FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 juillet 2008

Commençons par ce communiqué surréaliste publié hier par le Ministère de la Justice de Mainz, en Allemagne (je traduis):

Les investigations effectuées ce week-end par la police criminelle de Coblence ont permis d’identifier les auteurs d’une vidéo hostile à l’Islam qui avait été diffusée en ligne, sur youtube, le 20 juin 2008.

Les suspects sont un homme de 22 ans et son amie de 23 ans, tous deux de Gelsenkirchen (…) Les deux suspects ont avoué les faits qui leur sont reprochés (…) Aucun élément ne permet de lier l’affaire à l’extrême-droite.

Non, contrairement à ce que laisse entendre cet étrange communiqué, la police allemande ne lance pas, d’ordinaire, des enquêtes criminelles contre les auteurs de vidéos anti-Islam diffusées sur youtube. Le procureur qui l’a signé a seulement «oublié» de préciser pourquoi cette affaire a pu être confiée à la police criminelle. Et là réside tout l’intérêt de ce fait sinon seulement divers.

La femme qui s’exprimait sur les (deux, semble-t-il) vidéos en question prétendait être Doris Ulfkotte, l’épouse du juriste et criminologue allemand Udo Ulfkotte, auteur notamment de nombreux ouvrages, dont certains sur l’islamisme. Or ces vidéos étaient si virulentes et ont eu tant de succès (on parle de 140.000 visionnements et 4500 commentaires en quelques heures) que les Ulfkotte sont depuis lors littéralement submergés de menaces de mort et vivent sous une lourde protection policière. D’où leur plainte et l’enquête, qui vient d’aboutir, semble-t-il.

Mais les Ulfkotte ne sont pas au bout de leurs peines. Si les vidéos ont disparu de la toile, personne ne paraît se soucier de disculper le couple allemand auprès des dizaines de milliers de Musulmans en colère dont beaucoup ont juré de les traquer jusqu’à la mort. Il faut savoir qu’une récente enquête commanditée par le Ministère allemand de l’Intérieur a révélé qu’un Musulman allemand sur quatre est prêt à faire usage de violence contre les non-Musulmans.

D’autre part, aucune organisation islamique ou turque n’a daigné informer ses membres de l’affaire. Aucun politicien n’a jugé judicieux de se porter garant de la bonne foi des Ulfkotte. La presse allemande est extrêmement peu intéressée, pour user d’un doux euphémisme. Et nous avons vu plus haut que la Justice est elle aussi très avare d’explications à cet égard. Pour l’instant en tout cas. De sorte que seule une infime fraction des assassins potentiels lancés à leurs trousses a été informée de la chose. Seul point positif:

Ces derniers jours, un grand coup de main est venu de l’étranger (un politicien suisse a offert un refuge, de même qu’une grande organisation chrétienne des États-Unis) ainsi que des rangs de la police.

La police, qui en est réduite à enquêter individuellement, longuement, sur des centaines de cas de menaces proférées anonymement sur Internet. Les Ulfkotte en ont certainement pour des années de danger constant. Tous les gens qui sont tentés d’enquêter sur l’islamisme vont sentir un nuage noir de plus se former au-dessus de leur avenir. Les organisations islamiques ne trouveront bien sûr aucun intérêt à freiner cette évolution. Les politiques et les journalistes auront d’autant plus peur de jouer les héros. Et après?

UPDATE: Un premier politicien, Hans-Jürgen Irmer (CDU, chrétien, conservateur) s’engage en faveur des époux Ulfkotte en faisant adresser le communiqué suivant à la presse (je traduis):

Irmer appelle au soutien en faveur des Ulfkotte
Les associations musulmanes doivent se distancier des menaces de mort

Le député CDU (…) Hans-Jürgen Irmer qualifie d’intolérable le fait que des milliers de menaces de mort aient été proférées par Internet contre l’ex-rédacteur de la Frankfurter Allgemeine Zeitung et auteur Udo Ulfkotte après la publication sur le site Youtube de déclarations hostiles à l’Islam faussement attribuées à son épouse. Il a été établi entre-temps qu’il s’agissait d’une supercherie, réalisée au détriment des époux Ulfkotte.

Ulfkotte est certes bien connu pour ses positions très critiques envers l’Islam, positions qu’Irmer partage personnellement. Mais cela ne saurait, en aucunes circonstances, justifier des appels au meurtre, des incitations à l’attentat ou des menaces de quelque nature que ce soit. Irmer dit avoir la certitude que la majorité des musulmans n’acceptent pas cette attitude. Les associations musulmanes régionales mais aussi nationales apporteraient une aide et un soutien bienvenus aux Ulfkotte en se distanciant de manière univoque de ces appels au meurtre.

Ces associations sont donc instamment priées de signaler clairement sur leurs sites Internet que le recours à la violence pour résoudre un litige est également exclu du point de vue islamique.

Par la même occasion, le député CDU appelle les autorités politiques berlinoises ainsi que le ministre de l’Intérieur à faire savoir aux organisations musulmanes, dans le cadre de leur dialogue politique, qu’on ne peut tolérer sans réaction ni commentaire qu’un citoyen allemand soit la cible de propos diffamatoires et de menaces de la part de citoyens turcs.

«Il faut agir avant que les choses ne s’enveniment», souligne le député CDU. «Si, n’importe où dans notre République, le président d’une association islamique était menacé de mort sur Internet par des radicaux de droite, on verrait des manifestations et on entendrait des discours de solidarité et des cris d’indignation dans tout le pays — et ce à juste titre. Il doit en être de même dans la situation inverse.»

UPDATE: Un autre responsable politique allemand, Wolfgang Bosbach, vice-président du groupe parlementaire CDU/CSU, a offert son soutien aux Ulfkotte. Entre-temps, les auteurs des vidéos qui ont mis le feu aux poudres en appelant au meurtre de masse contre les citoyens allemands d’origine turque ont été remis en liberté par le juge chargé de l’affaire et doivent donc également être protégés par la police…

UPDATE: Les vidéos des deux jeunes idiots qui, entre deux crises de fou rire, prônent le gazage ou l’abattage de tous les Musulmans d’Europe et se sont fait passer pour les Ulkotte peuvent être visionnées sur un blog, à cette adresse:
http://akkaly.blogspot.com/2008/06/trkei-gewinnt-gegen-kroatien-stimme-der.html

Un exemple:

Il est évident que ces gens n’ont rien à voir avec les Ulfkotte, ni par leur personne (ils sont beaucoup plus jeunes que les Ulfkotte), ni par leur message (très café du commerce après l’heure de fermeture), ni par la forme de leur communication. Il est donc extrêmement douteux que les auteurs des menaces de mort aient pu croire sincèrement qu’il s’agissait des Ulfkotte.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz