FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 juillet 2008

  
Le nouveau Liban incarne-t-il l’état d’esprit musulman ?
Ou le nouveau Liban n’est-il qu’un certain état d’esprit musulman parmi d’autres états d’esprit musulmans ? Le fait est qu’entre le mercredi 16 et le jeudi 17 juillet le terroriste druze libanais Samir Kantar libéré par Israël s’est exprimé à trois reprises devant les foules rassemblées dans son pays d’origine. Le fait est aussi que certaines chaînes de télévision habituellement très réservées sur tout ce qui touche Israël ont cette fois donné la primeur au terroriste druze libanais Samir Kantar libéré par Israël. Et ces mêmes chaînes de télévision ont donné la primeur à l’échange obtenu par Israël en retour de cette libération à savoir le droit d’enterrer deux cadavres juifs israéliens remis à Israël par le Hezbollah. Le terroriste druze libanais Samir Kantar – qui a notamment tué à coups de crosse une juive israélienne âgée de quatre ans pour le compte du Front de Libération de la Palestine – s’est donc exprimé à trois reprises en l’espace de deux jours devant les foules de son pays retrouvé.
  
  

Le nouveau Liban ?
  
  
Mercredi 16 juillet au soir devant des centaines de milliers de supporters du mouvement terroriste libanais Hezbollah l’assassin druze libanais du Front de Libération de la Palestine Samir Kantar a déclaré son intention de poursuivre son activité à savoir de poursuivre l’assassinat de juifs israéliens. Jeudi 17 juillet au matin le terroriste druze libanais Samir Kantar a refait le serment de continuer son activité à savoir l’assassinat de juifs israéliens. Plus tard dans la journée du jeudi 17 juillet dans son village natal druze libanais de Abey devant des dizaines de milliers de druzes, devant leur chef Walid Joumblatt et devant Mohammad Fneich, ministre terroriste du Hezbollah, le libanais Samir Kantar a déclaré que la « Palestine » reste la cause essentielle et qu’il est prêt à y retourner pour une nouvelle « opération » c’est a dire pour de nouveaux assassinats. A noter que le chef druze libanais Walid Joumblatt et le chef terroriste hezbollïaque Mohammad Fneich étaient  réunis à cette occasion pour la première fois depuis un an. Ce qui concrètement signifie que lorsqu’un terroriste druze libanais du Front de Libération de la Palestine tueur d’enfant juif israélien retourne au Liban le druze Joumblatt et le hezbollïaque Fneich sont d’accord de se montrer côte à côte en public et partager la même bouteille d’eau pour la première fois après un an de conflit politique et armé. Le druze Joumblatt et le hezbollïaque Fneich étaient en outre entourés à cette occasion par l’émir Talal Arslane, les ministres, députés et notables Ghazi Aridi, Waël Bou Faour, Marwan Hamadé, Fouad el-Saad et Akram Chehayeb.
  
  

Le nouveau Liban ?
  
  
Mercredi 16 juillet au soir le terroriste Samir Kantar a même donné l’accolade au chef religieux du Hezbollah à savoir l’imam terroriste Hassan Nasrallah caché dans un trou depuis deux ans. Le terroriste druze libanais du Front de Libération de la Palestine Samir Kantar est donc considéré aujourd’hui au Liban comme le symbole de la destruction du peuple d’Israël. Et en même temps Samir Kantar est et reste un agent du Hezbollah et un agent de la Syrie puisqu’il a souligné, je cite, son «indéfectible alliance avec le Hezbollah » et souligné, je cite encore, qu’il ne faut pas oublier « la Syrie sans laquelle la montagne (ndlr : druze libanaise) de Kamal Joumblatt serait tombée ». À Abey,  Joumblatt a même souhaité qu’il n’y ait aucune contradiction entre d’une part la « résistance » (le Hezbollah, la Syrie, l’Iran) ; et d’autre part, « la souveraineté et l’indépendance » (des sunnites, des druzes et des chrétiens notamment). Encore à Abey, le ministre terroriste hezbollïaque Mohammad Fneich a affirmé que la joie de la libération du terroriste Samir Kantar s’est transformée en « noces nationales » pour le Liban et qu’Israël ne comprend que le langage de la force. Toujours à Abey, le terroriste Samir Kantar a déclaré « qu’il est faux de prétendre que ce qui s’est passé au Liban était une guerre civile » ; qu’il s’agit au contraire d’une guerre pour la « dignité » et pour la « terre ». Le nouveau Liban incarne-t-il l’état d’esprit musulman ? Ou le nouveau Liban n’est-il qu’un certain état d’esprit musulman parmi d’autres états d’esprit musulmans ? Mercredi 16 et jeudi 17 juillet les Libanais de toutes tendances et de toutes confessions y compris les chrétiens et le nouveau président chrétien du Liban ont célébré dans tout le pays y compris à Beyrouth le retour d’un monstre qui a tué à coups de crosse une juive israélienne âgée de quatre ans. Le nouveau Liban ne vivra pas longtemps.

  

Miguel Garroté

  

  
  

Le nouveau Liban ne vivra pas longtemps.  
   
   
  

Publié par Dreuz Info le 18 juillet 2008

  
Le nouveau Liban incarne-t-il l’état d’esprit musulman ?
Ou le nouveau Liban n’est-il qu’un certain état d’esprit musulman parmi d’autres états d’esprit musulmans ? Le fait est qu’entre le mercredi 16 et le jeudi 17 juillet le terroriste druze libanais Samir Kantar libéré par Israël s’est exprimé à trois reprises devant les foules rassemblées dans son pays d’origine. Le fait est aussi que certaines chaînes de télévision habituellement très réservées sur tout ce qui touche Israël ont cette fois donné la primeur au terroriste druze libanais Samir Kantar libéré par Israël. Et ces mêmes chaînes de télévision ont donné la primeur à l’échange obtenu par Israël en retour de cette libération à savoir le droit d’enterrer deux cadavres juifs israéliens remis à Israël par le Hezbollah. Le terroriste druze libanais Samir Kantar – qui a notamment tué à coups de crosse une juive israélienne âgée de quatre ans pour le compte du Front de Libération de la Palestine – s’est donc exprimé à trois reprises en l’espace de deux jours devant les foules de son pays retrouvé.
  
  

Le nouveau Liban ?
  
  
Mercredi 16 juillet au soir devant des centaines de milliers de supporters du mouvement terroriste libanais Hezbollah l’assassin druze libanais du Front de Libération de la Palestine Samir Kantar a déclaré son intention de poursuivre son activité à savoir de poursuivre l’assassinat de juifs israéliens. Jeudi 17 juillet au matin le terroriste druze libanais Samir Kantar a refait le serment de continuer son activité à savoir l’assassinat de juifs israéliens. Plus tard dans la journée du jeudi 17 juillet dans son village natal druze libanais de Abey devant des dizaines de milliers de druzes, devant leur chef Walid Joumblatt et devant Mohammad Fneich, ministre terroriste du Hezbollah, le libanais Samir Kantar a déclaré que la « Palestine » reste la cause essentielle et qu’il est prêt à y retourner pour une nouvelle « opération » c’est a dire pour de nouveaux assassinats. A noter que le chef druze libanais Walid Joumblatt et le chef terroriste hezbollïaque Mohammad Fneich étaient  réunis à cette occasion pour la première fois depuis un an. Ce qui concrètement signifie que lorsqu’un terroriste druze libanais du Front de Libération de la Palestine tueur d’enfant juif israélien retourne au Liban le druze Joumblatt et le hezbollïaque Fneich sont d’accord de se montrer côte à côte en public et partager la même bouteille d’eau pour la première fois après un an de conflit politique et armé. Le druze Joumblatt et le hezbollïaque Fneich étaient en outre entourés à cette occasion par l’émir Talal Arslane, les ministres, députés et notables Ghazi Aridi, Waël Bou Faour, Marwan Hamadé, Fouad el-Saad et Akram Chehayeb.
  
  

Le nouveau Liban ?
  
  
Mercredi 16 juillet au soir le terroriste Samir Kantar a même donné l’accolade au chef religieux du Hezbollah à savoir l’imam terroriste Hassan Nasrallah caché dans un trou depuis deux ans. Le terroriste druze libanais du Front de Libération de la Palestine Samir Kantar est donc considéré aujourd’hui au Liban comme le symbole de la destruction du peuple d’Israël. Et en même temps Samir Kantar est et reste un agent du Hezbollah et un agent de la Syrie puisqu’il a souligné, je cite, son «indéfectible alliance avec le Hezbollah » et souligné, je cite encore, qu’il ne faut pas oublier « la Syrie sans laquelle la montagne (ndlr : druze libanaise) de Kamal Joumblatt serait tombée ». À Abey,  Joumblatt a même souhaité qu’il n’y ait aucune contradiction entre d’une part la « résistance » (le Hezbollah, la Syrie, l’Iran) ; et d’autre part, « la souveraineté et l’indépendance » (des sunnites, des druzes et des chrétiens notamment). Encore à Abey, le ministre terroriste hezbollïaque Mohammad Fneich a affirmé que la joie de la libération du terroriste Samir Kantar s’est transformée en « noces nationales » pour le Liban et qu’Israël ne comprend que le langage de la force. Toujours à Abey, le terroriste Samir Kantar a déclaré « qu’il est faux de prétendre que ce qui s’est passé au Liban était une guerre civile » ; qu’il s’agit au contraire d’une guerre pour la « dignité » et pour la « terre ». Le nouveau Liban incarne-t-il l’état d’esprit musulman ? Ou le nouveau Liban n’est-il qu’un certain état d’esprit musulman parmi d’autres états d’esprit musulmans ? Mercredi 16 et jeudi 17 juillet les Libanais de toutes tendances et de toutes confessions y compris les chrétiens et le nouveau président chrétien du Liban ont célébré dans tout le pays y compris à Beyrouth le retour d’un monstre qui a tué à coups de crosse une juive israélienne âgée de quatre ans. Le nouveau Liban ne vivra pas longtemps.

  

Miguel Garroté

  

  
  

Le nouveau Liban ne vivra pas longtemps.  
   
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz