FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 juillet 2008

  
  

La baie de Naharyia vue depuis Rosh Hanikra.
  
  
Ma ville – Naharyia – est en deuil. Pourtant nous avons fait humainement tout ce qui etait possible de faire pour Ehud Goldvasser dont la femme a été professeur de ma fille. Ma ville Naharyia est martyre – petite ville toujours oubliée par les vacanciers – par les grands de ce monde mais toujours dans le classement de tête des tirs de roquettes, ovus, missiles du Hezbollah. Ma ville Naharyia est sous le choc. Samir Kuntar a été libéré.  Et nous les habitants de la ville nous ne l’aurions pas liberé car comment libérer un homme dont l’acte grandiose de terrorisme a été d’éclater à coups de crosse le crâne d’une petite fille de quatre ans sur les plages de Naharyia. Ma ville est punie – toujours oublée – sauf pour les enterrements, les guerres, les meurtres grandioses. Ma ville souffre de chômage, de violences, de précarité, d’exclusion sociale, car comment avoir l’énergie de se relever sans une main tendue. Des personnes, jeunes, moins jeunes qui me disent à quoi cela sert d’aller voter puisque personne ne s’occupe de nous.
  
  

Cet homme a assassiné à coups de crosse une fillette de 4 ans…
  
  
Je suis partie la veille de l’arrivée de Ehud Olmert à qui je ne peux pas donner le nom de Monsieur car je n’aurais pu y trouver ma dignité et car je lui aurais lancé des pierres. Des pierres pour échanger des corps sans vie contre des hommes bien portant sortant de prison. Des pierres parce qu’Olmert n’a pas donné l’ordre aux avions de chasse de survoler le Liban, la Syrie pendant que nous pleurions nos enfants. Ni le Japon, ni l’Allemagne n’ont refait une seule guerre. Le tribu humain fut lourd mais ils ont fait la Paix. Les terroristes de la Bande à Baader se sont « suicidés » en cellule et personne n’a voté une motion de censure contre l’Allemagne. J’en veux aux gouvernements successifs de l’Etat d’Israël de banaliser le mot attentat terroriste alors que Samir Kuntar ou le chauffeur de la peleteuse ne sont que des assassins psychopates qui meriteraient l’hôpital psychiatrique avec un bon traitement. Un jury en France les aurait condamnés à une peine incompressible de sûreté ou à l’internement mais jamais Samir Kuntar n’aurait obtenu le titre de terroriste.
  
Corine Rouffi
   
adaptation & illustration MG
   
  

Publié par Dreuz Info le 19 juillet 2008

  
  

La baie de Naharyia vue depuis Rosh Hanikra.
  
  
Ma ville – Naharyia – est en deuil. Pourtant nous avons fait humainement tout ce qui etait possible de faire pour Ehud Goldvasser dont la femme a été professeur de ma fille. Ma ville Naharyia est martyre – petite ville toujours oubliée par les vacanciers – par les grands de ce monde mais toujours dans le classement de tête des tirs de roquettes, ovus, missiles du Hezbollah. Ma ville Naharyia est sous le choc. Samir Kuntar a été libéré.  Et nous les habitants de la ville nous ne l’aurions pas liberé car comment libérer un homme dont l’acte grandiose de terrorisme a été d’éclater à coups de crosse le crâne d’une petite fille de quatre ans sur les plages de Naharyia. Ma ville est punie – toujours oublée – sauf pour les enterrements, les guerres, les meurtres grandioses. Ma ville souffre de chômage, de violences, de précarité, d’exclusion sociale, car comment avoir l’énergie de se relever sans une main tendue. Des personnes, jeunes, moins jeunes qui me disent à quoi cela sert d’aller voter puisque personne ne s’occupe de nous.
  
  

Cet homme a assassiné à coups de crosse une fillette de 4 ans…
  
  
Je suis partie la veille de l’arrivée de Ehud Olmert à qui je ne peux pas donner le nom de Monsieur car je n’aurais pu y trouver ma dignité et car je lui aurais lancé des pierres. Des pierres pour échanger des corps sans vie contre des hommes bien portant sortant de prison. Des pierres parce qu’Olmert n’a pas donné l’ordre aux avions de chasse de survoler le Liban, la Syrie pendant que nous pleurions nos enfants. Ni le Japon, ni l’Allemagne n’ont refait une seule guerre. Le tribu humain fut lourd mais ils ont fait la Paix. Les terroristes de la Bande à Baader se sont « suicidés » en cellule et personne n’a voté une motion de censure contre l’Allemagne. J’en veux aux gouvernements successifs de l’Etat d’Israël de banaliser le mot attentat terroriste alors que Samir Kuntar ou le chauffeur de la peleteuse ne sont que des assassins psychopates qui meriteraient l’hôpital psychiatrique avec un bon traitement. Un jury en France les aurait condamnés à une peine incompressible de sûreté ou à l’internement mais jamais Samir Kuntar n’aurait obtenu le titre de terroriste.
  
Corine Rouffi
   
adaptation & illustration MG
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz