FLASH
[24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  |  Un musulman fiché S armé d’un couteau interpellé mercredi soir lors du dîner du CRIF  |  La gauche US triche sur les chiffres pour défendre l’immigration: elle compare le nombre d’hispaniques au nombre de criminels américains  |  Un soldat israélien a été blessé par un explosif lancé sur lui durant une opération anti-terroriste dans un camp de réfugiés arabes  |  [22/02/2017] Une ex-agent de la CIA emprisonnée au Portugal pour son rôle dans le kidnapping d’un terroriste  |  Des activistes musulmans ont levé près de 500 000 dollars pour réparer le cimetière juif vandalisé à St Louis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 1 juillet 2008

  
  
  

La République Hezbolliaque du Liban

 

Tandis que l’attention se focalise sur la trêve entre Israël et le Hamas – trêve non respectée par le Hamas – sur le nucléaire iranien, sur les tractions d’Israël avec le Syrie et sur les tractions d’Israël avec le Hezbollah, celui-ci transforme gentiment le Pays du Cèdre en République Hezbolliaque du Liban.

  
  

Tripoli,  juin 2008.
  
  

Dimanche 29 juin au soir la situation était toujours tendue à Tripoli dans le nord du Liban. Un magasin a été incendié et des échanges de tirs ont eu lieu. La veille – samedi 28 juin – une explosion qui a partiellement détruit un immeuble de cinq étages à Bab al-Tebbaneh avait déjà fait un mort et 20 blessés. Trois grenades avaient en outre explosé samedi 28 juin au soir dans le même quartier. Dimanche 29 juin des inconnus ont mis le feu à un bureau de tabac appartenant à un Alaouite dans le quartier à majorité sunnite de Bab al-Tebbaneh. Des éléments de la Protection Civile sont intervenus pour éteindre l’incendie avant qu’il ne s’étende à d’autres commerces. Cet incendie intervient malgré la présence de l’Armée Libanaise et des Forces de Sécurité Intérieure libanaises déployées depuis lundi 23 juin à Tripoli notamment dans les quartiers de Bab al-Tebbaneh, al-Qobbé et Jabal Mohsen.

  
  

Tripoli,  juin 2008.
   
  

Des chars et des véhicules blindés sont stationnés aux entrées de ces quartiers. Des affrontements avaient déjà opposé il y a huit jours des combattants soutenus par le Hezbollah, l’Iran et la Syrie à des partisans de la majorité indépendante dans ces mêmes quartiers de Tripoli. Ces affrontements avaient provoqué neuf morts et 45 blessés. Bab al-Tebbaneh et al-Qobbé sont à majorité sunnite et soutiennent la majorité indépendante. En revanche, Jabal Mohsen est alaouite et partisan du Hezbollah, de l’Iran et de la Syrie. Dimanche 29 juin au soir des échanges de tirs ont encore éclaté dans différents quartiers de Tripoli. Le chef spirituel salafiste au Liban cheikh Dahi el-Islam a promulgué une fatwa selon laquelle il est le droit des sunnites de recourir à la légitime défense s’ils sont attaqués. Le Dahi el-Islam estime que les incidents de sécurité sont l’indice dangereux d’une volonté du Hezbollah de mener le pays vers la discorde et de maintenir la crise politique pour pouvoir monopoliser le pouvoir et changer le régime.

  
  

Le Hezbollah se déploie toujours d’avantage au Liban.
  
  

Le Hezbollah effectue en outre un déploiement de ses combattants armés sur les hauteurs de Sannine. Le Hezbollah entrave la libre circulation des citoyens dans la région en question. Depuis quelques jours la présence de positions armées du Hezbollah dans la région du Mont-Liban surplombant la Békaa et ses environs notamment à Niha, Laklouk, Sannine, Akoura, Ouyoune el Simane et Baskinta est un fait avéré. Cette présence a commencé il y a plusieurs mois. Le Hezbollah a installé à Sannine des centres de télécommunications et des postes d’observation prétextant qu’un tel déploiement a pour but de faire face à d’éventuels « débarquements israéliens ». La présence du Hezbollah a été dévoilée au grand jour à la suite de l’enlèvement de certains jeunes de Sannine et à la suite de tirs en provenance de miliciens du Hezbollah dans le secteur compris entre Sannine et Akoura.

  
  

Le « chrétien » Michel Aoun avec le Hezbollah…
  
  

Le député Farid Habib – membre du bloc parlementaire des Forces Libanaises – a demandé au « Courant patriotique libre » (sic) du général « chrétien » Michel Aoun d’avoir le courage de demander au Hezbollah de retirer ses éléments armés des régions chrétiennes  notamment de Sannine et de Ouyoune el-Simane sur les cimes du Mont-Liban.

  
  

Après le Sud-Liban,  le Hezbollah occupe le Mont-Liban.
   
  

Ainsi le Hezbollah étend ses tentacules pour contrôler des secteurs de plus en plus larges du Liban. Sous le prétexte d’une soi-disant résistance à Israël les terroristes du Hezbollah maintiennent un arsenal militaire digne d’une armée. Le Hezbollah veut monopoliser les décisions de guerre et de paix – décisions qui soit dit en passant ne relèvent pas du Hezbollah lui-même mais du Guide suprême de la Révolution iranienne. C’est donc en accord avec le Guide Suprême iranien que le Hezbollah fixe les limites à l’action de l’État libanais et à celle de l’armée libanaise par la voix de son Secrétaire général Hassan Nasrallah.

  
  

Naïm Kassem :  « …de la manière que nous voulons nous ».
   
  

Les propos tenus il y a dix jours à Baalbek par le numéro deux du Hezbollah – Naïm Kassem – sont assez éclairants : « La Résistance (ndlr : terme impropre utilisé pour parler du groupe terroriste Hezbollah)  n’est pas un groupe armé qui désire libérer une parcelle du territoire (les fermes disputées de Cheeba à la jonction du Liban, de la Syrie et d’Israël). La Résistance (ndlr : le Hezbollah) est une vision. L’édification de la société résistante (ndlr : société hezbolliaque) renforce le Liban et consolide son indépendance et sa souveraineté de la manière que nous voulons nous (ndlr : nous le Hezbollah) ». En clair le Hezbollah transforme le Liban en une entité militaire engagée dans la lutte menée par l’Iran contre Israël et contre le monde occidental.

  
  

Aoun et son pote du Hezb.
  
   

Dans le cadre de « l’entente » aberrante et contre nature entre le Hezbollah aligné sur les mollahs iraniens et le « Courant Patriotique Libre » (sic), parti supposé chrétien, son chef – le lamentable général Michel Aoun – a souligné lors d’un dîner à l’hôtel Habtour que les intérêts des chrétiens du Liban et ceux de l’Occident sont désormais divergents. Dans une autre récente déclaration le général Aoun s’est déclaré plus proche de Damas que de Washington. La création d’une République Hezbolliaque du Liban est en bonne voie.

  

Miguel Garroté

   
  

  

Bientôt la République Hezbolliaque du Liban ?
   
  

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz