FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 juillet 2008

[PSYCHOLOGIES, juillet-août2008 ]Psychologies Magazine : Peu après les oscars, la presse a ressorti une interview télévisée de Paris Première, où vous mettiez en doute l’explication terroriste du 11 septembre. Qu’en dites-vous aujourd’hui ? 

 Marion Cotillard : « Que c’était très maladroit de ma part d’évoquer un sujet aussi sérieux que le 11 septembre dans une émission de télévision. Ce n’est ni le sujet ni l’endroit pour le faire. Et je suis loin d’être la personne la mieux placée pour en parler. Mais je n’ai jamais affirmé, comme on l’a écrit et dit, que c’étaient les assurances qui avaient détruit les tours. J’ai juste expliqué que je ne croyais pas tout ce que les gouvernements et les médias racontent. Mes propos ont été sortis de leur contexte et détournés. »

 PM : Alors quelle est votre explication du 11 septembre ?                                                  

MC : « Qui suis-je pour avoir une explication ? Néanmoins, je pense qu’il subsiste beaucoup de zones d’ombre dans la version officielle. De nombreux citoyens américains demandent la réouverture de l’enquête. Une enquête digne de ce nom. Cet événement a changé beaucoup de choses dans le monde, il me paraît légitime de se poser certaines questions quand il y a un tel manque de clarté. »

 PM : Je pensais que vous alliez me répondre : « J’ai dit des bêtises, je le regrette vraiment et je m’excuse auprès des Américains que j’ai blessés. » Vous maintenez une position qui n’est pas facile à tenir.

MC : « Je respecte le peuple américain, et je regrette sincèrement que mes propos – encore une fois, détournés et sortis de leur contexte – aient choqué ou blessé. Ce serait en effet plus facile de déclarer : « J’ai dit des bêtises, l’histoire officielle est la bonne. » Mon entourage préférerait que j’adopte cette position. Mais je ne peux pas. Je ne peux pas être quelqu’un que je ne suis pas, je ne peux pas mentir. J’ai été traitée d’abrutie, mais je préfère passer pour une abrutie que pour une menteuse. Je suis juste quelqu’un qui essaye d’avoir un regard large, de se renseigner, de comprendre. »

 PM : Comment avez-vous supporté la violence de certains articles à votre égard ?

MC : « Mal. C’était 3 jours après les oscars, et une partie des médias – surtout en France d’ailleurs, d’avantage qu’aux Etats-Unis – s’est déchaînée. C’était presque un lynchage. Cela m’a beaucoup blessée. J’espère que les gens ont conscience de l’importance disproportionnée qui a été donnée aux propos d’une petite actrice maladroite, alors qu’il se passe tant d’événements importants dans le monde qui ne sont pas relayés. Je suis choquée de l’attitude de certains médias dans cette affaire. Mais j’ai aussi beaucoup appris de cette expérience. J’ai appris que je n’ai pas le droit de m’exprimer sur ce que je connais mal, surtout quand le sujet est grave. Ça m’oblige à faire des efforts, et je les fais ces efforts. J’ai envie de savoir, d’apprendre, d’autant que j’ai pas mal de lacunes. »

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz