FLASH
[24/03/2017] Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 juillet 2008

Lors d’une conférence à Bruxelles, l’ancien chef du Mossad Danny Yatom a expliqué que le gouvernement israélien ne croit plus aux sanctions comme arme pour empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire.

La question cruciale n’est donc plus « si » Israël va attaquer, mais « quand ». Un rapport rendu à la Knesset précise que tous les partis israéliens s’accordent sur la nécessité des frappes, mais divergent sur la date.

Nouveau signal d’alarme lancé cette semaine par un autre ex-directeur du Mossad, Shavtaï Shavit : « Israël a un an pour frapper l’Iran ».

Cette annonce suivait celle d’un exercice de grande envergure menée par l’aviation israélienne à quelques 1’500 kilomètres à l’ouest des côtes israéliennes, la même distance qui sépare, à l’est, ses bases des centrales nucléaires des mollahs. Plus de 100 chasseurs F-15 et F-16 auraient pris part à ce qui est, sans l’ombre d’un doute, la répétition du prochain raid contre l’Iran.

Des voix anticipent une prochaine opération israélienne. Pour certains, Israël compterait intervenir avant la fin du mandat de Bush afin de s’assurer de la bienveillance américaine. On sait à Jérusalem qu’un McCain fraîchement élu ne voudrait pas engager une opération militaire dans les premiers mois de son mandat, sans parler des complications si Obama-le-défaitiste accède à la Maison-Blanche…

Verra-t-on Israël intervenir à l’automne ? Le Pentagone parle de « fortes probabilités ». Comme toutes les dictatures arabes avant de recevoir la fessée, l’Iran joue publiquement au guignol.  Le blogueur irakien Omar note, avec raison, que l’Iran ne menace pas Israël, mais les Etats-Unis. On croit à Téhéran qu’en parlant de boucher le détroit d’Ormuz, sur la route du pétrole, l’Iran poussera les Etats-Unis à dissuader son petit frère hébreu de passer à l’action. Comme quoi l’Iran a peur d’une attaque imminente. C’est bon signe.

La chasse va enfin décoller. Et Ahmadinejad, fidèle disciple d’Adolf Hitler, va recevoir la réponse juive à ses élucubrations génocidaires. Ahshav !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz