FLASH
[26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 4 août 2008

 

Le brigadier-général Mohammed Suleiman, 49 ans, était l’agent de liaison entre le Hezbollah et la Syrie et l’un des premiers conseillers militaires du président Assad. Selon des sources à Tel Aviv, le général syrien était également très impliqué dans la construction confidentielle du réacteur nucléaire d’Al Kibar, détruit le 6 septembre 2007 par l’aviation israélienne durant « l’opération Orchard « .

L’homme est mort samedi dernier alors qu’il se reposait sur la plage. Quatre balles ont été tirées par un sniper posté sur un yacht, au large de la Mer Méditerranée.   

La première hypothèse est d’attribuer cette élimination au Kidon et à Israël. Mais cela paraît invraisemblable puisque le gouvernement Olmert veut négocier avec Damas. De plus, comme l’a expliqué un officiel de Jérusalem, abattre un Hezbollahi à Damas est une chose, mais tuer un gradé syrien dans son pays conduirait inévitablement à la guerre, un scénario que personne ne souhaite du côté israélien. 

Un second scénario, proposé par le journal arabe basé à Londres Al-Hayat,  se veut plus crédible. Le 13 février 2008, Imad Mughniyeh, emblème du Hezbollah, meurt dans l’explosion de sa voiture alors qu’il se trouve dans l’un des quartiers les plus sécurisés de Damas. Personne ne revendique l’attaque, bien que des faisceaux d’indices démontrent qu’il s’agit d’une opération du Mossad. En effet, quelques heures après la mort du Hezbollahi, le directeur des services secrets extérieurs israéliens est reçu en grande pompe à Jérusalem.

Côté Hezbollah, on est fou de rage. Hassan Nasrallah, leader du Hezbollah, demande des explications. Comment Mughniyeh a-il pu être tué au coeur de Damas ? Nasrallah interroge son agent de liaison syrien au Liban : le fameux général Suleiman. Ce dernier promet de faire une enquête. Mais, très vite, ses questions agacent les officiers de la Mukhabarat. Au fil des semaines, la rumeur veut que l’état-major des services secrets syriens demande la tête de Suleiman.

Samedi 2 août 2008, alors qu’il se repose dans  la cité portuaire de Tartous, Mohammed Suleiman se fait abattre par un mystérieux sniper. Avec sa mort s’est éteinte l' »enquête Mughniyeh ». Et, peut-être, l’alliance entre la Syrie et le Hezbollah.
       

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz