continuent d’être ignorés. (…) Tant que la gauche s’interdira de réfléchir aux conséquences de son laxisme, tant que la droite sera habitée par la culpabilité, l’intégration cumulera les échecs. La nation y résistera-t-elle ? » conclut Ivan Rioufol. Pour le moment il semblerait que non. Et pas seulement en France.  Miguel Garroté

  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz