FLASH
[26/03/2017] 5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 juillet 2008

Eli Zeira, l’ancien directeur de l’AMAN, le renseignement militaire israélien, est aujourd’hui soupçonné d’avoir livré le nom d’un ex-agent du Mossad.

A l’été 2007, des informations transmises à la presse israélienne avaient indiqué qu’Ashraf Marouane (photo), ancien agent du Mossad sous le nom de code « Babel », écrivait un ouvrage très critique à l’égard du gouvernement israélien et de son comportement dans les mois qui ont précédé l’offensive arabe de 1973. Eli Zeira, à l’époque chef des services secrets de l’armée, figurait en bonne place dans ce pamphlet.

A la suite de cette annonce, craignant la divulgation d’informations sensibles, le Kidon (unité d’assassinat des services secrets israéliens) avait éliminé Marouane au cours d’une opération clandestine à Londres, dans la nuit du 26 au 27 juin 2007.  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz