FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 juillet 2008

Lors d’une conférence à Bruxelles, l’ancien chef du Mossad Danny Yatom a expliqué que le gouvernement israélien ne croit plus aux sanctions comme arme pour empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire.

La question cruciale n’est donc plus « si » Israël va attaquer, mais « quand ». Un rapport rendu à la Knesset précise que tous les partis israéliens s’accordent sur la nécessité des frappes, mais divergent sur la date.

Nouveau signal d’alarme lancé cette semaine par un autre ex-directeur du Mossad, Shavtaï Shavit : « Israël a un an pour frapper l’Iran ».

Cette annonce suivait celle d’un exercice de grande envergure menée par l’aviation israélienne à quelques 1’500 kilomètres à l’ouest des côtes israéliennes, la même distance qui sépare, à l’est, ses bases des centrales nucléaires des mollahs. Plus de 100 chasseurs F-15 et F-16 auraient pris part à ce qui est, sans l’ombre d’un doute, la répétition du prochain raid contre l’Iran.

Des voix anticipent une prochaine opération israélienne. Pour certains, Israël compterait intervenir avant la fin du mandat de Bush afin de s’assurer de la bienveillance américaine. On sait à Jérusalem qu’un McCain fraîchement élu ne voudrait pas engager une opération militaire dans les premiers mois de son mandat, sans parler des complications si Obama-le-défaitiste accède à la Maison-Blanche…

Verra-t-on Israël intervenir à l’automne ? Le Pentagone parle de « fortes probabilités ». Comme toutes les dictatures arabes avant de recevoir la fessée, l’Iran joue publiquement au guignol.  Le blogueur irakien Omar note, avec raison, que l’Iran ne menace pas Israël, mais les Etats-Unis. On croit à Téhéran qu’en parlant de boucher le détroit d’Ormuz, sur la route du pétrole, l’Iran poussera les Etats-Unis à dissuader son petit frère hébreu de passer à l’action. Comme quoi l’Iran a peur d’une attaque imminente. C’est bon signe.

La chasse va enfin décoller. Et Ahmadinejad, fidèle disciple d’Adolf Hitler, va recevoir la réponse juive à ses élucubrations génocidaires. Ahshav !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz