FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 28 juillet 2008


  
  

  
  
Le temps des ambiguïtés est arrivé. Et c’est la pire chose qui puisse nous arriver. Je lai suffisamment écrit ces derniers mois. Je l’ai notamment écrit au sujet de l’Iran. Certains anonymes courageux n’y voient que les « commentaires effarants » d’un « inénarrable » journaliste. D’autres anonymes encore plus courageux parlent de « réac » et de « facho », sans mentionner les audacieuses menaces de morts envoyées par mail et signées d’un pseudo. Seulement voilà : mes analyses se confirment au fur et à mesure que le temps avance. Par exemple sur l’Iran.

Ainsi dimanche 27 juillet le professeur Guy Millière sur Metula News Agency écrit : « Je ne sais si des frappes contre les installations nucléaires iraniennes se préparent : je peux seulement dire que je les souhaite, même si la mission militaire sera complexe et périlleuse. (…). Ce que je sais, cependant, est que quelques mois seulement nous séparent du moment où l’Iran disposera effectivement de l’arme atomique, et que si ce moment doit advenir, outre le danger mortel qui pèsera sur Israël, la carte géopolitique de l’ensemble de la planète s’en trouvera modifiée dans la direction du pire. (…) Pour l’heure, si j’étais Ahmadinejad, je ne pourrais m’empêcher d’éprouver un profond mépris pour les dirigeants européens, et, en complément du Coran et des œuvres complètes de l’ayatollah Khomeiny, je relirais Lénine avec plaisir, en particulier les textes dans lesquels ce dernier parlait d’idiots utiles et de gens prêts à vendre la corde qui servira à les pendre ».

Cette dernière phrase – écrite par Lénine et citée par Millière – est à graver dans nos mémoires si ce n’est pas déjà fait. Car les idiots utiles sont en progression constante. Les idiots utiles sont précisément ceux qui trouvent nos commentaires « effarants » et nos personnes « inénarrables ». J’ai déjà vécu cela une première fois durant la troisième guerre mondiale dite guerre froide. Je revis donc assez naturellement cela une deuxième fois durant la quatrième guerre mondiale dite guerre contre la terreur islamique. Hormis mes rares irritations tout cela me laisse à vrai dire totalement indifférent. Car le vrai problème n’est pas le fait que des idiots utiles – à l’échelon inférieur – nous jugent « réac » ou « facho ».

Le vrai problème c’est que des idiots utiles – à l’échelon supérieur – commettent d’affolantes idioties pour éviter de se faire taxer de « réac » ou de « facho » par la presse. Et pour éviter que cette même presse les déclare « effarants » ou « inénarrables ». Le vrai problème ce sont les idiots utiles à l’échelon supérieur tels le Premier ministre israélien Ehud Olmert ou encore le Président libanais Suleiman et peut-être même le président français Sarkozy. Comme le rappelle par exemple Caroline Glick dans le Jerusalem Post à propos Ehud Olmert qui  – écrit Caroline Glick – ne vit qu’en fonction des événements survenus hier et de ce que la presse va écrire demain. Autant les idiots utiles à l’échelon inférieur ne sont nuisibles que dans leur rayon d’action très limité. Autant les idiots utiles à l’échelon ministériel et présidentiel sont nuisibles pour « l’ensemble de la planète » qui « s’en trouvera modifiée dans la direction du pire », comme l’écrit Millière dans la citation reprise au début du présent article.

Pour revenir à l’exemple de l’Iran – cité plus haut par Millière – les idiots utiles à l’échelon supérieur sont donc en train d’orienter, je cite Millière, « l’ensemble de la planète dans la pire des directions ». C’est précisément cela qui m’amène à écrire au début du présent article que le temps des ambiguïtés est arrivé. Et que ces ambiguïtés sont la pire chose qui puisse nous arriver. Vendredi 25 juillet j’ai écrit Le monde va-t-il basculer d’ici fin 2008 ? à propos d’Obambi, Livni, Suleiman et consorts. J’ignorais totalement que Millière allait publier un texte comparable sur Metula dimanche 27 juillet. La veille jeudi 24 juillet j’ai écrit Un rapport « secret » sur Israël. à propos du bazar US sur les dossiers israélien et iranien. Là encore, j’ignorais totalement que Millière allait publier un texte comparable sur Metula dimanche 27 juillet. le vendredi 18 juillet j’ai écrit Etat d’esprit musulman ? à propos du Liban. Là toujours, j’ignorais totalement que Millière allait publier un texte comparable sur Metula dimanche 27 juillet.

Or donc, Millière écrit sur Metula : « Je ne sais si des frappes contre les installations nucléaires iraniennes se préparent : je peux seulement dire que je les souhaite, même si la mission militaire sera complexe et périlleuse ». Pour quelles raisons pensons-nous que des frappes contre les installations nucléaires iraniennes sont souhaitables ? Millière donne une raison, je cite : « quelques mois seulement nous séparent du moment où l’Iran disposera effectivement de l’arme atomique et que si ce moment doit advenir, outre le danger mortel qui pèsera sur Israël, la carte géopolitique de l’ensemble de la planète s’en trouvera modifiée dans la direction du pire ».

Il y a selon moi de nombreuses raisons supplémentaires pour frapper l’Iran. L’Iran intégriste chiite tient sous sa coupe la Syrie – qui elle – est pourtant laïque alaouite. L’Iran est le sponsor et le patron de la milice terroriste, mercenaire et légionnaire du Hezbollah chiite libanais. L’Iran est l’un des sponsors du Hamas, l’un des sponsors de la milice truc-much du Fatah et l’un des sponsors de diverses milices claniques al bidule & Co à Gaza et en Judée Samarie. L’Iran par Hezbollah interposé entretient des liens avec divers groupes narcoterroristes latino-américains surnommés « guérilla », notamment avec les Farc.

L’Iran entretient des liens stratégiques avec le dangereux clown vénézuélien Hugo Chavez ; qui lui-même entretient des liens stratégiques avec la Russie a qui il achète de l’armement pour $ 4 milliards et où il s’est rendu six fois ; avec la Biélorussie où il s’est rendu trois fois ; avec le Vietnam ; Chavez qui a reçu un doctorat honoris causa en relations internationales de l’université de Damas ; Chavez qui a décoré de l’épée de Bolivar le dictateur zimbabwéen Robert Mugabe en 2004. Au total Chavez a passé 450 jours hors de son pays pour visiter exclusivement les pires dictateurs de la planète, plus un ou deux idiots utiles cherchant à plaire à tout le monde à la fois.

Au vu de ce qui précède, des frappes contre l’Iran ne devraient donc pas soulever autant d’hésitations. Mais hélas c’est pourtant de plus en plus le cas. Depuis le jeudi 24 juillet nous savons que les dossiers iranien et israélien sèment le chaos aux USA. Pas moins de trois généraux américains y vont de leurs petits conseils. Le premier général est le Général William Frazier, chargé de l’application de la Feuille de Route par les Palestiniens et par les Israéliens. Le deuxième général est le Général Keith Dayton, chargé d’entraîner et d’équiper les Forces palestiniennes. Le troisième général est le Général James Jones, chargé d’analyser quels seront les besoins en matière de sécurité des Palestiniens et des Israéliens une fois que sera constitué un Etat palestinien. Dois-je préciser que les trois généraux ne s’entendent pas entre eux ? Au Pentagone et au Secrétariat d’Etat chacune et chacun y va de sa petite fuite orchestrée dans les médias. Résultat : plus personne ne sait si des frappes contre les installations nucléaires iraniennes se préparent ; et plus personne ne sait qui joue à quoi dans ce bal ambigu des idiots utiles.

Depuis samedi 26 juillet nous savons que 6.000 centrifugeuses fonctionnent dans le site nucléaire iranien de Natanz. Ces centrifugeuses sont destinées aux activités d’enrichissement d’uranium. Ce qui confirme que l’Iran étend son programme nucléaire militaire. Et pour que cela soit bien clair les dirigeants iraniens répètent depuis trois ans qu’ils veulent rayer Israël de la carte et effacer Israël de la page du temps, la formule varie selon les jours et selon les traductions, un peu comme le sexe des anges à Byzance. Le temps des ambiguïtés et des idiots utiles à tous les échelons est donc bien arrivé. Que dis-je, ce temps dopé pédale à 200 km/heure direction le mur le plus proche.

Dans notre France tout particulièrement, les gauchistes, les islamistes, les idiots utiles et les coqs morveux désoeuvrés se retrouvent tous ensemble dans une même haine du conservatisme, du libéralisme, de la Bible, d’Israël, des USA, l’essentiel étant surtout d’être « anti » quelque chose. On les entend caqueter sur les chaînes du Groupe France Télévision avec ses 11.000 fonctionnaires journaleux subventionnés par le contribuable. On les entend caqueter sur Agoravox et autres jardins d’enfants pour adultes demeurés sachant tout mieux que les autres.

Pourtant – l’aurait-on oublié ? – chacun de ces Français devra – que dis-je, dois déjà – rembourser aux institutions financières la modique somme de 48.000 euros chacun pour éponger l’endettement – 1.200 milliards d’euros – non pas de l’appareil de l’Etat mais de tous les citoyens de cet Etat. Or que font les Français – en plus de tout savoir – lorsqu’il caquètent ? Lorsqu’ils caquètent, ils veulent augmenter leur pouvoir d’achat. Alors qu’ils ont un découvert de 48.000 euros chacun. Lorsqu’ils caquètent, ils veulent réduire la pénibilité présumée de leur travail. Alors que c’est leur travail qui remboursera leur dette de 1.200 milliards d’euros et leur déficit de plus de 50 milliards d’euros.

Faute de quoi la France, a propos d’exclusion, finira exclue de la zone euro avec non pas 6.56 francs français mais 4 francs français pour un euro. Faute de quoi la France finira sous la coupe du Fond Monétaire International et de la Banque mondiale. Comme les pays du tiers-monde. Le monde entier parlera alors de la Françarabia et personne ne viendra censurer le monde entier pour ça. Il ne sera plus question des « réacs-fachos-effarants-inénarrables » car d’ici-là – Français et autres – nous aurons sans doute – tel Maurice Dantec – émigré vers les USA, le Canada, Israël, la Suisse ou l’Australie. Et l’on adaptera alors les textes de Jean de la Fontaine : « Vous caquetiez ? Et bien travaillez en silence maintenant ! ».

Miguel Garroté


  
  

   
   
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz