FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 juillet 2008

Un rapport secret va révéler ce que nous savons déjà.


  
  

Diplomatie :  les mots ne peuvent pas toujours résoudre les problèmes.
Parfois, tu dois simplement corriger un alien en pleine poire (fiction).
   
  

Un rapport qui sera prochainement remis aux autorités américaines par le Coordinateur des USA pour la Sécurité des territoires d’Israël et de l’Autorité palestinienne, le Général James Jones, ce rapport va révéler, premièrement, les conflits d’intérêts entre les différents généraux américains envoyés dans la région ; deuxièmement, l’incompétence des milieux diplomatiques (photo) israéliens et américains ; et troisièmement, l’absence de cadre légal dans les secteurs sous contrôle palestinien. L’auteur de ce rapport, le Général James Jones a été nommé Coordinateur des USA pour la Sécurité d’Israël et de l’Autorité palestinienne suite à la Conférence d’Annapolis de novembre 2007. Ce rapport – qui sera prochainement remis aux autorités américaines – devrait révéler les tensions entre le Général James Jones, auteur du rapport, et un autre coordinateur pour la sécurité dans la région, le Général Keith Dayton. Les USA ont trois généraux avec trois missions différentes concernant Israël et l’Autorité palestinienne. Le premier général est le Général William Frazier, chargé de l’application de la Feuille de Route par les Palestiniens et par les Israéliens. Le deuxième général est le Général Keith Dayton, chargé d’entraîner et d’équiper les Forces palestiniennes. Le troisième général est le Général James Jones, chargé d’analyser quels seront les besoins en matière de sécurité des Palestiniens et des Israéliens une fois que sera constitué un Etat palestinien.


  
  

Quelle « autorité » en Judée Samarie ?…
   
  

Dans ce contexte, le rapport du Général James Jones révélera avant tout les conflits d’intérêts américains et non pas le conflit israélo-arabe. Depuis sa nomination, le Général James Jones a rencontré le Ministre israélien de la Défense Ehud Barak ; le Chef du Bureau ministériel israélien pour la Diplomatie et la Sécurité Amos Gilad ; le Chef du Commandement central, le Général Gadi Shamni ; et le Coordinateur des Activités gouvernementales dans les Territoires, le Général Yosef Mishlav. Le Général en Chef de l’Armée israélienne, le Général Gabi Ashkenazi – qui est actuellement aux USA – a rencontré le Général américain James Jones à Washington mardi 22 juillet. Le rapport du Général James Jones devrait également révéler l’incapacité de l’Autorité palestinienne à établir un appareil de sécurité effectif (photo ci-dessus) et en conséquence de cela le rapport devrait confirmer que les chances sont très minces d’aboutir à un accord de paix avec les Palestiniens d’ici fin 2008. En outre, le rapport du Général James Jones sera critique envers l’échelon diplomatique tant israélien qu’américain. Enfin, le rapport sera critique envers le Général Keith Dayton, étant donné que la mise en place d’institutions palestiniennes légales – que le Général Keith Dayton était supposé aider à créer – sont toujours inexistante, livrant encore et toujours le peuple palestinien à la terreur (photo ci-dessous) et la corruption dont il est coutumier et victime depuis 60 ans.

Miguel Garroté


  
  

Un Etat palestinien basé sur la terreur ?
2008,  c’est 1938…
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz