FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 août 2008
  

16h 10 : La Géorgie et la Russie seront « en état de guerre » s’il se confirme que des troupes et des armements russes sont entrés en Ossétie du Sud, a mis en garde le secrétaire du Conseil national de sécurité géorgien, Alexandre Lomaïa. Tskhinvali est désormais « entièrement sous contrôle géorgien », a affirmé quant à lui le porte-parole du ministre géorgien de l’Intérieur Chota Outiachvili. Les forces géorgiennes ont encerclé la ville et au moins 15 civils ont été tués dans les bombardements, selon les autorités d’Ossétie du Sud. Tskhinvali a été « presque entièrement détruite par les nombreux bombardements à l’arme lourde », a assuré le commandant des forces russes de maintien de la paix, le général Marat Koupakhmetov.

14h52 : La télévision russe montre des régiments blindés russes traversant la frontière géorgienne, « en route pour l’Ossétie du Sud ».

14h 35 : La Géorgie a lancé un appel à la communauté internationale lui demandant de stopper « une agression militaire directe » de la Russie sur son territoire, a déclaré à la BBC la ministre géorgienne des Affaires étrangères.

14h32 : La Géorgie proclame la mobilisation générale. Un conflit de grande envergure est en train de naître aux portes de l’Europe.

14h29 : La défense antiaérienne géorgienne clame avoir descendu deux bombardiers russes.

14h27 : L’aviation russe a bombardé la base militaire géorgienne de Vaziani près de Tbilissi, capitale de Géorgie. 

14h00 : Une colonne militaire russe est entrée dans la région indépendantiste d’Ossétie du Sud en Géorgie, ont annoncé les agences russes citant des témoins.

13h24 Des camions russes chargés de matériel militaire, ainsi que des combattants « volontaires », se dirigent vers l’Ossétie du Sud à partir de Vladikavkaz, la capitale de la république russe d’Ossétie du Nord, a constaté une journaliste de l’AFP.


13h05 Le président russe Dmitri Medvedev déclare que la Russie ne laisserait pas « impunie » la mort de ses « compatriotes » en Ossétie du Sud, affirmant qu’elle défendrait les ressortissants russes « où qu’ils se trouvent ».


12h38
Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a informé le président américain George W. Bush à Pékin que des volontaires russes étaient prêts à partir combattre en Ossétie du Sud et qu’il serait «difficile de les retenir»,a annoncé son porte-parole Dmitri Peskov.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz